Enfant renversé à Givors : un appel à témoins lancé

Enfant renversé à Givors : un appel à témoins lancé
LyonMag

Le petit garçon de 6 ans a été percuté mardi en début d’après-midi devant l’école Joliot-Curie.

Blessé à la tête, il se trouve toujours à l’hôpital dans un état grave. La conductrice de la voiture impliquée a été placée en garde à vue avant d’être remise en liberté. Les enquêteurs cherchent désormais des témoins afin d’en savoir plus sur les circonstances de l’accident.

Selon les premiers éléments, l’enfant serait passé derrière un véhicule en stationnement et n’aurait pas remarqué qu’une voiture arrivait alors qu’il traversait.

Les personnes ayant assisté à l’accident sont invitées à prendre contact avec la brigade des accidents et des délits routiers au 04 72 49 26 50.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Accident le 10/01/2019 à 11:03
lyyyooonnn a écrit le 10/01/2019 à 07h35

Heureusement qu’elle a été laissé libre, manquerait plus que ça, c’est malheureux pour la victime mais traverser hors des passages piétons en se faufilant entre des voitures et peut être même en courant, comment voulez-vous qu’elle le voit ?? Toujours la faute des conducteurs, mais si elle roulait à la bonne vitesse, que sa voiture fonctionne normalement, qu’elle n’avait pas bu où consommée de drogues y’a un moment c’est tout sauf de sa faute !

C'est vrai, mais la compassion va vers ce petit enfant entre la vie et la mort.
Espérons qu'il s'en sorte.

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 10/01/2019 à 07:35

Heureusement qu’elle a été laissé libre, manquerait plus que ça, c’est malheureux pour la victime mais traverser hors des passages piétons en se faufilant entre des voitures et peut être même en courant, comment voulez-vous qu’elle le voit ?? Toujours la faute des conducteurs, mais si elle roulait à la bonne vitesse, que sa voiture fonctionne normalement, qu’elle n’avait pas bu où consommée de drogues y’a un moment c’est tout sauf de sa faute !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.