Pascal Blache (maire du 6e) : "Élections municipales : Étienne Blanc ne pourra pas le faire tout seul, moi non plus"

Le maire du 6e arrondissement de Lyon, Pascal Blache, était l'invité ce vendredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Pascal Blache (maire du 6e) : "Élections municipales : Étienne Blanc ne pourra pas le faire tout seul, moi non plus"
Pascal Blache - LyonMag

Après un débat animé lors du dernier conseil d'arrondissement, la question du réaménagement du cours Vitton, dans le 6e arrondissement, a été à nouveau abordée. "On s'était mis d'accord sur un projet qui nous avait été présenté par la Métropole et la Ville de Lyon. Cela consistait à réhabiliter une partie du cours pour élargir les trottoirs et le sécuriser. Et une association de cyclistes s'imagine faire un recours, ce qui bloquerait le sujet. Donc pour le moment, on est en attente pour réaménager ce cours en réinstallant une piste cyclable", détaille Pascal Blache. Avant de déplorer le fait que l'installation d'une piste cyclable réduirait la taille des trottoirs et nuirait à l'objectif de protection des piétons sur ce cours accidentogène.

Quant à une possible candidature pour les prochaines élections municipales ou métropolitaines, l'actuel maire du 6e arrondissement continue d'entretenir le flou. "Je ne considère pas, pour le moment, que je suis le mieux placé. Je suis toujours dans la même méthode, qui consiste à réunir des gens qui ont les mêmes idées et qui sont de bonne volonté. (…) Mais on avance, c'est sûr", reconnait Pascal Blache. L'élu ajoute par ailleurs qu'il a déjà commencé à bâtir un projet pour la ville et la métropole, n'en déplaise à l'actuel 1er vice-président de la Région, qui pourrait lui aussi se positionner sur ces scrutins. "Aujourd'hui, je discute avec tout le monde et Étienne Blanc et sur la même ligne que moi sur la question du rassemblement. On en parle et on a des discussions privées pour essayer de voir comment les choses peuvent s'organiser. (…) Mais il ne pourra pas le faire seul et moi non plus. Il faut que tout le monde s'unisse", détaille Pascal Blache.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Aux quenelles. le 24/06/2018 à 10:05

Pas d’angoisses,le parti islamique se présentera aux municipales.

Signaler Répondre

avatar
Vivre à Lyon le 23/06/2018 à 17:06
et pourtant a écrit le 22/06/2018 à 11h14

deja, il faut exclure les élus synergie qui n ont fait que trahir les électeurs au profit de leur propre intérêt personnel... et se sont fait avoir par Collomb
Etienne Blanc n a pas sa place a Lyon! on ne le connait pas, on ne le voit pas, il n habite même pas dans la commune... et pire, il est déjà maire d'une commune ... dans l'Ain!!! (même pas dans le rhone, et il me semble qu il est d ailleurs vice président du Rhone, non???? ça pu le carriérisme )

en ce qui concerne l aménagement du cours vitton... on voit clairement qu une infime minorité est hostile a tout changement sauf si elle prend en compte ses exigence!!
le cours vitton est structurellement dangereux, je ne comprend pas pourquoi les cyclistes s obstinent a vouloir l emprunter, alors qu il y a pléthore de rues parallèle beaucoup beaucoup beaucoup moins dangereuse...
je pense qu on peut parler de débilité

courage monsieur Blanche, mais vous ouvrez lentement la porte a l inacceptable, et c est dangereux pour vous, et pour nous!... tant que vous ne rejoignez ni n intégrer des traitres a la nation LREM... ça me va (mais pas Blanc, serisuement!)

Tout (presque) sauf Blanc !
La droite unie contre Blanc!

Signaler Répondre

avatar
pascal Blache le 23/06/2018 à 12:07

Étienne Blanc doit rester dans sa bresse et ne pas venir nous encombrer à Lyon ou pascal BLACHE a toute sa place ! La campagne reste à la campagne !!

Signaler Répondre

avatar
Vivre à Lyon le 23/06/2018 à 07:30

Vivre à Lyon est le minimum quand on veut devenir maire de Lyon!!
Etienne Blanc n'a rien à faire dans notre ville. La droite sera une nouvelle fois écrasée...

Signaler Répondre

avatar
PIF. le 22/06/2018 à 13:30

Tous pareils, carriéristes avant tout.l’etiquette n’a pas d’importance,tant que les blaireaux nous feront manger.

Signaler Répondre

avatar
valency le 22/06/2018 à 13:23

quand on est pas de droite on ne peut que se réjouir du comportement de la droite dans le Rhône.

Signaler Répondre

avatar
valency le 22/06/2018 à 13:11
LR loosers a écrit le 22/06/2018 à 12h08

"Étienne Blanc et sur la même ligne que moi sur la question du rassemblement."

En tant que bras droit de Wauquiez et copain d'Hortefeux et de Charles Millon, pas sûr qu'il représente vraiment le rassemblement... Ni le renouveau politique d'ailleurs !

Pauvre droite, condamnée à perdre les élections municipales d'une ville pourtant plus à droite qu'à gauche

blanc est un bras cassé bien connu dans l'ain lol

Signaler Répondre

avatar
valency le 22/06/2018 à 13:10

avec ou sans blache il gagnera pas :)

Signaler Répondre

avatar
LR loosers le 22/06/2018 à 12:08

"Étienne Blanc et sur la même ligne que moi sur la question du rassemblement."

En tant que bras droit de Wauquiez et copain d'Hortefeux et de Charles Millon, pas sûr qu'il représente vraiment le rassemblement... Ni le renouveau politique d'ailleurs !

Pauvre droite, condamnée à perdre les élections municipales d'une ville pourtant plus à droite qu'à gauche

Signaler Répondre

avatar
Splandeur le 22/06/2018 à 11:26

Un bel exemple du monde ancien qui fait passer tous ses échecs pour de l'expérience.

Signaler Répondre

avatar
ctrlC ctrlV le 22/06/2018 à 11:20
centre droit a écrit le 22/06/2018 à 10h17

Le centre- droit lyonnais est actuellement de partout et nulle part !
- L'UDI a viré ses ex-partenaires fondateurs de l'UDI
- Les Indépendants( I de UDI), sont partis et dispersés dans des chapelles plus ou moins classées "divers droite"
- D. Broliquier a quitté l'UDI et s"est recroquevillé sur LDD, en attendant mieux
- le Parti Radical Valoisien pour des seules raisons historiques, a commis l'énorme erreur de s'abandonner au PRG qui est en train de le croquer tout cru
- les autres mouvements ( Alliance centriste, les Centristes.....) sont partis de l'UDI...où sont-ils ?

Blache ou Broliquier pourraient rassembler tous ces centristes de bonne foi ( hors UDI) élus et surtout militants non élus ou anciens cadres d'éxécutifs, en vue des prochaines municipales.

beaucoup de copié-collé

Signaler Répondre

avatar
et pourtant le 22/06/2018 à 11:14

deja, il faut exclure les élus synergie qui n ont fait que trahir les électeurs au profit de leur propre intérêt personnel... et se sont fait avoir par Collomb
Etienne Blanc n a pas sa place a Lyon! on ne le connait pas, on ne le voit pas, il n habite même pas dans la commune... et pire, il est déjà maire d'une commune ... dans l'Ain!!! (même pas dans le rhone, et il me semble qu il est d ailleurs vice président du Rhone, non???? ça pu le carriérisme )

en ce qui concerne l aménagement du cours vitton... on voit clairement qu une infime minorité est hostile a tout changement sauf si elle prend en compte ses exigence!!
le cours vitton est structurellement dangereux, je ne comprend pas pourquoi les cyclistes s obstinent a vouloir l emprunter, alors qu il y a pléthore de rues parallèle beaucoup beaucoup beaucoup moins dangereuse...
je pense qu on peut parler de débilité

courage monsieur Blanche, mais vous ouvrez lentement la porte a l inacceptable, et c est dangereux pour vous, et pour nous!... tant que vous ne rejoignez ni n intégrer des traitres a la nation LREM... ça me va (mais pas Blanc, serisuement!)

Signaler Répondre

avatar
centre droit le 22/06/2018 à 10:17

Le centre- droit lyonnais est actuellement de partout et nulle part !
- L'UDI a viré ses ex-partenaires fondateurs de l'UDI
- Les Indépendants( I de UDI), sont partis et dispersés dans des chapelles plus ou moins classées "divers droite"
- D. Broliquier a quitté l'UDI et s"est recroquevillé sur LDD, en attendant mieux
- le Parti Radical Valoisien pour des seules raisons historiques, a commis l'énorme erreur de s'abandonner au PRG qui est en train de le croquer tout cru
- les autres mouvements ( Alliance centriste, les Centristes.....) sont partis de l'UDI...où sont-ils ?

Blache ou Broliquier pourraient rassembler tous ces centristes de bonne foi ( hors UDI) élus et surtout militants non élus ou anciens cadres d'éxécutifs, en vue des prochaines municipales.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.