Henri-Michel Comet, préfet du Rhône sacrifié, rebondit chez ADP

Henri-Michel Comet, préfet du Rhône sacrifié, rebondit chez ADP
Henri-Michel Comet - LyonMag

La descente aux enfers n'aura duré qu'un temps pour Henri-Michel Comet.

L'ancien préfet du Rhône éphémère, sacrifié par Gérard Collomb après l'attaque de Marseille, a été nommé Directeur général adjoint d'ADP, anciennement Aéroports de Paris.

Une reconversion plutôt bien trouvée pour l'ancien haut-fonctionnaire, qui avait fait des adieux émouvants à sa "vie préfectorale" en octobre dernier. Henri-Michel Comet, 61 ans, prendra ses nouvelles fonctions le 12 mars prochain.

Les véritables raisons du limogeage de l'ancien préfet du Rhône et de région restent encore floues. Si le couac administratif ayant entraîné la libération de l'assaillant de Marseille qui tua deux cousines dès le lendemain est forcément un élément déclencheur, d'autres rumeurs ont circulé sur les relations tendues entre lui et Gérard Collomb.

Selon le Progrès, le ministre de l'Intérieur était visiblement très agacé par sa gestion du GUD à Lyon, mais aussi par sa propension à collectionner les présences aux soirées people lyonnaises.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
beurk le 20/01/2020 à 09:58

Dans le milieu on l'appellerait un beau mec pour la frime !

Signaler Répondre

avatar
demain69 le 02/03/2018 à 07:24

Et la mascarade continue....

Signaler Répondre

avatar
Jarod le 28/02/2018 à 21:28

La franc-maçonnerie basta ....

Signaler Répondre

avatar
Rions un peu le 27/02/2018 à 13:36

Comet aux aéroports quoi de plus normal.

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 27/02/2018 à 13:16

bonne promotion,MERCI collomb,on fait des conneries et on est mis sur un pied estale

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 27/02/2018 à 12:19

Ah parce que c’est sur, Collomb lui n’est jamais aux soirées people lyonnaises... ^^ haha la blague, il avait surtout peur de se faire voler la vedette ouai, encore un problème d’ego réglé sur la place publique, pitoyable ce ministre de l’intérieur en carton

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.