Métropole de Lyon : un catalyseur d’idées avec un temps de retard

Métropole de Lyon : un catalyseur d’idées avec un temps de retard

Le collectif transpartisan centre droit "Construisons la Métropole pour demain" s’est lancé ce mardi. Composé d’environ 65 élus, il a donné une conférence de presse pour se présenter et annoncer le prochain évènement des "ateliers innovants ".

Le nouveau concept est de consulter les citoyens, "réfléchir avec des personnes expérimentées en dehors des clivages", une "démarche citoyenne unique". Qui ne serait "pas une écurie" selon Christophe Geourjon, conseiller municipal UDI de la ville de Lyon.

"La proximité avec les citoyens" serait la marque de fabrique du collectif selon Luc Lafond premier adjoint au maire du 6ème arrondissement.

Le but sera résumé par Denis Broliquier, maire du 2ème arrondissement qui souhaite "de parler de fond, avant de parler des listes".

La démarche ne semble pas si unique que ça et parait très politicarde, parler aux citoyens, c’est même la base de la démocratie représentative. Quant à la crise politique de proximité elle ne date pas d’hier.

La démarche semble partie de très bonnes intentions mais ne propose rien de très bluffant pour le moment. Il faudra surveiller la direction que prend le collectif qui regroupe beaucoup d'élus Synergies, à commencer par leur leader le maire de Saint-Cyr Marc Grivel.

Les "ateliers innovants" commenceront le 4 octobre à Dardilly, huit thématiques seront proposés, tout le monde peut d’ores et déjà s’inscrire sur le site internet du collectif.

Bien que le site et l’idée du collectif ait été lancé avant l’annonce du retour de Gérard Collomb de la semaine dernière, on se demande bien quel est l’objectif d’un tel regroupement à l’orée des élections métropolitaines 2020.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Metropolitan Boy le 29/09/2018 à 12:55
cestnormal a écrit le 25/09/2018 à 15h43

Et si on parlait de la métropole d'aujourd'hui ??????

Cela serait un bon début...

Signaler Répondre

avatar
Incroyable mais vrai le 26/09/2018 à 07:14

Pourquoi ceux qui ont fait élire Collomb et Kimelfeld n'ont pas le courage de démissionner. Ils font partie de ceux qui décident et ils se plaignent. Soit ils sont nuls, soit ils nous prennent pour des quiches.
N'oublions pas qu'ils ont tout voté comme Collomb et Kimelfeld !!!!

Signaler Répondre

avatar
lolipop le 25/09/2018 à 17:47

La Métropole d'aujourd'hui... avec des traitres qui restent bien installés dans leur groupe politique (n'est-ce pas Monsieur Yann Compan ?) en gardant leurs indemnités !!! On peut ne pas être d'accord mais on ASSUME ou bien on AGIT !

Signaler Répondre

avatar
cestnormal le 25/09/2018 à 15:43

Et si on parlait de la métropole d'aujourd'hui ??????

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.