Gros chèques et réservoirs : Laurent Wauquiez dévoile son plan anti-sécheresse

Gros chèques et réservoirs : Laurent Wauquiez dévoile son plan anti-sécheresse
Photo d'illustration - LyonMag

C’est un plan "travaillé dans des délais records" qu’a détaillé le président d’Auvergne-Rhône-Alpes ce lundi matin devant la presse lyonnaise.

Laurent Wauquiez a tout d’abord établi un bilan catastrophique des effets de la sécheresse dans la région : "On oublie les épisodes de sécheresse mais l’agriculture et la terre, elles n’oublient pas. Il faut remonter à 2003 pour avoir un tel phénomène comme actuellement puisque 12 à 16000 exploitations sont touchées sur un total de 60 000". Un sol sans eau qui entraine de lourdes pertes pour certains agriculteurs.

Pire, selon le patron des Républicains, "ça enclenche une spirale qui pousse les agriculteurs à vendre des bêtes et qui se retrouvent l’année suivante sans possibilité de produire suffisamment".

Ainsi, un système "totalement innovant et ultra-simple" va être mis en place par la Région pour aider au remboursement des frais de surendettement. Avec "seulement" une attestation d’emprunt ainsi qu’une déclaration sur l’honneur des aides perçues par les agriculteurs, ils pourront toucher une aide allant de 500 à 2000 euros. Les premiers dossiers devraient être déposés dès la fin de l’année, les virements devraient arriver l’année prochaine. Le dispositif sera couplé avec les informations données de la carte de zonage sécheresse. Au total, 15 millions d’euros seront alloués au projet.

De plus, "pour continuer d’anticiper les choses et notamment le dérèglement climatique", Laurent Wauquiez a débloqué 10 millions d’euros pour d’une part aider à la mise en place de systèmes pour stocker l’eau l’hiver et d’autre part, protéger plus largement les exploitations. "Cent quarante dossiers ont été sortis pour tenter de ne pas subir les épisodes de grêles et d’orages par exemple avec des filets, des tunnels, ou encore des panneaux photovoltaïques qui pourraient protéger de la surexposition au soleil tout en produisant de l’énergie".

Avec ce plan, le Président de la Région semble prendre conscience de la "course contre la montre" qui se joue actuellement avec le climat. Mais est-ce-que cela sera suffisant ?

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
h2o le 22/02/2020 à 13:05

@ prédateur et @ Submergé, la récupération des eaux de pluies est déjà en place dans les nouvelles constructions, et pour ce qui est de ne pas payer l'eau assez cher, vous devez être masos, elle l'est déjà bien assez...mais rasurez vous Nestlé et consorts sont en train d'oeuvrer pour se l'approprier dans le monde entier, ils vous la revendront bien assez cher

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 27/11/2018 à 08:47

Perso je suis citadin mais après tout pourquoi pas une bonne action est toujours positive de là a dire que les élections y sont pour quelque chose je sais pas mais il est vrai qu étant président du parti républicain et président de région une troisième paie serait la bienvenue

Signaler Répondre

avatar
BahAlors le 27/11/2018 à 06:00

A savoir que les élections de la chambre d'agriculture sont dans quelques semaines... coïncidence?

Signaler Répondre

avatar
sakura le 26/11/2018 à 19:13
Eddy a écrit le 26/11/2018 à 13h53

Course contre la montre pour le climat !?? Hahaha, la bonne blague.

Il ne s'agit évidement que de la poursuite de la politique clientéliste de Laurent Wauquiez à l'attention des territoires ruraux.

Et sinon, la Région, elle fait quoi de concret pour les habitants des villes ?

elle lui prend son fric,..On parle de la baisse du pouvoir d'achats à cause de la politique gouvernementais mais que dire de celle de la région ..

Signaler Répondre

avatar
predateur le 26/11/2018 à 18:41

si l'eau était plus chère les agriculteurs et autres construiraient des cuves de rétention d'eau de pluie. Mais l'illusion de la société ou les matières premières et l'énergie sont bon marché amène au gaspillage et à la catastrophe climatique actuelle.

Signaler Répondre

avatar
Submergé le 26/11/2018 à 17:08

construisons citernes et bassins de rétention d'eau alors qu'il y a surplus d'inondation et arrêtons de bétonner les terrains absorbant les liquides comme cela existait et tout ira mieux

Signaler Répondre

avatar
Raie mont Bar le 26/11/2018 à 16:22
Eddy a écrit le 26/11/2018 à 13h53

Course contre la montre pour le climat !?? Hahaha, la bonne blague.

Il ne s'agit évidement que de la poursuite de la politique clientéliste de Laurent Wauquiez à l'attention des territoires ruraux.

Et sinon, la Région, elle fait quoi de concret pour les habitants des villes ?

Elle met des petits panneaux bleus à l'entrée

Signaler Répondre

avatar
Ripoublicain le 26/11/2018 à 16:22
Hum a écrit le 26/11/2018 à 14h25

Macron taxe mais ne fait rien.
Je reconnais donc à Veauquiez le mérite de tenter d'agir, au niveau local, pour aider nos agriculteurs.

Prendre aux pauvres pour donner aux riches c'est sur qu'on peut compter sur Wauquiez, disciple de Fillon, Sarkozy, Balkany et consort

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 26/11/2018 à 16:15

J'espère que les aides ne seront pas distribuées de la même façon que l'argent récolté par les impôts sécheresse de l'année 1976.

Signaler Répondre

avatar
Hum le 26/11/2018 à 14:25

Macron taxe mais ne fait rien.
Je reconnais donc à Veauquiez le mérite de tenter d'agir, au niveau local, pour aider nos agriculteurs.

Signaler Répondre

avatar
Eddy le 26/11/2018 à 13:53

Course contre la montre pour le climat !?? Hahaha, la bonne blague.

Il ne s'agit évidement que de la poursuite de la politique clientéliste de Laurent Wauquiez à l'attention des territoires ruraux.

Et sinon, la Région, elle fait quoi de concret pour les habitants des villes ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.