Georges Reynon : "L’Oreiller de la Belle Aurore, une mosaïque de couleurs fabuleuse"

Georges Reynon, charcutier-traiteur, est l’invité ce mercredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Georges Reynon : "L’Oreiller de la Belle Aurore, une mosaïque de couleurs fabuleuse"
Gérard Angel et Georges Reynon - LyonMag

Les fêtes sont passées et pour certains Lyonnais, le passage chez Georges Reynon après Noël fut obligatoire. Il est le spécialiste de l’Oreille de la Belle-Aurore, un pâté en croûte fou avec 20 composants, essentiellement du gibier : lièvre, lapin de Garenne, poulet de Bresse, ris de veau, caille, faisan… mais aussi des truffes et des pistaches.

"On en fait une trentaine, soit plus d’une tonne de pâté. Ça fait du chiffre d’affaires. Et c’est pour ça que certains se sont dit qu’il ne fallait pas laisser Reynon faire ça tout seul. Ils doivent s’imaginer que c’est protégé parce qu’ils l’appellent autrement que l’Oreille de la Belle-Aurore", note Georges Reynon.

A la découpe, les composants s’exposent, "c’est une mosaïque de couleurs fabuleuse", explique le charcutier-traiteur du 2e arrondissement de Lyon. Qui dispose encore de tranches à la vente jusqu’à la fin du mois de janvier.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
picsou le 04/01/2019 à 09:33

95 € le kilo ! C'est correct compte tenu du travail réalisé !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 02/01/2019 à 12:07

Très bon pâté en croute mais pas pour toutes les bourses.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.