Enfarinage de David Kimelfeld : de la prison avec sursis requis à l'encontre des militants

Enfarinage de David Kimelfeld : de la prison avec sursis requis à l'encontre des militants
David Kimelfeld - LyonMag

Le 1er février dernier, David Kimelfeld a été enfariné par deux militants outrés que le président de la Métropole débloque un budget d’1,8 million d’euros pour surveiller des bâtiments vides, utilisés à la base pour loger des personnes à la rue (notamment des mineurs immigrés).

Les deux militants du droit au logement pour tous, étaient jugés ce jeudi. Un pour l’enfarinage de David Kimelfeld, l’autre pour avoir déversé des boitiers d’alarme au sol.

Le procureur requiert un mois de prison avec sursis à leur encontre alors que, l’avocat du président de la Métropole réclamait un euro symbolique de dommages et intérêts. Quant à l’avocat des deux prévenus il demande la relaxe.

Tout le procès a tourné autour de la notion de violence pour déterminer si l’enfarinage est un acte violent. En plus de savoir si l’acte était intentionnel, ce que les deux prévenus ont évidemment reconnu.

La décision sera rendue le 5 octobre, mais la juge a déjà fait comprendre qu’elle privilégierait certainement un stage de citoyenneté.

En marge du procès, devant le tribunal de grande instance s’est tenu le procès de la métropole joué par des militants, amis,des prévenus.

Lors de ce faux procès, la métropole de Lyon était accusée de ne pas "trouver de solutions d’hébergements et d’accueil pour les mineurs isolés étrangers" et de réprimer "les formes de solidarité envers les mineurs isolés étrangers" , "de la part du collectif F.A.R.I.N.E (Formation, Anti-Répression des Immigré-e-s et des Néo-Enfarineurs)".

Si la notion de violence a retenu la vraie audience, le procès fictif voulait prouver que l’enfarinage est une farce, slogan repris avec la banderole "l’enfarinage est une farce, être à la rue est un drame".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 20/09/2018 à 19:58

De la farine bio j'espère !

Signaler Répondre

avatar
cestnormal le 20/09/2018 à 19:18

On pourrait dire que c'est "l'enfarineur" enfariné !!

Signaler Répondre

avatar
burgundy le 20/09/2018 à 18:03

Arrétons le théatre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.