Municipales à Lyon : Georges Képénékian veut aider Lyon à "reprendre son souffle"

Municipales à Lyon : Georges Képénékian veut aider Lyon à "reprendre son souffle"
Georges Képénékian - LyonMag

"‘Respirations’, c’est symboliquement le premier acte de vie. C’est aussi une manière de dire qu’on peut reprendre son souffle. Mais c’est aussi la respiration de chacun, chacun a son rythme de respiration pour trouver son espace. Respirations pour calmer les tensions", indiquait Georges Képénékian ce jeudi lors d’une conférence de presse.

L’ancien maire de Lyon (2017-2018) lance-t-il un groupe de réflexologie ? Entouré de ses fidèles, Georges Képénékian a plutôt donné le coup d’envoi de sa campagne, baptisée "Respirations", pour l’élection municipale 2020 à Lyon.

Au Ninkasi Guillotière, l’actuel 1er adjoint de Gérard Collomb, qui a rejoint le clan de David Kimelfeld, a expliqué vouloir "agir pour, pas contre".

Pour cela, il s’est entouré des quatre députés LREM de Lyon, et a choisi l’adjoint à la Culture Loïc Graber comme directeur de campagne. Parmi les parlementaires, c’est Anne Brugnera qui a hérité de la lourde tâche de monter un programme. "Il y a des membres de la société civile qui, souvent, nous challengent dans ce que nous proposons. Chaque Lyonnais pourra participer à l’élaboration de ce projet", a réagi Anne Brugnera.

Quatre socles de ce projet ont été présentés. Le premier est intitulé "Santé et environnement" et doit, selon Georges Képénékian, "ne pas parler seulement de soins mais aussi de prévention".
Le deuxième traitera de la créativité, qui regroupe culture, éducation, économie, jeunesse et commerce pour "retrouver une énergie dans cette ville". Avec l’hospitalité, l’ancien maire souhaiterait que "chacun puisse trouver sa juste place dans cette ville". Enfin, le renouveau démocratique doit permettre aux citoyens de participer et d’être écoutés.

"Dès la fin de semaine prochaine, nous serons sur le terrain pour proposer le programme de Georges Képénékian", a promis Loïc Graber.

Désormais fâché avec Gérard Collomb, peut-il espérer peser dans cette élection municipale pour laquelle il refuse toujours de demander l’investiture de la République en Marche ? Dans le dernier sondage Opinion Way de LyonMag, paru ce mercredi en kiosques, Georges Képénékian opère une sacrée remontée de 8 points et arrive à la 4e place, derrière Grégory Doucet (EELV), Yann Cucherat (LREM) et Etienne Blanc (LR).

X
17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Au secours le 05/12/2019 à 12:12
air a écrit le 29/11/2019 à 10h47

Et nous, la tambouille électorale lyonnaise nous étouffe !

Et cerise sur le gâteau, ils s'en foutent royalement. Ils veulent juste avoir les indemnités qui vont avec la fonction...

Signaler Répondre

avatar
Vive Lyon le 29/11/2019 à 15:04

Aider Lyon à retrouver sa sécurité avec toutes ces agressions agressivité

Signaler Répondre

avatar
air le 29/11/2019 à 10:47

Et nous, la tambouille électorale lyonnaise nous étouffe !

Signaler Répondre

avatar
l'illusioniste s'est remis en scène le 29/11/2019 à 09:19

L'histoire, le flou qui la compose, et les manoeuvres à la "colon" se répèpèpète
http://www.lyonvideos.fr/spip.php?article329

Signaler Répondre

avatar
ménage de printemps le 29/11/2019 à 08:45
air pollué a écrit le 29/11/2019 à 07h34

Mieux respirer, c'est en particulier chasser toute forme de pollution.
Depuis de nombreuses années, les lyonnais sont pollués par toute cette atmosphère Collombiste virale.qui s'est incrustée dans le paysage au point de penser qu'elle serait désormais irremplaçable.
Tous ces produits pollueurs passés et présents doivent désormais être traités avec des remèdes appropriés.Les Collomb, Kimelfeld, Képénékian, Rudigoz, Lafférière, Brugnera et consorts sortent du même tonneau et ils voudraient nous faire croire qu'ils pourraient "laver plus blanc que blanc".

En avant pour la grande lessive de printemps !

Signaler Répondre

avatar
air pollué le 29/11/2019 à 07:34

Mieux respirer, c'est en particulier chasser toute forme de pollution.
Depuis de nombreuses années, les lyonnais sont pollués par toute cette atmosphère Collombiste virale.qui s'est incrustée dans le paysage au point de penser qu'elle serait désormais irremplaçable.
Tous ces produits pollueurs passés et présents doivent désormais être traités avec des remèdes appropriés.Les Collomb, Kimelfeld, Képénékian, Rudigoz, Lafférière, Brugnera et consorts sortent du même tonneau et ils voudraient nous faire croire qu'ils pourraient "laver plus blanc que blanc".

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 28/11/2019 à 17:56
tsss pfff a écrit le 28/11/2019 à 16h39

C'est passionnant. Quant au rapport avec le sujet, on cherche encore.

Vous avez raison, il n'y en a pas.

Signaler Répondre

avatar
Pink floyd le 28/11/2019 à 17:45

Brugnera elle a fait quoi depuis sont election en 2017 ?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 28/11/2019 à 17:30

Il était pneumologue Képé ?
Je croyais qu'il était urologue.
Allez, laissons pisser...

Signaler Répondre

avatar
menteurssian le 28/11/2019 à 17:29

et reprendre sa sécurité ? c'est possible ?

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 28/11/2019 à 17:21

Ah ! La tête compte sur moi pour Vôter R. N

Signaler Répondre

avatar
noa le 28/11/2019 à 17:07

Un discours totalement creux. Ce sont les adversaires de Képé qui respirent...

Signaler Répondre

avatar
toujoursplus le 28/11/2019 à 16:43

Une députée ne devrait-elle pas plutôt s'occuper du mandat national pour lequel elle est grassement payée ?
Rigolez pas, c'est avec votre pognon...

Signaler Répondre

avatar
tsss pfff le 28/11/2019 à 16:39
Non à LaRem a écrit le 28/11/2019 à 16h16

La respiration est une arme précieuse quand il s’agit d’avoir confiance en soi, de communiquer efficacement, sans essoufflement et sans stresser.
Pour émettre un son, nous devons obligatoirement respirer. C’est ce souffle qui fait vibrer nos cordes vocales, qui porte notre voix, qui lui donne de la puissance sans la fatiguer.
De plus, pour communiquer avec assurance et efficacité, notre cerveau doit fournir un gros effort. Afin qu’il puisse fournir cet effort, il faut le nourrir, l’oxygéner ou, autrement dit, respirer. C’est aussi en inspirant que vous trouverez l’inspiration…
Le stress crée des tensions dans notre corps. Une respiration abdominale régulière, harmonieuse, procure une sensation de détente immédiate et apporte un meilleur contrôle de soi.
La respiration la plus bénéfique est la respiration abdominale, la respiration par le ventre. A chaque fois que nous appliquons la technique de respiration abdominale, nous permettons à notre diaphragme de faire son travail de piston librement.

C'est passionnant. Quant au rapport avec le sujet, on cherche encore.

Signaler Répondre

avatar
Respiration-inspiration! le 28/11/2019 à 16:16

c'est vrai que comme "nouveau" et la "bugne"(brugnera) au renouvellement ne "manque pas d'air" le jojo! il serait bien inspiré de nous parler des incroyables temps d'attente pour les rdv de médecins et expliquer ses propositions..c'est son domaine et prouverait son efficacité..sinon ça va pas être"jojo" !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 28/11/2019 à 16:16

La respiration est une arme précieuse quand il s’agit d’avoir confiance en soi, de communiquer efficacement, sans essoufflement et sans stresser.
Pour émettre un son, nous devons obligatoirement respirer. C’est ce souffle qui fait vibrer nos cordes vocales, qui porte notre voix, qui lui donne de la puissance sans la fatiguer.
De plus, pour communiquer avec assurance et efficacité, notre cerveau doit fournir un gros effort. Afin qu’il puisse fournir cet effort, il faut le nourrir, l’oxygéner ou, autrement dit, respirer. C’est aussi en inspirant que vous trouverez l’inspiration…
Le stress crée des tensions dans notre corps. Une respiration abdominale régulière, harmonieuse, procure une sensation de détente immédiate et apporte un meilleur contrôle de soi.
La respiration la plus bénéfique est la respiration abdominale, la respiration par le ventre. A chaque fois que nous appliquons la technique de respiration abdominale, nous permettons à notre diaphragme de faire son travail de piston librement.

Signaler Répondre

avatar
republique cherie le 28/11/2019 à 15:41

"Le jour où Gérard Collomb a perdu son âme".
Bientôt en librairie...
Plus d'informations: republique.cherie@gmail.com

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.