Thierry Téodori : "La Halle Tony-Garnier se porte pas mal et c'est grâce à cette réelle polyvalence"

Le directeur de la Halle Tony-Garnier, Thierry Téodori, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Thierry Téodori : "La Halle Tony-Garnier se porte pas mal et c'est grâce à cette réelle polyvalence"
Thierry Téodori - LyonMag

Alors que Thierry Téodori devrait finalement prendre sa retraite en tant que directeur de la Halle Tony-Garnier, ce dernier se veut rassurant et affirme "qu'il n'est pas question de quitter le navire sans que les choses ne soient parfaitement calées. Et ce pour des raisons évidentes de protection du travail qui a été fait là-bas et de mes collaborateurs, qui ne comprendraient pas que je parte comme ça alors qu'il va peut-être y avoir un changement de mode de gestion. Mais aucune décision n'est prise pour le moment."

Après 20 années de services, le futur ex-directeur de la Halle explique que cette dernière "a beaucoup changé en 20 ans. Son activité a beaucoup évolué, son chiffre d'affaires aussi ainsi que sa fréquentation. On est arrivé à construire un équipement qui, par ailleurs, crée certaines convoitises. (…) On accueille entre 650 000 et 800 000 visiteurs par an. (…) La Halle se porte pas mal et c'est grâce à cette réelle polyvalence."

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mjc le 14/03/2018 à 12:51

comme dirait Souchon:" jamais contents"!

Signaler Répondre

avatar
polohao le 13/03/2018 à 21:16

Tout à fait . Son déplorable lorsque l’on est sur les cotés . Ne parlons pas du confort. Dorénavant je ne vais plus à laHalle pour tous les concerts mais à St Étienne . Il n’y a que le directeur pour ne pas se rendre compte que ce bâtiment est adapté à tout sauf pour la musique et les concerts ! A quand un vrai zénith ?

Signaler Répondre

avatar
cricri34200 le 13/03/2018 à 09:37

Malheureuse la halle n'a pas le confort et la bonne visisbilité d'un zénith (celui de Saint-Etienne) par exemple ou je suis allé voir plusieurs fois des concerts. C'est vraiemnt le jour et la nuit.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.