Roland Bernard : "Difficile de faire un bilan financier des crues à Lyon"

Le conseiller métropolitain délégué aux Fleuves, Roland Bernard, était l’invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Roland Bernard : "Difficile de faire un bilan financier des crues à Lyon"
Roland Bernard - LyonMag

Alors que Lyon se remet peu à peu de ses épisodes de crues, on a l’occasion de faire la comparaison avec Paris, qui a été dépassée par la montée des eaux. "Apparemment, c’était plus facile à Lyon qu’à Paris. Ca prouve que les services techniques de la Métropole sont des gens de qualité", analyse Roland Bernard.

Pour le monsieur fleuves de la Métropole, il est aujourd’hui "difficile de faire un bilan financier exact" des deux crues. Outre les dégâts, il y a aussi "les dégâts collatéraux comme les boues transportées et qui sèchent qui entraîneront des nettoyages importants".

La Métropole avait également dû mobiliser les habitants de péniches pour faire face aux crues. La collectivité a le droit d’exiger leur départ si la situation est trop préoccupante. "Même si certains pénichards ont été extrêmement solidaires des services de la Métropole, d’autres n’ont pas voulu que leur week-end soit troublé par des obligations de départ anticipé", regrette Roland Bernard.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 13/02/2018 à 16:27

Mais d'où il sort celui là, c''est pas possible !
La Saône est en crue quasiment chaque année et alors ? Quant au Rhône pour une fois qu'il monte un peu !
C'est quoi ce délire sur le nettoyage des quais après les inondations ? Et quelles inondations d'ailleurs si on se compare aux riverains de la Seine amont ?
Mais que va dire ce Monsieur lors d'une véritable crue centennale du Rhône ?
Et d'ailleurs, pourquoi on place à ces postes des gens manifestement aussi incompétents ? Son métier d'origine c'est l’hôtellerie parait il alors il faudrait qu'il y retourne voilà

Signaler Répondre

avatar
Tatonnette le 13/02/2018 à 12:40

Arrêtez de l'appeler "Conseil délégué aux fleuves"... il n'y a qu'un seul fleuve à Lyon
Il est responsable "Fleuve, aménagement et usages"

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 13/02/2018 à 11:02
Président a écrit le 13/02/2018 à 09h39

"les dégâts collatéraux comme les boues transportées et qui sèchent qui entraîneront des nettoyages importants".
C'est comme chaque année Mr Bernard comme chaque année.
Vous avez l'impression de découvrir les choses.
Nous attendons maintenant un vrai nettoyage rapide...

Exactement : plutôt que de causer pour ne rien dire, mettez la Métropole au boulot, et n'oubliez pas de reboucher les nids de poule qui ont fleuri partout sur le territoire de la Métropole (la voirie est une compétence du Grand Lyon), pour éviter notamment que les pilotes de deux-roues ne se tuent et que des roues ressortent voilées de cette rencontre indésirable.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 13/02/2018 à 11:00

Cela ne prouve pas que les services techniques de la Métropole sont de qualité (ou non), c'est que la crue de la Seine a été autrement plus importante. Évidemment.
Il est difficile de dresser un bilan financier ? Moi je dis que quand on n'a rien à dire on se tait (merci Coluche).

Signaler Répondre

avatar
Président le 13/02/2018 à 09:39

"les dégâts collatéraux comme les boues transportées et qui sèchent qui entraîneront des nettoyages importants".
C'est comme chaque année Mr Bernard comme chaque année.
Vous avez l'impression de découvrir les choses.
Nous attendons maintenant un vrai nettoyage rapide...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.