À Villeurbanne, le comptoir EmerJean veut "éradiquer le chômage longue durée"

À Villeurbanne, le comptoir EmerJean veut "éradiquer le chômage longue durée"
Les couturières en activité - LyonMag.com

Le comptoir EmerJean, inscrite dans l'expérimentation "Territoire zéro chômeur de longue durée", a été inauguré ce jeudi au quartier Saint Jean de Villeurbanne. La société, créée en mars 2017, emploie actuellement 48 personnes, dont 47 sont issues du quartier. Cette expérimentation a pour objectif de réduire à zéro le nombre de demandeurs d'emploi de plus d'un an sur le secteur de Saint Jean.

Paul Bruyelles, directeur du comptoir EmerJean, a pour but à travers cette entreprise "d'éradiquer le chômage de longue durée." Aucun diplôme n'est donc demandé aux personnes voulant postuler et la liste des demandeurs est longue, d'après le directeur : "les salariés sont recrutés sur la base du volontariat (…) Des entretiens sont ensuite proposés et il y a une file d'attente, appelée file de mobilisation." Employant actuellement 48 personnes, la société envisage de recruter massivement et atteindre 80 à 90 salariés d'ici la fin de l'année.

Cette société est inscrite dans le cadre de l'expérimentation "Territoire zéro chômeur de longue durée". Cette expérience est mise en place dans dix territoires sur le plan national, dont la ville de Villeurbanne. Ce projet est soutenu par de nombreuses institutions, dont la Région qui espère "retisser le lien fragile mais essentiel entre les personnes éloignées de l'emploi et la vie active." et évoque "un projet fondateur, (…) qui illustre le modèle d'une Région qui réussit."

Le comptoir EmerJean propose différentes prestations : soutien scolaire, couture, coiffure, manutention et autres travaux dans les logements. Paul Bruyelles affirme que ses activités ne nuisent pas aux commerces de proximité, indiquant offrir des prestations pas encore présentes dans le quartier.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
pilou01 le 01/04/2018 à 09:54

Et cela coûte combien à la mairie ? A la métropole? Donc mes impôts!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.