Décines : trois interpellations après une rixe mortelle

Décines : trois interpellations après une rixe mortelle
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits s’étaient déroulés le 18 juillet dernier, vers 5 h du matin.

Après une violente rixe, à la suite d’un différend après une soirée alcoolisée, un Décinois avait été retrouvé inconscient. Il était décédé le 27 août à l’hôpital.

D’après la DDSP du Rhône, un juge d’instruction avait été saisi de ces faits, une commission rogatoire avait été délivrée.

Trois auteurs présumés ont été ensuite identifiés par les services de police et ce mardi des interpellations ont été réalisées. Trois Décinois âgés de 17, 18 et 21 ans ont été arrêtés à leurs domiciles puis placés en garde à vue pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les trois jeunes hommes étaient tous déjà connus de la justice avec 11, 27 et 31 antécédents judiciaires.

Ils seront présentés au juge mandant ce jeudi.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lauteur des fait le 07/01/2020 à 00:35
Caprisunn a écrit le 06/11/2019 à 16h37

Sa peut arriver à tout le monde après une bagarre !!!

Merci????????????????

Signaler Répondre

avatar
Lauteur des fait le 07/01/2020 à 00:30

C ki ki es pas content

Signaler Répondre

avatar
Caprisunn le 06/11/2019 à 16:37

Sa peut arriver à tout le monde après une bagarre !!!

Signaler Répondre

avatar
Caprisunn le 06/11/2019 à 16:37

avatar
Bipbip le 26/09/2019 à 18:06

Prenons soins des préjugés coupables et oublions la victime ... classique

Signaler Répondre

avatar
Riquet le 26/09/2019 à 16:26

La responsabilité des juges devraient être mise en cause ..

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 26/09/2019 à 15:15

Pourquoi pas 100 antécédents du jamais vue sérieux nous A l'époque un conneries direct mandat de dépôt voyez maintenant le laxisme des juges et procureurs sérieux ont marche sur la tête

Signaler Répondre

avatar
Le Mur le 26/09/2019 à 13:52

"Les trois jeunes hommes étaient tous déjà connus de la justice avec 11, 27 et 31 antécédents judiciaires."

Et oui, M'sieur le juge les 12, 28 & 32 ème auront été fatal....

Signaler Répondre

avatar
Mister freeze le 26/09/2019 à 12:37

3 contre 1 comme d'hab. Des vrais hommes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.