Accusée de corruption, cette fonctionnaire réclame un avocat payé par la Ville

Accusée de corruption, cette fonctionnaire réclame un avocat payé par la Ville
Photo d'illustration - LyonMag.com

Elle a poursuivi la commune de Villeurbanne qui lui avait refusé ce droit. Un refus qui a été confirmé par le tribunal correctionnel de Lyon.

Chargée de placer les forains sur les marchés de Gratte-Ciel et Charpennes, cette fonctionnaire profitait de son statut pour monnayer les meilleures places du marché à son avantage. Poursuivie puis condamnée pour corruption en 2017, elle avait fait appel de la décision de justice. C'est alors qu'elle a demandé à être assistée par un avocat, payé par la Ville.

La protection fonctionnelle est un droit qui permet d'avoir, pour tout fonctionnaire mis en cause, un avocat payé par l'administration. Mais la mairie a décidé de la priver de ce droit-là. La fonctionnaire a donc poursuivi la commune, en vain.

Le tribunal correctionnel de Lyon a estimé que la convocation "n'ouvre pas le droit à la protection fonctionnelle" et a refusé d'annuler la décision de la mairie. N'en déplaise à cette désormais ancienne fonctionnaire de Villeurbanne.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
yboulegue le 12/11/2018 à 16:29
En marche arrière toute... a écrit le 10/11/2018 à 19h28

La corruption est partout depuis l’avènement du socialisme et son clientélisme mafieux. Sans compter ,que dans les années 80 on penser réellement progresser alors que l’on est grâce à eux ,en plein récession sociale ,morale ,financière ect... les proxénètes sont de retours,avec le raket,la drogue,les enlèvements ,les meurtres ,les tortures.....la barbarie et le moyen âge sont bien de retour malheureusement.

Mouarf comme si Pasqua, Balkany et Le susteme RPR à la mairie de paris n'était pas mafieux et bien avant 80. C'est pas une question de droite ou gauche, c'est une question d’éthique des politiques en général et du clientélisme.

Signaler Répondre

avatar
En marche arrière toute... le 10/11/2018 à 19:28

La corruption est partout depuis l’avènement du socialisme et son clientélisme mafieux. Sans compter ,que dans les années 80 on penser réellement progresser alors que l’on est grâce à eux ,en plein récession sociale ,morale ,financière ect... les proxénètes sont de retours,avec le raket,la drogue,les enlèvements ,les meurtres ,les tortures.....la barbarie et le moyen âge sont bien de retour malheureusement.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 10/11/2018 à 17:54

J'espère que madame n'a pas droit à l'aide judiciaire.

Signaler Répondre

avatar
Sami69 le 10/11/2018 à 13:43

Et combien elle a ramassé avec la complicité des forains !!!!!!!
Commerçant pourris par le pognon

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonn le 10/11/2018 à 13:38

Encore heureux, les pourris n’ont vraiment honte de rien !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.