Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Guimbert et Stéphane Bouillon au garde-à-vous - DR

Rhône-Alpes : le nouveau patron de la région gendarmerie fixe ses objectifs

Philippe Guimbert et Stéphane Bouillon au garde-à-vous - DR

Nommé en conseil des ministres le 25 juillet dernier, Philippe Guimbert, le nouveau général de corps d’armée a officiellement pris ses fonctions de patron de la région gendarmerie ce mardi.

Philippe Guimbert et Stéphane Bouillon - DRPhilippe Guimbert et Stéphane Bouillon - DR

Après une carrière internationale très riche et un passage de 3 ans au Service d’Information et de Relations Publiques des Armées - Gendarmerie, il "revient sur le terrain" pour commander près de 13 000 militaires de la gendarmerie en Auvergne-Rhône-Alpes. Âgé de 58 ans; il devient également, pour la gendarmerie, le commandant pour la zone de défense de de sécurité Sud-Est. 

 

La prise de fonction, qui s’est déroulée lors d’une cérémonie officielle à la caserne de Sathonay-Camp, en présence notamment du Préfet de région Stéphane Bouillon, a également été l’occasion de remettre des décorations et de déposer une gerbe en hommage aux gendarmes tués dans l’exercice de leurs fonctions.

 

Rencontré quelques heures auparavant par notre rédaction, le nouveau patron des gendarmes de la région a détaillé ses objectifs : "la lutte contre la grande délinquance sera l’une de nos priorités et tout particulièrement les violences intrafamiliales et les atteintes aux biens" affirme Philippe Guimbert. De plus, "comme nous sommes dans une région de forts transits, nous devons assurer la sécurité de la mobilité. J’ai déjà quelques idées en tête pour mener à bien ma mission". Philippe Guimbert n’oublie pas qu’il devra composer avec "une menace terroriste toujours très présente".

 

Le contact physique "est également une priorité" pour le nouveau chef des gendarmes qui affirme qu’il s’agit d’un critère qui "fait partie de l’ADN des militaires". Dans le même temps, il veut renforcer le lien numérique avec la population : "je crois que les gendarmes doivent être très présents sur les réseaux sociaux, c’est une logique de contact qui s’inscrit dans les nouveaux objectifs de la Police de Sécurité du Quotidien. D’ailleurs, l’efficacité des réseaux sociaux lors d’appels à témoins, par exemple, n’est plus à démontrer ​​​​​​".  

 

Reste pour lui à découvrir la région qu’il a déjà visité pour ses loisirs. Mais il l’affirme, "cette fois je ne viens pas en touriste !".

Philippe Guimbert dans son bureau - LyonMagPhilippe Guimbert dans son bureau - LyonMag



Tags : Philippe Guimbert | gendarmerie | securite | delinquance |

Commentaires 1

Déposé le 13/09/2018 à 09h18  
Par AB Citer

Lutte contre le trafic de drogue et contre les gangs de banlieue qui vont sévir en Suisse...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.