Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

L’ancien patron de Kaïsse Traiteur Halal sera jugé en appel à Lyon

Photo d'illustration - LyonMag.com

L'ex patron du traiteur qui lâchait ses clients au dernier moment a fait appel de son jugement.

L'ancien dirigeant du Kaïsse Traiteur Halal avait été condamné le 23 janvier par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour avoir augmenté frauduleusement le passif de son bilan.

 

Il avait écopé d'une peine d'un an de prison avec sursis. Peine qui était accompagnée d'une interdiction d'exercer une profession commerciale ou industrielle et de diriger une entreprise pendant cinq ans, rapporte le Progrès. Enfin, il devait s'acquitter de 800 euros de dommages et intérêts pour chaque membre s'étant constitué partie civile, soit une trentaine environ.

 

L'homme, dont la décision de justice ne lui convient pas, selon son avocate, a décidé de faire appel. L'affaire sera rejugée dans un délai d'un an au tribunal correctionnel de Lyon.

 

Pour rappel, le traiteur, qui était installé depuis 2009 à Génilac (Loire), avait reçu des commandes de la part de futurs mariés, dont la cérémonie était prévue pour le printemps 2015. Mais le patron informait, à la veille de la prestation, de l'annulation du repas. Outrés, 48 couples avaient porté plainte à la suite de leur mésaventure. La boîte a fini par déposer le bilan.



Tags : traiteur | appel | tribunal correctionnel |

Commentaires 1

Déposé le 03/02/2018 à 07h54  
Par Qcbh Citer

Il etait aussi fonctionnaire de l education nationale .et il doit etre en arrêt gracement indemnisé, il faudrait le preciser sinon notre opinion sur l article est encore une fois biaisé

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.