Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les CRS dans l'enceinte de la fac ce vendredi - LyonMag

Blocage de l’université Lyon 2 : les étudiants évacués par les CRS ce vendredi

Les CRS dans l'enceinte de la fac ce vendredi - LyonMag

"Nous regrettons profondément d'avoir eu à ordonner cette évacuation mais nous n'étions plus à même de satisfaire à l'obligation qui est celle de l'établissement d'assurer la sécurité des personnes dans ses murs".

Dans un courriel adressé aux enseignants et aux étudiants de l'université Lyon 2 ce vendredi matin, la présidente Nathalie Dompnier annonce avoir "eu recours à la force publique" pour faire évacuer les locaux occupés du campus des quais du Rhône.
Une évacuation par les CRS "dans le calme" qui s'est déroulée vers 6h30 selon la présidente. Sur les réseaux sociaux, certains étudiants publient a contrario des photos d'hématomes qui résulteraient de coups présumés donnés par les forces de l'ordre à un gréviste. Une personne aurait également été emmenée en garde à vue.

Des faits nuancés par la présidence de l'université qui évoque une blessure due à une chute.

 

La présidence de Lyon 2 explique dans son courriel que les comportements des étudiants qui bloquaient le site n'étaient pas compatibles avec les exigences en termes de sécurité qu'elle s'impose : "cuisine, couchage (...) consommation d'alcool, escalade sur les façades, incursions dans les zones de chantier".

 

"Les forces de l’ordre ont constaté que les locaux avaient été dégradés, avec la présence de tags et de nombreux détritus. Plusieurs barres de fer et des bombes lacrymogènes ont également été retrouvées sur place", a déclaré la préfecture du Rhône dans un communiqué.

 

"La décision d'évacuation que nous avons prise ne remet aucunement en cause la légitimité de la mobilisation étudiante", conclut l'équipe présidentielle de Lyon 2.

 

Pour rappel, jeudi, 535 étudiants de Lyon 2 ont voté pour la poursuite du blocage illimité du site des Quais, 198 contre, et 28 ne se sont pas prononcés.

 



Tags : lyon 2 | université lyon 2 |

Commentaires 22

Déposé le 14/04/2018 à 13h44  
Par @parler sans savoir Citer

Libertad a écrit le 14/04/2018 à 12h29

Qui parle de tirage au sort a part vous!?!?

La selection c est l exemple meme de la meritocratie, c est l inverse du corporztisme et de la cooptation! C est la liberté!
En quoi cela vous gene que la selection se fasse en 2eme ou 3eme annee? Ca permet aux etudiants de voir plusisurs matieres, de s instruire, d avoir differentes grilles de lecture du monde
J etas etudiant en 2000, et je n ai pas vecu de soulevement gauchiste... Par contre, j ai pu voir des gens chager de filiere en cours d annee, ou se decouvrir et s epanouir dans des cursus que les profs n auraient pas recommander

Laissez les gens decider pour eux meme! Leur vie n est pas au service d une machine productiviste, mais influence une idee fantastique qu est la liberte, et une organisation la,plus efficace pour lemomét : la republique

Et si hier je vous avais interdit de faire le cursus que vous avez choisi pour un que vous aurez detesté toute votre vie?

Faire la désinformation ou la méconnaissance de la problématique de l'entrée à la université est votre crédo comme les anarchistes qui soufflent sur les braises.
On voit que vous ne saviez pas qu'un bonne part des étudiants étaient soumis au tirage au sort dans les filières ayant des quotas en France d'ou la réforme pour la remplacer par un avis de professionnels en amont:vous préférez accepter une méritocratie au tirage au sort comme les losers ..pas la majorité en tout cas pour une question d'équité.
Pour le reste ,on voit que vous ne maîtrisez pas mieux les changements de filières possibles depuis pas mal d'années ( passerelle après la plate forme commune à Lyon2 de la 1ère année:comme passer d'éco à AES ou droit etc... ) Depuis 2000 vous n'avez pas vu les changements!!
Quand on donne son avis sur une thématique,je vous recommande de bien vous informer en amont pour éviter vos réponses farfelues et inexactes

Déposé le 14/04/2018 à 12h29  
Par Libertad Citer

@ex cancre étudiant a écrit le 13/04/2018 à 16h54

99% des étudiants comme l'immense majorité des français sont ravis qu'il n'y aura plus de tirage au sort qui favorise les moins méritants et vous , vous parlez de partir à un étudiant qui démontre le vrai bon sens et l'aberration d'un conflit déplorable ?
J'ai connu en tant qu'étudiant en 1986 des événements du même acabit avec les gauchistes de l'époque investir en vrais terroristes les salles de cours pour empêcher la majorité de travailler et ensuite de les inciter à les suivre dans un mouvement qui a conduit à remettre au panier le projet Devaquet qui avait des vertus (autonomie de l'université ...) à la lecture de l histoire et de ce qui s'est passé pour les universités dans les décennies suivantes...
30 ans après,l'université perd de son attrait vis à vis des écoles mieux adaptées au monde du travail et surtout présentant une image moins dégradante que celle que vous mettez en avant.
Les statistiques immuables depuis 30 ans :plus de la moitié des étudiants ne passent pas la 1 ère année comme en 1986 parce qu’ils n'ont pas fait le choix judicieux selon leur capacité:
tout vous parait logique dans cette mascarade de la sélection naturelle grâce aux enseignants qui ne s'abaissent pas à donner un diplôme avec des notes farfelues comme pour le bac donné au rabais (90% de réussite)
Les employeurs et témoins de ces contestations d'un autre age connaissent bien l'issue et le retour de bâton quand ces étudiants marginaux se retrouvent à chercher du travail
:pas moyen d' échapper au mérite et le constat que les " mauvais" préfèrent un tirage au sort plutôt qu'au mérite n'est pas un scoop.
Continuez à répandre vos inepties sur vos idées archaÏques avec ces marginaux qui devraient être sanctionnés par l'entrave de pouvoir entrer dans un lieu public et d'y enseigner,la dégradation des locaux (graffitis sur mur, et en général le non respect des règles communes à tous et ce malgré tous les efforts de la présidente pour leur prêter de 7h à 22h un amphi pour s'y réunir....
Pendant ce temps les écoles en concurrence préparent leur examen dans de bonnes conditions et continueront à se moquer en catimini de cette poignée de guignols comme vous en représentant, qui ne méritent aucune considération sinon de se voir refuser un poste dans la vie professionnelle par leur esprit contestataire non légitime

Qui parle de tirage au sort a part vous!?!?

La selection c est l exemple meme de la meritocratie, c est l inverse du corporztisme et de la cooptation! C est la liberté!
En quoi cela vous gene que la selection se fasse en 2eme ou 3eme annee? Ca permet aux etudiants de voir plusisurs matieres, de s instruire, d avoir differentes grilles de lecture du monde
J etas etudiant en 2000, et je n ai pas vecu de soulevement gauchiste... Par contre, j ai pu voir des gens chager de filiere en cours d annee, ou se decouvrir et s epanouir dans des cursus que les profs n auraient pas recommander

Laissez les gens decider pour eux meme! Leur vie n est pas au service d une machine productiviste, mais influence une idee fantastique qu est la liberte, et une organisation la,plus efficace pour lemomét : la republique

Et si hier je vous avais interdit de faire le cursus que vous avez choisi pour un que vous aurez detesté toute votre vie?

Déposé le 13/04/2018 à 18h56  
Par Tous égaux? Citer

glandu a écrit le 13/04/2018 à 17h18

Par contre les Rg me disent que tu as voté Mellanchon...

Le mec qui veux commenter l’actualité mais qui ne sait ni écrire "Mélenchon" ni que les RG n'existent plus depuis 10 ans.

Allez continu de voter à l'extrême droite, t'es largement assez c... pour ça.

Déposé le 13/04/2018 à 18h26  
Par @glandu Citer

glandu a écrit le 13/04/2018 à 17h21

Salut ma poule bobo gocho:
Source France info:Et pourtant, dans l'enseignement supérieur, étudiants, enseignants et responsables d'établissements acceptent depuis des décennies que seulement 28% des étudiants obtiennent leur licence au bout de trois ans, et 41% au bout de quatre ans. Bien qu'à relativiser (...)

salut mon poussin ..d'après toi pourquoi on a toujours ces échecs?!!
Vu qu'en France on refuse le mérite et la sélection officialisée (on voit bien le bordel dès qu'on propose une réformette comme celle de Macron pour ne pas faire une sélection mais juste un avis d'orientation atténuée pour les filières prisées...)
On évite les vagues comme pour traiter les banlieues et on....ne réforme rien :pendant qu'on file le bac à un mec qui fait 2 fautes par mot et ne connait pas grand choses à part Facebook et le foot,les profs un peu moins influents font leur job et mettent des notes dans la logique de niveau ce qui conduit ce que tu soulève...
Faire croire que tout le monde doit avoir un diplôme dans une pochette surprise pour qu'en fait finalement ces étudiants comprennent que leur place est ailleurs que d'emmerder les autres et les entraîner dans leur délire

Déposé le 13/04/2018 à 17h21  
Par C'est celui qui dit qui y'est ? (dans la fake news) Citer

attention:fake news a écrit le 13/04/2018 à 17h05

faut arrêter les fakes news:les étudiants de grande écoles ne perdent pas leur temps à des mouvements issues d'alter mondialistes gauchistes connus depuis des décennies et en renouvellement en petits nombre

L'EHESS (paris) n'est pas une grande école ?

Déposé le 13/04/2018 à 17h21  
Par glandu Citer

@ex cancre étudiant a écrit le 13/04/2018 à 16h54

99% des étudiants comme l'immense majorité des français sont ravis qu'il n'y aura plus de tirage au sort qui favorise les moins méritants et vous , vous parlez de partir à un étudiant qui démontre le vrai bon sens et l'aberration d'un conflit déplorable ?
J'ai connu en tant qu'étudiant en 1986 des événements du même acabit avec les gauchistes de l'époque investir en vrais terroristes les salles de cours pour empêcher la majorité de travailler et ensuite de les inciter à les suivre dans un mouvement qui a conduit à remettre au panier le projet Devaquet qui avait des vertus (autonomie de l'université ...) à la lecture de l histoire et de ce qui s'est passé pour les universités dans les décennies suivantes...
30 ans après,l'université perd de son attrait vis à vis des écoles mieux adaptées au monde du travail et surtout présentant une image moins dégradante que celle que vous mettez en avant.
Les statistiques immuables depuis 30 ans :plus de la moitié des étudiants ne passent pas la 1 ère année comme en 1986 parce qu’ils n'ont pas fait le choix judicieux selon leur capacité:
tout vous parait logique dans cette mascarade de la sélection naturelle grâce aux enseignants qui ne s'abaissent pas à donner un diplôme avec des notes farfelues comme pour le bac donné au rabais (90% de réussite)
Les employeurs et témoins de ces contestations d'un autre age connaissent bien l'issue et le retour de bâton quand ces étudiants marginaux se retrouvent à chercher du travail
:pas moyen d' échapper au mérite et le constat que les " mauvais" préfèrent un tirage au sort plutôt qu'au mérite n'est pas un scoop.
Continuez à répandre vos inepties sur vos idées archaÏques avec ces marginaux qui devraient être sanctionnés par l'entrave de pouvoir entrer dans un lieu public et d'y enseigner,la dégradation des locaux (graffitis sur mur, et en général le non respect des règles communes à tous et ce malgré tous les efforts de la présidente pour leur prêter de 7h à 22h un amphi pour s'y réunir....
Pendant ce temps les écoles en concurrence préparent leur examen dans de bonnes conditions et continueront à se moquer en catimini de cette poignée de guignols comme vous en représentant, qui ne méritent aucune considération sinon de se voir refuser un poste dans la vie professionnelle par leur esprit contestataire non légitime

Salut ma poule bobo gocho:
Source France info:Et pourtant, dans l'enseignement supérieur, étudiants, enseignants et responsables d'établissements acceptent depuis des décennies que seulement 28% des étudiants obtiennent leur licence au bout de trois ans, et 41% au bout de quatre ans. Bien qu'à relativiser (...)

Déposé le 13/04/2018 à 17h18  
Par glandu Citer

Duglan a écrit le 13/04/2018 à 13h06

Les abstentionnistes ont toujours tord

Par contre les Rg me disent que tu as voté Mellanchon...

Déposé le 13/04/2018 à 17h05  
Par attention:fake news Citer

Alain Morin a écrit le 13/04/2018 à 16h44

>> Parmi les étudiants prenant part au mouvement, il y a aussi des étudiants de "grandes écoles", solidaires.
Même si, en bonne partie, les étudiants des "grandes" écoles sont très majoritairement issus de couches sociales favorisées. Un certain nombre d'entre eux préfère certainement garder ses privilèges de naissance, et ne se sent pas concernés, indifférent aux inégalités de plus en plus criantes.

faut arrêter les fakes news:les étudiants de grande écoles ne perdent pas leur temps à des mouvements issues d'alter mondialistes gauchistes connus depuis des décennies et en renouvellement en petits nombre

Déposé le 13/04/2018 à 16h54  
Par @ex cancre étudiant Citer

Ancien etudiant a écrit le 13/04/2018 à 15h49

Je pense que vous avez du mal avec la portee de l enseignement en France
Les filieres (S,ES, L, STT,...) ont pour objectif de donner des grilles de lectures aux etudiants... Cela permet des approches differétes d un meme sujet
De la, je ne vois pas en quoi un etudiant serait moins legitime qu un autre au regard de son bac.... Puisque ce diplome reflete une facon de penser!!
J ai plusieurs exemples bien precis:
- le major de ma peomo d ecole d ingé (IA et dev) a redoublé son lycee et n avait pas de notes extraodirnaires avant son IUT.... Il a passé et reussi le concours, et s est epanoui dans ses etudes et son job
- moi, major en math... Issue d un cursus d economique orienté lettre.... Apres la fac d eco (et un echec a l IEP), j ai tout repris a zero, pour faire un bts.... Et bosser comme un fou pour mes concours
.... Pourtant, ni mon ami, ni moi n etions destinés a reussir selon votre logique

Je vous rappel aussi que les grands mathematiciens ont tous une casquette de philosophe, ecrivain.... Ils auraient du se contenter d une seule discipline?

Laissez donc la jeunesse se chercher et se trouver! Ce n est pas parceque le modele actuel ne correspond a vos principes qu il est mauvais!.. Si vous n adherez pas, vous pouvez aussi changer de pays! (Je sens pointer votre remarque sur le coup que supporte la collectivité pour chaque etudiant...)

99% des étudiants comme l'immense majorité des français sont ravis qu'il n'y aura plus de tirage au sort qui favorise les moins méritants et vous , vous parlez de partir à un étudiant qui démontre le vrai bon sens et l'aberration d'un conflit déplorable ?
J'ai connu en tant qu'étudiant en 1986 des événements du même acabit avec les gauchistes de l'époque investir en vrais terroristes les salles de cours pour empêcher la majorité de travailler et ensuite de les inciter à les suivre dans un mouvement qui a conduit à remettre au panier le projet Devaquet qui avait des vertus (autonomie de l'université ...) à la lecture de l histoire et de ce qui s'est passé pour les universités dans les décennies suivantes...
30 ans après,l'université perd de son attrait vis à vis des écoles mieux adaptées au monde du travail et surtout présentant une image moins dégradante que celle que vous mettez en avant.
Les statistiques immuables depuis 30 ans :plus de la moitié des étudiants ne passent pas la 1 ère année comme en 1986 parce qu’ils n'ont pas fait le choix judicieux selon leur capacité:
tout vous parait logique dans cette mascarade de la sélection naturelle grâce aux enseignants qui ne s'abaissent pas à donner un diplôme avec des notes farfelues comme pour le bac donné au rabais (90% de réussite)
Les employeurs et témoins de ces contestations d'un autre age connaissent bien l'issue et le retour de bâton quand ces étudiants marginaux se retrouvent à chercher du travail
:pas moyen d' échapper au mérite et le constat que les " mauvais" préfèrent un tirage au sort plutôt qu'au mérite n'est pas un scoop.
Continuez à répandre vos inepties sur vos idées archaÏques avec ces marginaux qui devraient être sanctionnés par l'entrave de pouvoir entrer dans un lieu public et d'y enseigner,la dégradation des locaux (graffitis sur mur, et en général le non respect des règles communes à tous et ce malgré tous les efforts de la présidente pour leur prêter de 7h à 22h un amphi pour s'y réunir....
Pendant ce temps les écoles en concurrence préparent leur examen dans de bonnes conditions et continueront à se moquer en catimini de cette poignée de guignols comme vous en représentant, qui ne méritent aucune considération sinon de se voir refuser un poste dans la vie professionnelle par leur esprit contestataire non légitime

Déposé le 13/04/2018 à 16h51  
Par Alain Morin Citer

demeilleursensencore a écrit le 13/04/2018 à 16h11

Allez les parasites qui gagnent de l'argent sans travailler, hop, au boulot !

Il s'agit d'étudiants, pas de chômeurs, il semble que vous mélangiez les choses.
Les autres manifestants sont quant à eux des travailleurs, qui voient les inégalités sociales se renforcer considérablement, impactant la majorité de la population.. Que certains prennent des risques pour défendre la cause commune me paraît digne d'attention. On peut débattre de la méthode mais l'objectif général est l'évitement de cet accroissement considérable des inégalités. Tant de travailleurs très investis, tous secteurs professionnels confondus, touchent des salaires dérisoires.

Déposé le 13/04/2018 à 16h44  
Par Alain Morin Citer

Grandes écoles a écrit le 13/04/2018 à 09h33

Et pendant ce temps, les étudiants des grandes écoles travaillent et se préparent un avenir radieux.

Pauvre monde universitaire...

>> Parmi les étudiants prenant part au mouvement, il y a aussi des étudiants de "grandes écoles", solidaires.
Même si, en bonne partie, les étudiants des "grandes" écoles sont très majoritairement issus de couches sociales favorisées. Un certain nombre d'entre eux préfère certainement garder ses privilèges de naissance, et ne se sent pas concernés, indifférent aux inégalités de plus en plus criantes.

Déposé le 13/04/2018 à 16h11  
Par demeilleursensencore Citer

dubonsens a écrit le 13/04/2018 à 16h08

Dégagez les crasseux ! Un bon bain et au boulot les trotskistes !

Allez les parasites qui gagnent de l'argent sans travailler, hop, au boulot !

Déposé le 13/04/2018 à 16h08   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par dubonsens Citer

Dégagez les crasseux ! Un bon bain et au boulot les trotskistes !

Déposé le 13/04/2018 à 15h49  
Par Ancien etudiant Citer

Etudiant Lyon 2 a écrit le 13/04/2018 à 15h28

Bien entendu que la majorité des bloqueurs n'ont pas lu la réforme et ne savent pas ce dont il est question derrière ce mot qu'ils adorent, "sélection".
Après tout c'est normal, ils s'en foutent de cette réforme, ils ont juste un prétexte pour pouvoir exprimer leurs idées révolutionnaires, anti-capitaliste, appuyés par tous les groupes d'extrêmes gauche.
Il faudrait expliquer à ces débiles qu'il n'y aura pas l'année prochaine moins d'étudiants qui seront admis à la FAC, mais que certains étudiants qui ont un parcours plus logique seront privilégiés dans les filières où la demande excède les places.

N'est-il pas logique qu'un élève sortant d'un bac S avec un projet lié à cette filière ai plus de chances d'être pris en STAPS par exemple qu'un bac technologique qui postulerait uniquement parce qu'il aime le sport ?
La sélection, c'est la méritocratie et la fin de l'arbitraire.
Mais bon ces valeurs sont surement étrangères aux marxistes ne voyant qu'à travers les mélenchon, les poutou et tous les cancres de gauche.

Je pense que vous avez du mal avec la portee de l enseignement en France
Les filieres (S,ES, L, STT,...) ont pour objectif de donner des grilles de lectures aux etudiants... Cela permet des approches differétes d un meme sujet
De la, je ne vois pas en quoi un etudiant serait moins legitime qu un autre au regard de son bac.... Puisque ce diplome reflete une facon de penser!!
J ai plusieurs exemples bien precis:
- le major de ma peomo d ecole d ingé (IA et dev) a redoublé son lycee et n avait pas de notes extraodirnaires avant son IUT.... Il a passé et reussi le concours, et s est epanoui dans ses etudes et son job
- moi, major en math... Issue d un cursus d economique orienté lettre.... Apres la fac d eco (et un echec a l IEP), j ai tout repris a zero, pour faire un bts.... Et bosser comme un fou pour mes concours
.... Pourtant, ni mon ami, ni moi n etions destinés a reussir selon votre logique

Je vous rappel aussi que les grands mathematiciens ont tous une casquette de philosophe, ecrivain.... Ils auraient du se contenter d une seule discipline?

Laissez donc la jeunesse se chercher et se trouver! Ce n est pas parceque le modele actuel ne correspond a vos principes qu il est mauvais!.. Si vous n adherez pas, vous pouvez aussi changer de pays! (Je sens pointer votre remarque sur le coup que supporte la collectivité pour chaque etudiant...)

Déposé le 13/04/2018 à 15h28  
Par Etudiant Lyon 2 Citer

Nés pour contester a écrit le 13/04/2018 à 13h13

Avez vous lu la réforme qui est le motif de contestation?non comme la plupart qui font grêve..
Aucun rapport avec Attali ou milieux d affaires ..mais quand il s'agit de trouver des alibis,les minorités extrémistes sont des experts comme vous!!

Bien entendu que la majorité des bloqueurs n'ont pas lu la réforme et ne savent pas ce dont il est question derrière ce mot qu'ils adorent, "sélection".
Après tout c'est normal, ils s'en foutent de cette réforme, ils ont juste un prétexte pour pouvoir exprimer leurs idées révolutionnaires, anti-capitaliste, appuyés par tous les groupes d'extrêmes gauche.
Il faudrait expliquer à ces débiles qu'il n'y aura pas l'année prochaine moins d'étudiants qui seront admis à la FAC, mais que certains étudiants qui ont un parcours plus logique seront privilégiés dans les filières où la demande excède les places.

N'est-il pas logique qu'un élève sortant d'un bac S avec un projet lié à cette filière ai plus de chances d'être pris en STAPS par exemple qu'un bac technologique qui postulerait uniquement parce qu'il aime le sport ?
La sélection, c'est la méritocratie et la fin de l'arbitraire.
Mais bon ces valeurs sont surement étrangères aux marxistes ne voyant qu'à travers les mélenchon, les poutou et tous les cancres de gauche.

Déposé le 13/04/2018 à 13h13  
Par Nés pour contester Citer

Business is’the Business. a écrit le 13/04/2018 à 13h01

Si la France n’est pas aux ordres des marchés financiers alors mr Attali est un menteur.le parrain de mr macron et de la grande finance ,aurait dit des mensonges aux journalistes à votre avis? De Quelle france parlez vous ? Celle d’hier Indépendante ou celle aux ordres des marchés qui n’est maître de son destin? Personnellement,je m’en fout ,mais au moins je suis réaliste. L’intérêt général de la France ,ils s’en fouttent royalement et ce n’est qu’´un Début.

Avez vous lu la réforme qui est le motif de contestation?non comme la plupart qui font grêve..
Aucun rapport avec Attali ou milieux d affaires ..mais quand il s'agit de trouver des alibis,les minorités extrémistes sont des experts comme vous!!

Déposé le 13/04/2018 à 13h06  
Par Duglan Citer

glandu a écrit le 13/04/2018 à 10h28

Sic:535 ont voté pour la poursuite du blocage, 198 contre, et 28 ne se sont pas prononcés."

Lyon 2 compte 27.000 étudiants....
On se doute de qui était présent à ce "vote démocratique"....

Les abstentionnistes ont toujours tord

Déposé le 13/04/2018 à 13h01  
Par Business is’the Business. Citer

démocratie anarchique a écrit le 13/04/2018 à 11h45

Les réseaux sociaux pullulent de messages parlant de démocratie inexistante,de proportionnelles insuffisantes, de direction sourde et de revendications non prises en compte etc....
on a donc 66 millions de français et autant d'opinions plus ou moins différentes qui va de l’extrême gauche à l’extrême droite pour schématiser qui auraient tous de bonnes raisons à ce qu'on agissent dans leur sens (pauvre Macron qui devrait faire tout et son contraire à chaque incantation d'individu!!)
Ce qui se passe à l'université Lyon 2 montre bien les limites d'une hyper démocratie en laissant s'exprimer et agir les grévistes : à peine 500 personnes empêchent 29000 étudiants (aux idées contraires) de pouvoir étudier en toute liberté:belle démocratie et symbole de ce qui se passe avec la SNCF, air France,les Zadistes (actualités du moment) et toute autre corporation nuisible pour l’intérêt général de la France au nom d’intérêts privés

Si la France n’est pas aux ordres des marchés financiers alors mr Attali est un menteur.le parrain de mr macron et de la grande finance ,aurait dit des mensonges aux journalistes à votre avis? De Quelle france parlez vous ? Celle d’hier Indépendante ou celle aux ordres des marchés qui n’est maître de son destin? Personnellement,je m’en fout ,mais au moins je suis réaliste. L’intérêt général de la France ,ils s’en fouttent royalement et ce n’est qu’´un Début.

Déposé le 13/04/2018 à 11h45  
Par démocratie anarchique Citer

Les réseaux sociaux pullulent de messages parlant de démocratie inexistante,de proportionnelles insuffisantes, de direction sourde et de revendications non prises en compte etc....
on a donc 66 millions de français et autant d'opinions plus ou moins différentes qui va de l’extrême gauche à l’extrême droite pour schématiser qui auraient tous de bonnes raisons à ce qu'on agissent dans leur sens (pauvre Macron qui devrait faire tout et son contraire à chaque incantation d'individu!!)
Ce qui se passe à l'université Lyon 2 montre bien les limites d'une hyper démocratie en laissant s'exprimer et agir les grévistes : à peine 500 personnes empêchent 29000 étudiants (aux idées contraires) de pouvoir étudier en toute liberté:belle démocratie et symbole de ce qui se passe avec la SNCF, air France,les Zadistes (actualités du moment) et toute autre corporation nuisible pour l’intérêt général de la France au nom d’intérêts privés

Déposé le 13/04/2018 à 10h28  
Par glandu Citer

Sic:535 ont voté pour la poursuite du blocage, 198 contre, et 28 ne se sont pas prononcés."

Lyon 2 compte 27.000 étudiants....
On se doute de qui était présent à ce "vote démocratique"....

Déposé le 13/04/2018 à 09h37  
Par Étudions cherche midi pour manger,mdr. Citer

Voilà enfin l’Ecole. De La LOOSES ....

Déposé le 13/04/2018 à 09h33  
Par Grandes écoles Citer

Et pendant ce temps, les étudiants des grandes écoles travaillent et se préparent un avenir radieux.

Pauvre monde universitaire...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.