Un Lyonnais interpellé dans l’enquête sur les attentats de Madrid en 2004

Un Lyonnais interpellé dans l’enquête sur les attentats de Madrid en 2004
Photo d'illustration - LyonMag

Le 11 mars 2004, à Madrid, une attaque terroriste par un groupe de la mouvance Al-Qaïda avait fait 191 morts et 2 000 blessés dans la gare d'Atocha.

Selon Le Point, les enquêteurs de la sous-direction antiterroriste ont récemment interpellé, à Saint-Priest, un homme âgé de 43 ans. Mustapha B, originaire du Maroc, aurait vécu en Espagne dans les années 2000.

Une trace papillaire de cet employé dans le BTP, qui n'est pas connu pour des faits de radicalisation, aurait été retrouvée dans un appartement qui avait servi au commando terroriste pour préparer l'attentat. Cette trace, fait désormais l’objet d’analyses comparatives plus poussées. Trois semaines après l’attentat, sept hommes considérés comme les principaux poseurs de bombes s'étaient donnés la mort à l’aide d'explosifs.

En 2007, 21 personnes avaient été condamnées, dans le procès de l'attentat. Certaines avaient écopé de 40 années de prison.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zig le 23/01/2019 à 22:16
Post monétaire a écrit le 23/01/2019 à 17h20

"................en 15ans, il aura eu l occasion d en embrigadé des zozos!!
................."


surtout que ce n'est pas dans nos écoles qu'on apprend à ne pas se faire piéger ! Ni à quoi ressemble les différentes religions ! Ni à quoi ressemble l'athéisme ! Ni à comprendre la géopolitique !

Pourquoi d'ailleurs ?
Pourquoi on n'apprend pas que le pétrole qu'on met dans les voitures, vient de pays dictatoriaux, mais que l'impératif "monnaie" est plus important que tout le reste...
?

Vous faites un amalgame entre radicalisation religieuse et producteurs totalitaire de pétrole.

Il y a des mouvement, notamment religieux, où le libre arbitre n'est pas lié à l'enseignement scolaire que l'on a reçut.

Notre cher Tariq en est un exemple.

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 23/01/2019 à 20:56

Quelle rapidité bravo la police

Signaler Répondre

avatar
vraiment le 23/01/2019 à 20:49

On nous prend vraiment pour "des demeurés"
Attention pas d'amalgame !!!!

Signaler Répondre

avatar
maisoui le 23/01/2019 à 20:05
Post monétaire a écrit le 23/01/2019 à 18h48

C'est comme pour ceux qui ont importé la haine en venant des anciennes colonies, si vous voyez ce que je veux dire ?
:o)

Si double nationalité;à foutre dehors sur le champ !!!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/01/2019 à 18:48
biensur a écrit le 23/01/2019 à 18h15

Nous en avions suffisemment !

C'est comme pour ceux qui ont importé la haine en venant des anciennes colonies, si vous voyez ce que je veux dire ?
:o)

Signaler Répondre

avatar
allez le 23/01/2019 à 18:24

Au trou ! au trou ! au trou !au trou ! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
cestnormal le 23/01/2019 à 18:20

L'enquéte a été trés longue (quel foutage de gueule !!)

Signaler Répondre

avatar
biensur le 23/01/2019 à 18:15
chances pour la France. a écrit le 23/01/2019 à 10h39

Une chance de plus pour la France ?

Nous en avions suffisemment !

Signaler Répondre

avatar
Pelo du secteur le 23/01/2019 à 18:10

C'est pas un lyonnais mais un sanpriot

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/01/2019 à 17:20
petit pouvet a écrit le 23/01/2019 à 16h29

15 ans après!!! 15 ANS!!!!!
je veux bien que le temps de la justice et de l enquête soit long.... mais quand même, en 15ans, il aura eu l occasion d en embrigadé des zozos!!

je ne comprend pas "pas connu pour des faits de radicalisation"
ca veut donc dire que le gars est connu ou pas?
je suppose que oui... et donc, ce type, invité en France, est un délinquant.. soit
et en plus, il a participer a l assassinat d'hommes et de femmes en Espagne... soit
il n aime donc ni nos lois, ni nos valeurs... ok

qu est ce qu il fait encore en France?

"................en 15ans, il aura eu l occasion d en embrigadé des zozos!!
................."


surtout que ce n'est pas dans nos écoles qu'on apprend à ne pas se faire piéger ! Ni à quoi ressemble les différentes religions ! Ni à quoi ressemble l'athéisme ! Ni à comprendre la géopolitique !

Pourquoi d'ailleurs ?
Pourquoi on n'apprend pas que le pétrole qu'on met dans les voitures, vient de pays dictatoriaux, mais que l'impératif "monnaie" est plus important que tout le reste...
?

Signaler Répondre

avatar
petit pouvet le 23/01/2019 à 16:29

15 ans après!!! 15 ANS!!!!!
je veux bien que le temps de la justice et de l enquête soit long.... mais quand même, en 15ans, il aura eu l occasion d en embrigadé des zozos!!

je ne comprend pas "pas connu pour des faits de radicalisation"
ca veut donc dire que le gars est connu ou pas?
je suppose que oui... et donc, ce type, invité en France, est un délinquant.. soit
et en plus, il a participer a l assassinat d'hommes et de femmes en Espagne... soit
il n aime donc ni nos lois, ni nos valeurs... ok

qu est ce qu il fait encore en France?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/01/2019 à 15:35
lyonnet ? a écrit le 23/01/2019 à 14h31

Un lyonnais qui ne mangerait pas de porc ? C'est impossible !

Les végétariens sont des vilains.

Signaler Répondre

avatar
lyonnet ? le 23/01/2019 à 14:31

Un lyonnais qui ne mangerait pas de porc ? C'est impossible !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/01/2019 à 12:42
chances pour la France. a écrit le 23/01/2019 à 10h39

Une chance de plus pour la France ?

C'est beau cet "argumentaire" qui met tous les "étrangers" dans le même panier, afin de pousser ces étrangers à se radicaliser, à avoir encore plus la haine d'une société française qui se dit "liberté égalité fraternité" mais qui dans la réalité, te met une étiquette de merde sur le visage parce que tu es "étrangers" ou d'origine "étrangères".

Et tout ça pour qu'au final, ce soit le FN qui ait le pouvoir...

Vous êtes pitoyable.

Signaler Répondre

avatar
chances pour la France. le 23/01/2019 à 10:39

Une chance de plus pour la France ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.