Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Stéphane Parisot de l'EM Lyon - LyonMag

Visite de la rentrée à la Métropole de Lyon : du béton et de l’innovation

Stéphane Parisot de l'EM Lyon - LyonMag

C’est la visite de rentrée pour l’exécutif de la Métropole de Lyon, et cette année elle se fait à pied.

Les élus, les fonctionnaires et les journalistes ont, ce mardi, dégusté la Part-Dieu en entrée, la Part-Dieu en plat et la Part-Dieu en dessert. "On ne refera pas forcément les choses comme ça", reconnait le président David Kimelfeld sur une place de Francfort (la gare routière où Catherine Panassier, la maire du 3e arrondissement, assure que 93 arbres ont été plantés) écrasée de soleil, pendant que tout son petit monde meurt de faim.

 

En Grèce pendant les vacances, David Kimelfeld s’est imposé de gravir l’Acropole "sous 60 °C à l’ombre", peut-être pour se rassurer sur le fonctionnement d’une démocratie dont il voudrait bien sûr qu’elle conseille gentiment à Gérard Collomb de lui laisser son poste de Président de la Métropole après 2020. En attendant, on se balade des travaux du boulevard Vivier-Merle, à ceux de la façade sud de la gare, de l’immeuble en construction Sky Avenue de la rue Desaix à la place Béraudier en rénovation. Des gravats, des projets, des chantiers.

 

D’après Catherine Panassier les habitants du 3e "adhèrent au projet de rénovation du quartier de la Part-Dieu", ce qui limite les hurlements devant tant de nuisance imposée. Grâce à ses 1m89, Ludovic Boyron de la SPL (l’organisme censé assurer un minimum de cohérence dans tous les projets publics et privés autour de la Part-Dieu) enjambe les crevasses, les tuyaux d’évacuation des eaux pompées (nom technique : les exhaures) et les barrières de chantier.

 

Le petit groupe suit tant bien que mal. Jusqu’à l’entrée de l’immeuble Silex 1 (ancien immeuble EDF) où Teddy Breyton (directeur de cabinet du directeur de l’EM Lyon, école de commerce qui a formé Marion Maréchal à Paris pour lui apprendre comment ouvrir une école de management… à Lyon) ouvre aux visiteurs métropolitains les clefs de son monde merveilleux : 1000 m² du laboratoire de la créativité que l’EM Lyon loue à Nextdoor, spécialiste du coworking.

Etrange festival de célébration de la créativité humaine après les douleurs du béton certes poreux, que Stéphane Parisot (responsable de l’innovation à l’EM Lyon) virevoltant d’un atelier à l’autre organise à coup de phrases choc : "ici, le mobilier a ceci de particulier qu’il est mobile" (à propos d’une télévision sur roulettes), "sur votre droite un CREA-mur sur lequel on peut écrire" (à propos d’un tableau blanc), "à l’heure du digital, j’ai tendance à dire que c’est ça l’outil le plus utile et le plus collaboratif" (à propos d’un marqueur), "c’est un ‘pixel’, à partir de quoi toutes les utilisations sont possibles" (à propos d’une sorte de pouf de 40 cm de haut), "on a fait s’installer dans ce dispositif des C.E.O [des PDG] et c’est incroyable comme ça a cassé les barrières qui empêchaient que l’on se parle" (à propos de ces tables et chaises pour les enfants de maternelle, avec des mini billards et un rubik's cube en plus), "le cerveau est un muscle, on peut tous se muscler, même si, évidemment il reste des champions" (à propos du cerveau), "un espace toguna inspiré des cahutes maliennes où la parole se murmure" (à propos d’une sorte de cabane en couverture élimée).

 

La visite du hub-lab-creare-disruptif-serendipitous se termine elle aussi par une tentative de photo souvenir « les experts en photographie avait prévu sa disparition, les jeunes le font revivre » (à propos d’un polaroïd réticent à fonctionner) sur laquelle pose David Kimelfeld à côté du maire de Lyon : Georges Képénékian. Ce dernier, médecin connu, valide totalement l’image du cerveau comme muscle : "On a fait passer des IRM aux cerveaux de gens normaux. Leur zone d’entrainement est peu lumineuse et froide. Six mois d’entrainement à jongler, et la même zone est chaude et scintille. Arrêt de l’entrainement et la zone du cerveau redevient comme avant". Le Président de la Métropole, à propos des chaises et tables pour maternelles ensuite : "Ah oui, j’ai fait des réunions de parents d’élèves là-dessus. C’est pénible à force".

 

Tout le monde repart en souriant dans la visite du béton de la Part-Dieu. Sur le Créa-mur, un message demeure : "En partant, bien vérifier que la porte ferme après vous".

 

@lemediapol



Tags : part-dieu |

Commentaires 13

Déposé le 31/08/2018 à 18h37  
Par Bétonite Citer

Vas-y Marco a écrit le 31/08/2018 à 18h11

Haha relax mon p'tit Marco, je te taquinais quand je disais que tu te faisais vieux, il n'y avait rien de méchant, d'autant que je te suis à une dizaine d'années derrière :o)
Bientôt le demi-siècle pour toi quand même, dont une bonne partie passée sur internet, ça file hein quand même ;o)

Ben alors pépère ? On continue le contre feu en la jouant le mec désinvolte et en faisant des attaques persos sur un autre mec ?


L'article est clair : la bétonisation continue. (heureusement ils vendent avec de l'innovation. Tellement innovant qu'il y a une fissure dans un bâtiment phare de confluence. (mais je ne mets pas la source de l'info car ça fait un lien et apparemment y'a des gens qui n'aiment pas).)

Déposé le 31/08/2018 à 18h11  
Par Vas-y Marco Citer

Bétonite a écrit le 31/08/2018 à 17h44

Alors pépère, on allume un contre feu sur un dénommé marco parce que ça chauffe trop sur le dérèglement climatique en ville de Lyon ?

"Encore du béton" dixit l'article.

Haha relax mon p'tit Marco, je te taquinais quand je disais que tu te faisais vieux, il n'y avait rien de méchant, d'autant que je te suis à une dizaine d'années derrière :o)
Bientôt le demi-siècle pour toi quand même, dont une bonne partie passée sur internet, ça file hein quand même ;o)

Déposé le 31/08/2018 à 17h44  
Par Bétonite Citer

Vas-y Marco a écrit le 31/08/2018 à 17h32

Fais gaffe mon p'tit Marco toi aussi tu commence à te faire vieux, je comprend que ça te fasse flipper, haha! ;o)

Alors pépère, on allume un contre feu sur un dénommé marco parce que ça chauffe trop sur le dérèglement climatique en ville de Lyon ?

"Encore du béton" dixit l'article.

Déposé le 31/08/2018 à 17h32  
Par Vas-y Marco Citer

Couler a écrit le 31/08/2018 à 17h06

Chouette, encore plus de béton ! o:)
ça va encore plus chauffer l'été prochain ! Encore moins de vieux vivants pour la rentrée ! Investissez les vieux ! Vos enfants hériteront ! (d'une ville invivable)

Fais gaffe mon p'tit Marco toi aussi tu commence à te faire vieux, je comprend que ça te fasse flipper, haha! ;o)

Déposé le 31/08/2018 à 17h06  
Par Couler Citer

Chouette, encore plus de béton ! o:)
ça va encore plus chauffer l'été prochain ! Encore moins de vieux vivants pour la rentrée ! Investissez les vieux ! Vos enfants hériteront ! (d'une ville invivable)

Déposé le 31/08/2018 à 16h00  
Par Nostromo Citer

Merci pour cet article qui m'a fait bien faire rire et qui dit toute la distance qu'il peut y avoir entre notre élite locale et nous autres, administrés de base
Ceci étant, nos élus métropolitains feraient bien de s'occuper de l'habitat.
La raréfaction du foncier provoque une explosion des prix qui rend difficile voire impossible la location ou l'acquisition sur Lyon
Pour nous bien sûr / Pas pour eux
Disruptivement vôtre

Déposé le 29/08/2018 à 19h22  
Par julie69 Citer

kumer a écrit le 29/08/2018 à 13h01

Depuis les travaux je n y vais plus impossible de circuler et de se garer

Et le vélo ?

Déposé le 29/08/2018 à 18h35  
Par Garage a v... Citer

100% VELO a écrit le 29/08/2018 à 15h59

Le vélo ça existe !

Impossible de garer un vélo!

Déposé le 29/08/2018 à 17h45  
Par Vx Citer

Le Métropole de Lyon quoi.
Brunch offert par la maison je suppose.

Déposé le 29/08/2018 à 16h19  
Par alberto Citer

Sakura a écrit le 29/08/2018 à 10h13

Perso, cela fait un an que j ai.pas mis les pieds dans ce secteur, que ce soit au centre commercial ou à l extérieur. Trop de monde, trop d inhumanité, trop de tout. Ai trouvé les même commerces dans mes déambulations dans les rues de Lyon,. J ai même trouvé des commerces inédits si je puis
Et financièrement, on s y retrouve, car on fait des achats raisonnés et non compulsifs comme c est souvent le cas dans ces grands centres, vu que la tentation y.est plus grande.

"Trop de monde, trop d'inhumanité" -> on dirait du Chinal.

Pour rencontrer l'humanité, rien de mieux que d'aller là ou il n'y a personne donc.

Déposé le 29/08/2018 à 15h59  
Par 100% VELO Citer

kumer a écrit le 29/08/2018 à 13h01

Depuis les travaux je n y vais plus impossible de circuler et de se garer

Le vélo ça existe !

Déposé le 29/08/2018 à 13h01   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par kumer Citer

Depuis les travaux je n y vais plus impossible de circuler et de se garer

Déposé le 29/08/2018 à 10h13  
Par Sakura Citer

Perso, cela fait un an que j ai.pas mis les pieds dans ce secteur, que ce soit au centre commercial ou à l extérieur. Trop de monde, trop d inhumanité, trop de tout. Ai trouvé les même commerces dans mes déambulations dans les rues de Lyon,. J ai même trouvé des commerces inédits si je puis
Et financièrement, on s y retrouve, car on fait des achats raisonnés et non compulsifs comme c est souvent le cas dans ces grands centres, vu que la tentation y.est plus grande.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.