Grève SNCF : la Région réclame un remboursement pour ses abonnés TER

Grève SNCF : la Région réclame un remboursement pour ses abonnés TER
Photo d’illustration - LyonMag

Un remboursement de 100% des abonnements d'avril et de 50% des mois suivants sera demandé à la SNCF par la Région.

Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d'Ile-de-France, avait réussi la semaine dernière à obtenir de la SNCF le remboursement de 50% des passes Navigo des Franciliens pour avril et mai. En prenant cette action comme modèle, la Fnaut avait publié lundi un communiqué dans lequel elle explique avoir demandé à Laurent Wauquiez (président de la région Auvergne-Rhône-Alpes) le 30 avril dernier "d'imposer à SNCF Mobilités une compensation financière aux abonnés TER de 100% pour leur abonnement d'avril, et ce, dès le mois de mai".

Restée sans réponse, cette réclamation a enfin été pris en compte par la Région comme l'a dévoilé Le Progrès ce lundi. Cette dernière a dévoilé au quotidien vouloir "demander à la SNCF un remboursement, à sa charge de 100% pour les abonnements d'avril et de 50% pour les mois qui suivent".

En effet, la région Auvergne-Rhône-Alpes est l'une des régions les plus touchées par cette grève perlée des cheminots. La Fnaut rapporte d'ailleurs que "au mois de mai, la situation s’est à peine améliorée. Le 24 mai par exemple, jour de grève, seul 1 TER sur 4 a circulé et 20 lignes sur 38 n’ont vu aucun train. En dehors des jours de grève, le trafic ne revient jamais à la normale. 2 TER sur 3 seulement circulent, en moyenne". C'est pourquoi, un soutien de la Région ne peut-être que bien accueilli par les voyageurs d'Auvergne-Rhône-Alpes.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
gratuité bien méritée le 30/05/2018 à 20:36

autant demander directement la gratuité pour les mois de juin et juillet, pour toute la partie SNCF des abonnements mensuels TER, ce sera plus simple à mettre en place !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.