Un chauffeur VTC en garde à vue après avoir porté un coup de couteau à un client

Un chauffeur VTC en garde à vue après avoir porté un coup de couteau à un client
Photo d'illustration - LyonMag.com

L'homme, qui indique travailler via la plateforme "Heetch", a réclamé le paiement de sa course avant de donner un coup de couteau à l'un des passagers. Ce dernier a été transporté à l'hôpital.

La scène s'est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi, dans le 8e arrondissement de Lyon. D'après les victimes, à la suite d'une soirée arrosée, le groupe de jeunes aurait commandé un taxi, via la plateforme Uber, afin de les ramener chez eux.

Le chauffeur "Heetch" arrive, leur indique que sa course a été annulée et il propose au groupe de les ramener. Éméchés, les jeunes montent dans le véhicule. Une fois arrivée, l'homme réclame, en espèce, 10 puis 35 euros. Le groupe indique avoir déjà payé la course via Uber et refuse de donner une seconde fois de l'argent.

La situation s'envenime. Le chauffeur fini par sortir un couteau et donne un coup à la cuisse d'un client. Sérieusement blessé, l'homme a été transporté à l'hôpital. L'agresseur a, de son côté, nié les faits durant sa garde à vue. Une garde à vue qui a été prolongée ce samedi soir.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Valérie4557 le 18/09/2018 à 00:15

C'est vtc uber et non un taxi. Des Mongol dans les commentaires

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 17/09/2018 à 09:14

Encore un de ces "jeunes" qui se déclarent au chômage, se paient des grosses berlines sur emprunt puis arrondissent leurs fins de mois au noir...

Signaler Répondre

avatar
Guillaume 2 le 17/09/2018 à 08:19

Ils sont bien ces taxis...

Signaler Répondre

avatar
Esclavagistes !! le 16/09/2018 à 21:29

C'est nouveau ça un type qui gagne sa vie avec heetch est un chauffeur VTC ??

Ce faits divers illustre la guerre commerciale, que l'on peut qualifier de nucléaire dans ce secteur d'activité !

Vous avez d'un côté des indépendants qui s'endettent en pensant gagner leur vie, et en fait ils perdent et perdent de l'argent !
Du même côté vous avez des entreprises de VTC, qui rognent sur a peu près sur tous les droit de leurs salariés, pour leur en donner un minimum...

De l'autre, vous avez des clients qui utilisent des applications et voudraient être conduit gratuitement !

Les clients qui utilisent ces applications sont des esclavagistes de pauvres bougres !

Pour conclure.
C'est macron qui, lorsqu'il était ministre du budget, à permis cet esclavagisme.

Signaler Répondre

avatar
Savonette le 16/09/2018 à 20:34

Un cou de couteau pour 30€?
Ca sent un peu la transaction de stup qui derape..

Signaler Répondre

avatar
on arrette pas le progres le 16/09/2018 à 19:17

Encore quelqu'un de bien qui relève la france

Signaler Répondre

avatar
Moi le 16/09/2018 à 18:00

C est pas un TAXI mais un VTC

Signaler Répondre

avatar
un breton ... le 16/09/2018 à 17:09

il ne l'a pas égorgé ? Sans doute n'a -t-il pas souhaité d'amalgame envers tous les .... chauffeurs de taxi !

Signaler Répondre

avatar
tintin le 16/09/2018 à 12:19

Une affaire louche et floue

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.