Réforme des retraites : nouvelle journée de manifestation ce mardi à Lyon

Réforme des retraites : nouvelle journée de manifestation ce mardi à Lyon
Une précédente manifestation contre la réforme des retraites - Lyon

C'est une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites qui se profile ce mardi à Lyon.

Les syndicats appellent à une manifestation inter-professionnelle. Le cortège s'élancera à partir de 11h30 depuis la Manufacture des Tabacs.

Avant cela, des piquets de grève des cheminots sont annoncés à Perrache et à la Part-Dieu. Certains lycées pourraient également être bloqués.

Un rassemblement est aussi prévu à partir de 12h30, rue du Dauphiné, à l'appel du Barreau de Lyon. Les avocats, en robe, ont ensuite prévu de rejoindre le cortège des syndicats.

"Le gouvernement entend passer en force. Ce mardi 17 décembre s’annonce comme une nouvelle journée historique du mouvement contre la réforme des retraites et l’orientation du gouvernement", prévient l'intersyndicale.

0-50 sur 61 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le rêve le temps d'une manif le 20/12/2019 à 14:17
CGT et petits fours a écrit le 19/12/2019 à 20h49

C'est pas la crise pour tout le monde :))

https://www.capital.fr/economie-politique/le-salaire-de-philippe-martinez-alimente-par-le-loyer-dune-maternite-a-la-derive-1332357

"L'an dernier, le secrétaire général de la CGT a empoché un salaire annuel de 55.000 euros, soit 6.000 euros de plus qu'en 2017."

Une pensée émue pour les smicards qui défilent à ses côtés. Au moins ils peuvent côtoyer un homme riche le temps d'une manif

Signaler Répondre

avatar
justice sociale le 20/12/2019 à 12:07

un simple référendum intitulé
"Etes vous pour ou contre le maintien des régimes spéciaux ?"
et on aurait cloué le bec aux syndicats et ses syndicats qui font du hors la loi ( empêcher ceux qui ne veulent pas faire la grève(intimidation),couper le courant pour des commerces et centres stratégiques),perturber les personnes d'accueil qui ne peuvent aller aider les malades à tout heure de la journée ou de la nuit et tous les services de santé en général,mettre en faillite les plus fragiles commerce qui font leur chiffre en fin d'année, limiter tous les flux pour aller en vacances ou retraiter une famille lointaine pour les fêtes etc...:la liste est trop longue de ce gachis à mettre sur le dos des corporations et il faut savoir que les français veulent de l'équité pour tous dans leur retraite et que toutes les personnes hostiles au projet ou à Macron (procès d'intention comme les "antirem"...) devraient réfléchir à l'essentiel

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/12/2019 à 11:26
Syndicat caca a écrit le 20/12/2019 à 09h26

Avez vous vu la Cgt accepter les réformes passées pour la retraite?:1993 ,1995,2003,2010???
Jamais !!!!car la Cgt ne négocie rien en compromis comme sait pourtant le faire dans l interet général l Allemagne ou les pays nordiques :aucun dialogue possible sauf pour avoir toujours plus d avantages que le contribuable et les generations futures auront à payer.
La perte de leur place de leader est un signe et leur représentation minimaliste la preuve que ces corporations font de la " purepolitique" sans voir les réalités et assumer leur responsabilité

La CGT choisie sa stratégie de lutte comme bon lui semble. C'est une façon de peser sur le débat. Si ces adhérents ne sont pas satisfaits, ils peuvent rendre leur carte.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/12/2019 à 11:02
@vivre dans le rejet a écrit le 20/12/2019 à 10h18

"je ne suis pas anti syndical" surtout si ça peut vous servir dans votre dogme politique:
on avait compris que vous étiez un "anti parti primaire "(avec votre pseudo risible)
savoir analyser et critiquer à bon escient est une chose ,manifester pour un parti ou un projet ,une autre mais faire sa propagande que contre un parti quel-qu’il soit n'amène à rien sinon paraître "ridiculous "

Le ridicule ne tue pas c'est le principal.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/12/2019 à 11:00
Hamid Méfes a écrit le 19/12/2019 à 13h35

Encore n'importe quoi !
Les sommes versées sur le PERCO sont bloquées jusqu'au départ à la retraite. Le déblocage n'est possible qu'en cas de décès, invalidité, sur endettement, fin de droits au chômage, ou remise en état de sa résidence en cas de catastrophe naturelle...

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10260

Monsieur, j'ai utilisé mon PERCO pour l'acquisition de ma résidence principale (et je ne suis pas le seul).
Donc, je confirme que je ne l'ai pas fait pour ma retraite.
Même en partant en retraite, vous avez la possibilité de le conserver.
Je n'écris pas n'importe quoi en disant que retraite et PERCO ne sont pas liés.
Vous auriez du vérifier sur "service-public" avant d'écrire.

Signaler Répondre

avatar
@vivre dans le rejet le 20/12/2019 à 10:18
Non à LaRem a écrit le 20/12/2019 à 08h24

J'ai lu votre article de Capital et je vous avoue trouver cela pas très joli.
Il est bien de le dénoncer.
Vous savez, j'ai une amie qui a pour employeur la CGT. Elle a autant de problème qu'avec un employeur traditionnel.
Simplement, je ne suis pas anti-syndical.
Les syndicats de tous bords sont nécessaires à la démocratie et ils ne faut pas les snober comme la fait jusqu'à présent le gouvernement.

"je ne suis pas anti syndical" surtout si ça peut vous servir dans votre dogme politique:
on avait compris que vous étiez un "anti parti primaire "(avec votre pseudo risible)
savoir analyser et critiquer à bon escient est une chose ,manifester pour un parti ou un projet ,une autre mais faire sa propagande que contre un parti quel-qu’il soit n'amène à rien sinon paraître "ridiculous "

Signaler Répondre

avatar
Syndicat caca le 20/12/2019 à 09:26
Non à LaRem a écrit le 19/12/2019 à 20h39

Non je n'ai jamais été syndiqué et je ne le serai jamais mais je respecte tous les syndicats. Cette une chose qui vous dépasse monsieur.
A l'heure actuelle, les syndicats réformistes n'ont toujours pas trouvé d'accord avec le gouvernement. Alors ceci confirme que le projet discuté depuis deux ans ne convainc pas grand monde.

Avez vous vu la Cgt accepter les réformes passées pour la retraite?:1993 ,1995,2003,2010???
Jamais !!!!car la Cgt ne négocie rien en compromis comme sait pourtant le faire dans l interet général l Allemagne ou les pays nordiques :aucun dialogue possible sauf pour avoir toujours plus d avantages que le contribuable et les generations futures auront à payer.
La perte de leur place de leader est un signe et leur représentation minimaliste la preuve que ces corporations font de la " purepolitique" sans voir les réalités et assumer leur responsabilité

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/12/2019 à 08:24
CGT et petits fours a écrit le 19/12/2019 à 20h49

C'est pas la crise pour tout le monde :))

https://www.capital.fr/economie-politique/le-salaire-de-philippe-martinez-alimente-par-le-loyer-dune-maternite-a-la-derive-1332357

"L'an dernier, le secrétaire général de la CGT a empoché un salaire annuel de 55.000 euros, soit 6.000 euros de plus qu'en 2017."

J'ai lu votre article de Capital et je vous avoue trouver cela pas très joli.
Il est bien de le dénoncer.
Vous savez, j'ai une amie qui a pour employeur la CGT. Elle a autant de problème qu'avec un employeur traditionnel.
Simplement, je ne suis pas anti-syndical.
Les syndicats de tous bords sont nécessaires à la démocratie et ils ne faut pas les snober comme la fait jusqu'à présent le gouvernement.

Signaler Répondre

avatar
CGT et petits fours le 19/12/2019 à 20:49
Non à LaRem a écrit le 19/12/2019 à 13h39

Vous êtes aussi un anti-syndicaliste CGT primaire.
Votre analyse est à l'image de ceux qui nous gouvernent. Ce n'est pas peu dire … Pauvre France, elle ne méritait pas cela.

C'est pas la crise pour tout le monde :))

https://www.capital.fr/economie-politique/le-salaire-de-philippe-martinez-alimente-par-le-loyer-dune-maternite-a-la-derive-1332357

"L'an dernier, le secrétaire général de la CGT a empoché un salaire annuel de 55.000 euros, soit 6.000 euros de plus qu'en 2017."

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 19/12/2019 à 20:39
Cancer Géneralisé du Travail a écrit le 19/12/2019 à 15h29

Vous faites parti que de 2% de syndiqués Cgt pour 30 millions de travailleurs ..
Posez vous la question pourquoi ce syndicat qui n a pas évolué depuis 1 siècle est rejeté par la quasi unanimité de la population

Non je n'ai jamais été syndiqué et je ne le serai jamais mais je respecte tous les syndicats. Cette une chose qui vous dépasse monsieur.
A l'heure actuelle, les syndicats réformistes n'ont toujours pas trouvé d'accord avec le gouvernement. Alors ceci confirme que le projet discuté depuis deux ans ne convainc pas grand monde.

Signaler Répondre

avatar
Cancer Géneralisé du Travail le 19/12/2019 à 15:29
Non à LaRem a écrit le 19/12/2019 à 13h39

Vous êtes aussi un anti-syndicaliste CGT primaire.
Votre analyse est à l'image de ceux qui nous gouvernent. Ce n'est pas peu dire … Pauvre France, elle ne méritait pas cela.

Vous faites parti que de 2% de syndiqués Cgt pour 30 millions de travailleurs ..
Posez vous la question pourquoi ce syndicat qui n a pas évolué depuis 1 siècle est rejeté par la quasi unanimité de la population

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 19/12/2019 à 13:39
Diagnostic éclairé a écrit le 19/12/2019 à 13h05

Il montre surtout par de l ironie vos analyses erronées et vos interpretations biaisées sur le projet retraite uniquement parceque vous etes un anti Macron primaire

Vous êtes aussi un anti-syndicaliste CGT primaire.
Votre analyse est à l'image de ceux qui nous gouvernent. Ce n'est pas peu dire … Pauvre France, elle ne méritait pas cela.

Signaler Répondre

avatar
Hamid Méfes le 19/12/2019 à 13:35
Non à LaRem a écrit le 18/12/2019 à 17h06

Si je veux bénéficier d'abonnement de mon entreprise, de placement d'une partie de mes heures de RTT et des actions gratuites de mon entreprise, je fais comment sans PERCO.
Vous le fin théoricien, donnez moi la solution.
PERCO et retraite ne sont plus liés depuis longtemps. Je l'ai déjà partiellement utilisé. Renseignez vous sur ses possibilités d'utilisation avant d'écrire des sottises.

Encore n'importe quoi !
Les sommes versées sur le PERCO sont bloquées jusqu'au départ à la retraite. Le déblocage n'est possible qu'en cas de décès, invalidité, sur endettement, fin de droits au chômage, ou remise en état de sa résidence en cas de catastrophe naturelle...

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10260

Signaler Répondre

avatar
Tant qu a faire le 19/12/2019 à 13:32
Diagnostic éclairé a écrit le 19/12/2019 à 13h05

Il montre surtout par de l ironie vos analyses erronées et vos interpretations biaisées sur le projet retraite uniquement parceque vous etes un anti Macron primaire

Dixit un pro Macron primaire ayant une analyse non moins erronée et une interprétation biaisée

Signaler Répondre

avatar
Diagnostic éclairé le 19/12/2019 à 13:05
Non à LaRem a écrit le 19/12/2019 à 10h11

Vous vous faites de la pub gratuite, c'est pas très honnête.
Ce n'est pas étonnant quand on connaît votre ancien chef de projet des retraites ….

Il montre surtout par de l ironie vos analyses erronées et vos interpretations biaisées sur le projet retraite uniquement parceque vous etes un anti Macron primaire

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 19/12/2019 à 10:11
Votre banquier a écrit le 19/12/2019 à 08h35

Prenez RV avec votre banquier pour souscrire un PER à titre personnel !

Le système par répartition n'est plus financé et il le sera encore moins avec le recul annoncé du gouvernement sous pression des syndicats !

Une seule solution : le PER !

Je dis donc merci à la CGT pour tous ces clients futurs !
(Ce sont nos meilleurs agents commerciaux et y a même pas besoin de les commissionner ! Bon c'est vrai qu'ils touchent ailleurs aussi... partage des richesses oblige...)

A bientôt dans votre agence !

Vous vous faites de la pub gratuite, c'est pas très honnête.
Ce n'est pas étonnant quand on connaît votre ancien chef de projet des retraites ….

Signaler Répondre

avatar
Votre banquier le 19/12/2019 à 08:35
Non à LaRem a écrit le 18/12/2019 à 17h06

Si je veux bénéficier d'abonnement de mon entreprise, de placement d'une partie de mes heures de RTT et des actions gratuites de mon entreprise, je fais comment sans PERCO.
Vous le fin théoricien, donnez moi la solution.
PERCO et retraite ne sont plus liés depuis longtemps. Je l'ai déjà partiellement utilisé. Renseignez vous sur ses possibilités d'utilisation avant d'écrire des sottises.

Prenez RV avec votre banquier pour souscrire un PER à titre personnel !

Le système par répartition n'est plus financé et il le sera encore moins avec le recul annoncé du gouvernement sous pression des syndicats !

Une seule solution : le PER !

Je dis donc merci à la CGT pour tous ces clients futurs !
(Ce sont nos meilleurs agents commerciaux et y a même pas besoin de les commissionner ! Bon c'est vrai qu'ils touchent ailleurs aussi... partage des richesses oblige...)

A bientôt dans votre agence !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/12/2019 à 17:06
Votre banquier a écrit le 18/12/2019 à 11h09

Et bien voilà !
Vous avez un PERCO et ne faites que confirmer mes propos qui étaient donc bien fondés !

Et si vous avez un perco c'est bien que parce que vous avez réalisé que le système de répartition ne suffit plus et suffira de moins en moins à l'avenir, à plus forte raison si l'age de départ à la retraite n'est pas repoussé (comme cela a été fait dans le reste de toute l'europe) !

A moins que vous ayez une solution miracle ?

A oui, je sais, en taxant les méchants riches un peu plus (tout du moins ceux qui sont restés...) ou bien en rétablissant l'ISF, ou bien en augmentant les prélèvements obligatoires qui sont déjà les plus éléevés au monde !!!

A bientôt à votre agence pour un nouvel abondement à votre PERCO ! o:)

Si je veux bénéficier d'abonnement de mon entreprise, de placement d'une partie de mes heures de RTT et des actions gratuites de mon entreprise, je fais comment sans PERCO.
Vous le fin théoricien, donnez moi la solution.
PERCO et retraite ne sont plus liés depuis longtemps. Je l'ai déjà partiellement utilisé. Renseignez vous sur ses possibilités d'utilisation avant d'écrire des sottises.

Signaler Répondre

avatar
Extreme Sud le 18/12/2019 à 15:05
SUD RAIL a écrit le 18/12/2019 à 10h38

Retraite à 57 ans pour tous comme ça y aura moins de chômage ! c'est mathématique.

Doublement des pensions comme ça y aura plus de consommation et donc plus d'emploi ! c'est mathématique.

On peut ausdi proposer de boicotter le travail et de mettre en place dès la naissance un revenu universel pour tous!
Que lis t-on pas comme conneries des gauchos qui mettraient faillite en 2 ans le pays et qui obligerait ce pays à acheter du sable ailleurs même si on lui donnait le sahara!!!

Signaler Répondre

avatar
Votre banquier le 18/12/2019 à 11:09
Non à LaRem a écrit le 18/12/2019 à 10h53

Avant de tirer des conclusions sans fondement, je vous signale que j'ai un PERCO depuis longtemps et ce n'est pas cela qui me permettra de vivre correctement à la retraite.

Et bien voilà !
Vous avez un PERCO et ne faites que confirmer mes propos qui étaient donc bien fondés !

Et si vous avez un perco c'est bien que parce que vous avez réalisé que le système de répartition ne suffit plus et suffira de moins en moins à l'avenir, à plus forte raison si l'age de départ à la retraite n'est pas repoussé (comme cela a été fait dans le reste de toute l'europe) !

A moins que vous ayez une solution miracle ?

A oui, je sais, en taxant les méchants riches un peu plus (tout du moins ceux qui sont restés...) ou bien en rétablissant l'ISF, ou bien en augmentant les prélèvements obligatoires qui sont déjà les plus éléevés au monde !!!

A bientôt à votre agence pour un nouvel abondement à votre PERCO ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/12/2019 à 10:53
Votre banquier a écrit le 18/12/2019 à 10h33

Vous êtes bien mal renseigné : ça fait depuis bien longtemps que TOUS les syndicats (CGT comprise) ont signés des Accords PERCO dans les grandes entreprises et entériné de fait la mort à venir du système par répartition !

Et faute de réforme le phénomène ne va que s'accélérer !

Après je veux bien vous concéder que le régime spécial de la sncf sera conservé et que nous continueront à la payer.... (il parait que c'est pour notre bien à tous...)

Avant de tirer des conclusions sans fondement, je vous signale que j'ai un PERCO depuis longtemps et ce n'est pas cela qui me permettra de vivre correctement à la retraite.

Signaler Répondre

avatar
SUD RAIL le 18/12/2019 à 10:38

Retraite à 57 ans pour tous comme ça y aura moins de chômage ! c'est mathématique.

Doublement des pensions comme ça y aura plus de consommation et donc plus d'emploi ! c'est mathématique.

Signaler Répondre

avatar
Votre banquier le 18/12/2019 à 10:33
Non à LaRem a écrit le 17/12/2019 à 15h38

Pour vous la vraie réforme est de supprimer la retraite par répartition et de proposer des retraites par capitalisation dans des fonds de pensions.
Petit rappel qui donne à réfléchir :
au Royaume Uni : réforme d'avril 2001
Un nouveau système d'épargne retraite collectif a été introduit au début des années 2000. Ainsi, depuis avril 2001, toute entreprise de plus de cinq salariés a l'obligation d'instituer des plans de retraite par capitalisation standardisée, concernant tous les salariés de plus de 18 ans embauchés pour plus de trois mois. L'employeur n'est pas tenu d'y contribuer. Ce système ne garantit pas un niveau de retraites précis, et fait dépendre la valeur des pensions des retraités des performances du marché boursier ou immobilier, ce qui a provoqué de gros problèmes lors de la crise financière de 2008.
C'est du vécu et c'est cela que vous voulez.
Uniquement un PER pour faire votre retraite.

Vous êtes bien mal renseigné : ça fait depuis bien longtemps que TOUS les syndicats (CGT comprise) ont signés des Accords PERCO dans les grandes entreprises et entériné de fait la mort à venir du système par répartition !

Et faute de réforme le phénomène ne va que s'accélérer !

Après je veux bien vous concéder que le régime spécial de la sncf sera conservé et que nous continueront à la payer.... (il parait que c'est pour notre bien à tous...)

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/12/2019 à 10:15
Les mythomanes en marchent a écrit le 17/12/2019 à 19h30

Vos sondages et vos chiffres sont à vos images affreuses et mensongères.

Vous êtes hors du sujet de discussion;.

Signaler Répondre

avatar
cheminot le 18/12/2019 à 09:39

Moi je propose que la régime général se calque sur celui de la sncf à savoir départ à 57 ans (52 pour les roulants) et financement à hauteur de 10% pour les salariés et 38 % pour l'employeur (avec compensation de l'état pour le déficit) !

Signaler Répondre

avatar
adieu retraite ! le 17/12/2019 à 22:45
idées des fossoyeurs d'économie a écrit le 17/12/2019 à 17h07

je crains que vous ayez raison: rappel de la réforme Sarkozy en 2010
Le fait d'avoir rajouter 2 ans de cotisations à tous (60 à 62 ans pour le régime des salariés et des fonctionnaires) sans aucune compensation,a permis aux cheminots d'obtenir de belles compensations de retraite (ajout d'échelons sup) pour leur éviter de mette le bazar comme ces jours ci ce qui a grever un peu plus le financement du régime spécial qui coûte aux contribuables 3.5 milliards par an: une bagatelle diront les gauchistes et syndicats qui estiment qu'il suffit d'augmenter encore les charges sociales sur les salaires ( alors qu'on détient le record du monde) pour ne plus parler de problème de financement:
On voit qu'ils n'ont ni créé d'entreprises,ni d'emplois ni encore réalisés qu'on est plus dans une économie fermée style Corée du Nord(la concurrence est mondialisée)ce qui amène toujours des faillites ou perte d'emplois dès qu'on augmente les charges sur les salaires (1981 avec forte hausse du smic:1 million de chômeurs de plus en 1 ans ,idem en 2012 avec hollande qui a voulu matraquer d'impôt et de charges avec même résultat en 2013:1 million de chômeurs en plus également)

au fait combien coute le PFU à l'Etat (càd nous) et combien a t il rapporté aux actionnaires ?

toujours des analyses à vue unique

Signaler Répondre

avatar
adieu retraite ! le 17/12/2019 à 22:43
Non à LaRem a écrit le 17/12/2019 à 15h38

Pour vous la vraie réforme est de supprimer la retraite par répartition et de proposer des retraites par capitalisation dans des fonds de pensions.
Petit rappel qui donne à réfléchir :
au Royaume Uni : réforme d'avril 2001
Un nouveau système d'épargne retraite collectif a été introduit au début des années 2000. Ainsi, depuis avril 2001, toute entreprise de plus de cinq salariés a l'obligation d'instituer des plans de retraite par capitalisation standardisée, concernant tous les salariés de plus de 18 ans embauchés pour plus de trois mois. L'employeur n'est pas tenu d'y contribuer. Ce système ne garantit pas un niveau de retraites précis, et fait dépendre la valeur des pensions des retraités des performances du marché boursier ou immobilier, ce qui a provoqué de gros problèmes lors de la crise financière de 2008.
C'est du vécu et c'est cela que vous voulez.
Uniquement un PER pour faire votre retraite.

Je remonte votre post en début de file. Le gouvernement Macron met en place une politique qui a 20 ans de retard et qui ne fonctionne pas à moins de finir en brexit comme l'Angleterre.
Mais la France ce n'est pas le Royaume (moins)Unis et la France ne possède pas ce petit paradis fiscal qu'est la City.


ps : merci à non à lrem qui se bat contre des torrents de boue !

Signaler Répondre

avatar
1936 le 17/12/2019 à 21:45
@anti rem a écrit le 17/12/2019 à 16h56

a part faire de la politique de bas étage sur ce forum,vous manquez indéniablement d 'information et de compréhension des systèmes de retraite et des substituts qui existent depuis plusieurs décennies
que vous défendiez les régimes privilégiés (régimes spéciaux dont vous devez faire parti par tant d'acharnement) fiancés en majorité par la contribution de l'Etat (8 milliards par an) est votre point de vue mais pas celui de la majorité des français qui aspirent à une vrai justice pour l'équité dans les cotisations et des droits à la retraite qui n'a jamais été la règle et qui s'est creuser suite aux réformes passées qui ont touché essentiellement le régime général des 18 millions de travailleurs pendant que les corporations Cgtistes notamment ont empêché les réformes de 1995 entres autres permettant le maintien de leur régime avec plus de contributions de autres régimes pourtant moins bien lotis (compensation interrégimes)
mais faire croire que Macron ne serait pas légitimement élu est digne d'un escroc tartuffe:la FI ,le RN le PS auient du être au poste de gouvernance alors...!!!
Le pompon est de légitimer les syndicats qui ne représente que 7% des travailleurs et la cgt qui est champion pour refuser toute réforme et donc partisan des inégalités ,minoritaire des syndicats!!
Pour votre infos des milliers de contrats collectifs retraite par capitalisation sont mises en place depuis des décennies (art83 CGI) des dizaines de placements diverses existent pour constituer des capitaux completant la retraite avec 38 millions de contrats d'assurance vie en place dont l'encours est de 1700 milliards d'euros:ceux ci n'ont pas de régimes spéciaux et n'ont pas attendu la bénédiction des gouvernement successifs pour se constituer leur retraite sachant la perte du salaire en retraite qui est de 70% pour les artisans et professions libérale,80% pour les agriculteurs,60% pour les cadres sans évoquer les tous les autres salariés obligés de cotiser 42 ans sur un calcul des 25 années de salaire au lieu de 6 mois pour les régimes en cause

Allez plutôt militer dans la rue au lieu de mettre vos inepties sur le forum

que l'état paye pour les régimes spéciaux c'est normal ! c'est lui le patron des fonctionnaires!!!

Signaler Répondre

avatar
Les mythomanes en marchent le 17/12/2019 à 19:30
Non à LaRem a écrit le 17/12/2019 à 18h21

Le tout et le n'importe quoi.
Vous vous faites plaisir en écrivant les questions et les réponses.
J'ai simplement donné un avis sur la retraite par capitalisation.
En quoi la réforme Macron vient faire là dedans.
Reprenez-vous et lisez correctement les commentaires SVP.
Bonne soirée.

Vos sondages et vos chiffres sont à vos images affreuses et mensongères.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 17/12/2019 à 18:21
@anti rem a écrit le 17/12/2019 à 16h56

a part faire de la politique de bas étage sur ce forum,vous manquez indéniablement d 'information et de compréhension des systèmes de retraite et des substituts qui existent depuis plusieurs décennies
que vous défendiez les régimes privilégiés (régimes spéciaux dont vous devez faire parti par tant d'acharnement) fiancés en majorité par la contribution de l'Etat (8 milliards par an) est votre point de vue mais pas celui de la majorité des français qui aspirent à une vrai justice pour l'équité dans les cotisations et des droits à la retraite qui n'a jamais été la règle et qui s'est creuser suite aux réformes passées qui ont touché essentiellement le régime général des 18 millions de travailleurs pendant que les corporations Cgtistes notamment ont empêché les réformes de 1995 entres autres permettant le maintien de leur régime avec plus de contributions de autres régimes pourtant moins bien lotis (compensation interrégimes)
mais faire croire que Macron ne serait pas légitimement élu est digne d'un escroc tartuffe:la FI ,le RN le PS auient du être au poste de gouvernance alors...!!!
Le pompon est de légitimer les syndicats qui ne représente que 7% des travailleurs et la cgt qui est champion pour refuser toute réforme et donc partisan des inégalités ,minoritaire des syndicats!!
Pour votre infos des milliers de contrats collectifs retraite par capitalisation sont mises en place depuis des décennies (art83 CGI) des dizaines de placements diverses existent pour constituer des capitaux completant la retraite avec 38 millions de contrats d'assurance vie en place dont l'encours est de 1700 milliards d'euros:ceux ci n'ont pas de régimes spéciaux et n'ont pas attendu la bénédiction des gouvernement successifs pour se constituer leur retraite sachant la perte du salaire en retraite qui est de 70% pour les artisans et professions libérale,80% pour les agriculteurs,60% pour les cadres sans évoquer les tous les autres salariés obligés de cotiser 42 ans sur un calcul des 25 années de salaire au lieu de 6 mois pour les régimes en cause

Allez plutôt militer dans la rue au lieu de mettre vos inepties sur le forum

Le tout et le n'importe quoi.
Vous vous faites plaisir en écrivant les questions et les réponses.
J'ai simplement donné un avis sur la retraite par capitalisation.
En quoi la réforme Macron vient faire là dedans.
Reprenez-vous et lisez correctement les commentaires SVP.
Bonne soirée.

Signaler Répondre

avatar
idées des fossoyeurs d'économie le 17/12/2019 à 17:07
Sim a écrit le 17/12/2019 à 16h38

Je crains que ces nantis ne reçoivent plus que ce qu'on va "électoralement" leur enlever.

je crains que vous ayez raison: rappel de la réforme Sarkozy en 2010
Le fait d'avoir rajouter 2 ans de cotisations à tous (60 à 62 ans pour le régime des salariés et des fonctionnaires) sans aucune compensation,a permis aux cheminots d'obtenir de belles compensations de retraite (ajout d'échelons sup) pour leur éviter de mette le bazar comme ces jours ci ce qui a grever un peu plus le financement du régime spécial qui coûte aux contribuables 3.5 milliards par an: une bagatelle diront les gauchistes et syndicats qui estiment qu'il suffit d'augmenter encore les charges sociales sur les salaires ( alors qu'on détient le record du monde) pour ne plus parler de problème de financement:
On voit qu'ils n'ont ni créé d'entreprises,ni d'emplois ni encore réalisés qu'on est plus dans une économie fermée style Corée du Nord(la concurrence est mondialisée)ce qui amène toujours des faillites ou perte d'emplois dès qu'on augmente les charges sur les salaires (1981 avec forte hausse du smic:1 million de chômeurs de plus en 1 ans ,idem en 2012 avec hollande qui a voulu matraquer d'impôt et de charges avec même résultat en 2013:1 million de chômeurs en plus également)

Signaler Répondre

avatar
@anti rem le 17/12/2019 à 16:56
Non à LaRem a écrit le 17/12/2019 à 15h38

Pour vous la vraie réforme est de supprimer la retraite par répartition et de proposer des retraites par capitalisation dans des fonds de pensions.
Petit rappel qui donne à réfléchir :
au Royaume Uni : réforme d'avril 2001
Un nouveau système d'épargne retraite collectif a été introduit au début des années 2000. Ainsi, depuis avril 2001, toute entreprise de plus de cinq salariés a l'obligation d'instituer des plans de retraite par capitalisation standardisée, concernant tous les salariés de plus de 18 ans embauchés pour plus de trois mois. L'employeur n'est pas tenu d'y contribuer. Ce système ne garantit pas un niveau de retraites précis, et fait dépendre la valeur des pensions des retraités des performances du marché boursier ou immobilier, ce qui a provoqué de gros problèmes lors de la crise financière de 2008.
C'est du vécu et c'est cela que vous voulez.
Uniquement un PER pour faire votre retraite.

a part faire de la politique de bas étage sur ce forum,vous manquez indéniablement d 'information et de compréhension des systèmes de retraite et des substituts qui existent depuis plusieurs décennies
que vous défendiez les régimes privilégiés (régimes spéciaux dont vous devez faire parti par tant d'acharnement) fiancés en majorité par la contribution de l'Etat (8 milliards par an) est votre point de vue mais pas celui de la majorité des français qui aspirent à une vrai justice pour l'équité dans les cotisations et des droits à la retraite qui n'a jamais été la règle et qui s'est creuser suite aux réformes passées qui ont touché essentiellement le régime général des 18 millions de travailleurs pendant que les corporations Cgtistes notamment ont empêché les réformes de 1995 entres autres permettant le maintien de leur régime avec plus de contributions de autres régimes pourtant moins bien lotis (compensation interrégimes)
mais faire croire que Macron ne serait pas légitimement élu est digne d'un escroc tartuffe:la FI ,le RN le PS auient du être au poste de gouvernance alors...!!!
Le pompon est de légitimer les syndicats qui ne représente que 7% des travailleurs et la cgt qui est champion pour refuser toute réforme et donc partisan des inégalités ,minoritaire des syndicats!!
Pour votre infos des milliers de contrats collectifs retraite par capitalisation sont mises en place depuis des décennies (art83 CGI) des dizaines de placements diverses existent pour constituer des capitaux completant la retraite avec 38 millions de contrats d'assurance vie en place dont l'encours est de 1700 milliards d'euros:ceux ci n'ont pas de régimes spéciaux et n'ont pas attendu la bénédiction des gouvernement successifs pour se constituer leur retraite sachant la perte du salaire en retraite qui est de 70% pour les artisans et professions libérale,80% pour les agriculteurs,60% pour les cadres sans évoquer les tous les autres salariés obligés de cotiser 42 ans sur un calcul des 25 années de salaire au lieu de 6 mois pour les régimes en cause

Allez plutôt militer dans la rue au lieu de mettre vos inepties sur le forum

Signaler Répondre

avatar
Sim le 17/12/2019 à 16:38
MAX a écrit le 17/12/2019 à 10h19

Ce sont juste les cheminots qui ne pensent qu'à leur gueule avec leur statut impensable et irresponsable en 2020. J'espère que le gouvernement va passer le cap des fêtes de fin d'année et la réforme est dans la boîte...!

Je crains que ces nantis ne reçoivent plus que ce qu'on va "électoralement" leur enlever.

Signaler Répondre

avatar
Pourquoi ? le 17/12/2019 à 16:36

Je n'ai pas compris pourquoi ils manifestent :
Pour conserver leurs 4 mois de congés annuels ?
Pour continuer à avoir à vie des billets de train gratuits ?
Pour continuer à jouir de l'électricité à vie ?
Ou pour conserver leur garantie d'emploi à vie ?
?????????????????????????????????????
A moins que ce ne soit pour avoir ,comme toujours, des retraites plus élevées que dans le privé !!!!

Signaler Répondre

avatar
et oui le 17/12/2019 à 16:02
democratie oui a écrit le 17/12/2019 à 07h15

@ Les syndicats: ce n’est pas un passage en force, mais une réforme démocratique puisqu’elle résulte d’un suffrage universel à vote direct. J’adhèrerai à un syndicat lorsqu’ils défendront de manière participative la justice sociale et pas les inégalités et privilèges.

Pas de soucis, tu pourras adhérer à un syndicat quand Macron t'auras enlevé le peu d'acquis sociaux qu'il te reste.. et tu referas le chemin de ton arrière grand-père depuis 1936, avec un salaire de misère mais avec les besoins de ton quotidien de bobos !!

Signaler Répondre

avatar
et oui le 17/12/2019 à 15:59
prince de bel air a écrit le 17/12/2019 à 15h41

Sakura toujours a côté de la plaque, les hôpitaux ont des générateurs de secours. C'est pas des idiots dans les hôpitaux.

Bien répondu à l'intox de sakura, qui en oublie d'avoir pris son traitement à cause du temps qu'il lui a fallut pour réfléchir et ensuite mettre par écrit de telles âneries.

La France devrait adopter le même régime syndical des autres pays, càd que celui n'est pas syndiqué n'aura pas de droits aux acquis sociaux que ces mêmes syndicats avaient réussis à arracher à l'état et à ses politiques fantoches !!
Si tu veux profiter des acquis sociaux, alors inscription obligatoire à un syndicat, celui de ton choix, celui de tes inspirations. Sinon, tu n'auras rien !

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 17/12/2019 à 15:41
Sakura a écrit le 17/12/2019 à 14h32

Et la cgt a,t elle de la dignité rn coupant l.electricite d une service d oncologie ou des patients étaient en.train de subir leur séance de radiothérapie,. En bloquant le départ des bus et de fait en empêchant des gens d aller bosser... ...Par leur action.,des personnes dépendantes.de personnels,soignants n ont pas pu être levées, lavées et nourries en.temps, et n ont pas pu prendre leurs traitement en.temps,et heures. . Etre syndiqué n autorise pas tout.

Sakura toujours a côté de la plaque, les hôpitaux ont des générateurs de secours. C'est pas des idiots dans les hôpitaux.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 17/12/2019 à 15:38
vive la capitalisation a écrit le 17/12/2019 à 12h05

les syndicats défendent les inégalités des retraites soutenues par des analystes à court terme en plein déni et souciexu de leur "petits intéret" et empêchent depuis des décennies de vrais réformes.
Le système basé sur la répartition actif inactif en fonction de l'espérance de vie explosera en vol quand on aura autant de cotisants que de retraités et que les dindons de la farce (nouvelle génération ne paient plus pour les retraités avec double peine:payés pour leur droit et ceux des autres)
cela fait longtemps que les visionnaires de cette mascarade ont préparé leur retraite dans des placements (immobilier ,assurance vie(1700 milliards de placé...) qui au moins rapporteront que ...pour eux!!!
face à ces grèves d'un autre age,le CAC a dépassé les 6000 points ,preuve que les investisseurs en ont marre d'investir dans les obligations pour régler la dette publique ( taux négatifs ) et ont compris que le salut passe par l'entreprise et leurs actions plus prometteuses

Pour vous la vraie réforme est de supprimer la retraite par répartition et de proposer des retraites par capitalisation dans des fonds de pensions.
Petit rappel qui donne à réfléchir :
au Royaume Uni : réforme d'avril 2001
Un nouveau système d'épargne retraite collectif a été introduit au début des années 2000. Ainsi, depuis avril 2001, toute entreprise de plus de cinq salariés a l'obligation d'instituer des plans de retraite par capitalisation standardisée, concernant tous les salariés de plus de 18 ans embauchés pour plus de trois mois. L'employeur n'est pas tenu d'y contribuer. Ce système ne garantit pas un niveau de retraites précis, et fait dépendre la valeur des pensions des retraités des performances du marché boursier ou immobilier, ce qui a provoqué de gros problèmes lors de la crise financière de 2008.
C'est du vécu et c'est cela que vous voulez.
Uniquement un PER pour faire votre retraite.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 17/12/2019 à 15:19
Sakura a écrit le 17/12/2019 à 14h32

Et la cgt a,t elle de la dignité rn coupant l.electricite d une service d oncologie ou des patients étaient en.train de subir leur séance de radiothérapie,. En bloquant le départ des bus et de fait en empêchant des gens d aller bosser... ...Par leur action.,des personnes dépendantes.de personnels,soignants n ont pas pu être levées, lavées et nourries en.temps, et n ont pas pu prendre leurs traitement en.temps,et heures. . Etre syndiqué n autorise pas tout.

La CGT de RTE a revendiqué cette coupure.
Ce genre d'action n'a pas lieu d'être. C'est la meilleure façon de faire du mal au mouvement de grève.
La radicalisation (du gouvernement et des grévistes) est mauvaise conseillère.

Signaler Répondre

avatar
adieu solidarité ! le 17/12/2019 à 14:58
Sakura a écrit le 17/12/2019 à 14h32

Et la cgt a,t elle de la dignité rn coupant l.electricite d une service d oncologie ou des patients étaient en.train de subir leur séance de radiothérapie,. En bloquant le départ des bus et de fait en empêchant des gens d aller bosser... ...Par leur action.,des personnes dépendantes.de personnels,soignants n ont pas pu être levées, lavées et nourries en.temps, et n ont pas pu prendre leurs traitement en.temps,et heures. . Etre syndiqué n autorise pas tout.

être membre des forces de l'ordre n'autorise pas tout. Etre membre du gouvernement n'autorise pas tout aussi.

Sakura toujours a coté de la plaque. Quand le MEDEF rétablira l'esclavagisme vous négocierez le poids des chaines avec la CFDT.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 17/12/2019 à 14:32
Zied 31 a écrit le 17/12/2019 à 13h41

Comment les Crs peuvent ils toujours se regarder dans une glace, en rentrant chez eux, en continuant à défendre une bande de magouillards escrocs du gouvernement !?
Avez vous un peu de Dignité, messieurs les Crs ?
Je vous le demande !
Combien de mis en examen chez Larem ?
Alors, rien ne vous choque ?.......

Et la cgt a,t elle de la dignité rn coupant l.electricite d une service d oncologie ou des patients étaient en.train de subir leur séance de radiothérapie,. En bloquant le départ des bus et de fait en empêchant des gens d aller bosser... ...Par leur action.,des personnes dépendantes.de personnels,soignants n ont pas pu être levées, lavées et nourries en.temps, et n ont pas pu prendre leurs traitement en.temps,et heures. . Etre syndiqué n autorise pas tout.

Signaler Répondre

avatar
vous avez une mauvaise lecture de la situation le 17/12/2019 à 14:16
La lie de la société a écrit le 17/12/2019 à 13h48

Hey les blaireaux qui avez voter macron en mai 2017 !!

Vous êtes la lie de la société !!

Car comment peut-on voter pour un individu qui était clair dans son programme !!!

Après vous enfilez des gilets jaune ou suivez les ordres de manif, de ceux-là même qui vous on demander de voter macron !!!!

Vous devriez déchirer vos cartes d'électeurs moins que rien que vous êtes !!

En Maes 2020, puis en mai 2022 et comme en mai 2017, je voterai pour le Rassemblement National !

Ce parti et sa présidente n'auraient pas fait le quart du mal au Français et a la France, que votre Saturnin nous fait subir a cause de vous !!!

Expliquez nous plutot pourquoi vous n'allez pas voter France Insoumise.

Signaler Répondre

avatar
La lie au lit. le 17/12/2019 à 14:05
La lie de la société a écrit le 17/12/2019 à 13h48

Hey les blaireaux qui avez voter macron en mai 2017 !!

Vous êtes la lie de la société !!

Car comment peut-on voter pour un individu qui était clair dans son programme !!!

Après vous enfilez des gilets jaune ou suivez les ordres de manif, de ceux-là même qui vous on demander de voter macron !!!!

Vous devriez déchirer vos cartes d'électeurs moins que rien que vous êtes !!

En Maes 2020, puis en mai 2022 et comme en mai 2017, je voterai pour le Rassemblement National !

Ce parti et sa présidente n'auraient pas fait le quart du mal au Français et a la France, que votre Saturnin nous fait subir a cause de vous !!!

Les chefs du RN se donnent le pouvoir en restant dans la même famille,
ce n'est pas démocratique et respecter le peuple, c'est l'ancien régime.

Ils sont tous de la jet set, friqués, et ne vivent pas comme des gens du peuple.

Signaler Répondre

avatar
La lie de la société le 17/12/2019 à 13:48

Hey les blaireaux qui avez voter macron en mai 2017 !!

Vous êtes la lie de la société !!

Car comment peut-on voter pour un individu qui était clair dans son programme !!!

Après vous enfilez des gilets jaune ou suivez les ordres de manif, de ceux-là même qui vous on demander de voter macron !!!!

Vous devriez déchirer vos cartes d'électeurs moins que rien que vous êtes !!

En Maes 2020, puis en mai 2022 et comme en mai 2017, je voterai pour le Rassemblement National !

Ce parti et sa présidente n'auraient pas fait le quart du mal au Français et a la France, que votre Saturnin nous fait subir a cause de vous !!!

Signaler Répondre

avatar
Zied 31 le 17/12/2019 à 13:41

Comment les Crs peuvent ils toujours se regarder dans une glace, en rentrant chez eux, en continuant à défendre une bande de magouillards escrocs du gouvernement !?
Avez vous un peu de Dignité, messieurs les Crs ?
Je vous le demande !
Combien de mis en examen chez Larem ?
Alors, rien ne vous choque ?.......

Signaler Répondre

avatar
vive la capitalisation le 17/12/2019 à 12:05
@ L'idiot utile a écrit le 17/12/2019 à 11h44

Vous n'avez pas compris que cette réforme des retraites touchera tous les salariés, et pas seulement les fonctionnaires et régimes spéciaux...
Travailler plus longtemps pour gagner moins, ça vous tente? tant pis pour vous.
Par contre les caisses de retraites privées vont fleurir comme des champignons, au profit des banquiers et assureurs. C'est ça qui se profile.

Désolé de vous le dire, vous faites partie des idiots utiles de la macronnie...

les syndicats défendent les inégalités des retraites soutenues par des analystes à court terme en plein déni et souciexu de leur "petits intéret" et empêchent depuis des décennies de vrais réformes.
Le système basé sur la répartition actif inactif en fonction de l'espérance de vie explosera en vol quand on aura autant de cotisants que de retraités et que les dindons de la farce (nouvelle génération ne paient plus pour les retraités avec double peine:payés pour leur droit et ceux des autres)
cela fait longtemps que les visionnaires de cette mascarade ont préparé leur retraite dans des placements (immobilier ,assurance vie(1700 milliards de placé...) qui au moins rapporteront que ...pour eux!!!
face à ces grèves d'un autre age,le CAC a dépassé les 6000 points ,preuve que les investisseurs en ont marre d'investir dans les obligations pour régler la dette publique ( taux négatifs ) et ont compris que le salut passe par l'entreprise et leurs actions plus prometteuses

Signaler Répondre

avatar
@ L'idiot utile le 17/12/2019 à 11:44
SeDebrouillerSeulEstLaSolution a écrit le 17/12/2019 à 10h27

Les fonctionnaires défendent leurs retraites de privilègiés. C'est difficile à soutenir parce-que, d'une part les fonctionnaires retraités gagnent 2000€ en moyenne , alors que tous les salariés classiques (75% des actifs contre 25% de fonctionnaires) touchent 1400€ en moyenne, soit 600€ de moins, et que d'autre part, les fonctionnaires actifs sont incapables de financer leur retraite ( ce qui est logique puisqu'elle coûte beaucoup plus cher, à cause du calcul de son montant sur les 6 derniers mois, période de promotion injustifiée chez les fonctionnaires), et qu'en conséquence, une bonne partie de ces 2000€ en moyenne est payé par les 75% de salariés normaux.
Si on ajoute à cette réalité, le constat que seul les fonctionnaires du transport , de l'éducation bloquent, on comprends qu'il n'y a en réalité aucune raison de leur donner ce qu'ils demandent.
Un autre point concerne la raison de cette réforme. C'est assez simple : il y a environ 27 millions d'actifs (hors chômeurs) en France aujourd'hui, pour 17 millions de retraités... En gros 3 salaires payent deux retraités. C'est déjà un sacré challenge !! Si tous les retraités étaient des fonctionnaires, ça nous coûterait, aux actifs 4000€ par mois sur 3 salaires d'actifs... intenable, évidemment.
Pire, comme le nombre de retraités augmente plus vite que le nombre d'actifs, il y a de moins en moins de salaire pour payer les retraites.
En conséquence, soit on diminue le montant des retraites, soit on fait du plâtre sur jambe de bois, en augmentant très légèrement et sur une courte période le nombre de salaires qui paye les retraites. En gardant les personnes actives 2 ou 4 ans de plus. Mais , même ce recul de l'âge n'est pas suffisant dans la durée.
Personnellement, je ne vois qu'une solution viable. Booster ses revenus en cherchant à améliorer son salaire, sa carrière, pour être capable de mettre de côté le plus tôt. Je dirais 40 ans au plus tard. Et tout cela SEUL, sans attendre l'aide de l'état, du gouvernement et encore moins des fonctionnaires.

Vous n'avez pas compris que cette réforme des retraites touchera tous les salariés, et pas seulement les fonctionnaires et régimes spéciaux...
Travailler plus longtemps pour gagner moins, ça vous tente? tant pis pour vous.
Par contre les caisses de retraites privées vont fleurir comme des champignons, au profit des banquiers et assureurs. C'est ça qui se profile.

Désolé de vous le dire, vous faites partie des idiots utiles de la macronnie...

Signaler Répondre

avatar
Exocet le 17/12/2019 à 11:22

Coupure de courant pour défendre leurs privilèges c’est de l’inconscience un bon dépôt de plainte devrait les recadrer

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 17/12/2019 à 11:08
SeDebrouillerSeulEstLaSolution a écrit le 17/12/2019 à 10h27

Les fonctionnaires défendent leurs retraites de privilègiés. C'est difficile à soutenir parce-que, d'une part les fonctionnaires retraités gagnent 2000€ en moyenne , alors que tous les salariés classiques (75% des actifs contre 25% de fonctionnaires) touchent 1400€ en moyenne, soit 600€ de moins, et que d'autre part, les fonctionnaires actifs sont incapables de financer leur retraite ( ce qui est logique puisqu'elle coûte beaucoup plus cher, à cause du calcul de son montant sur les 6 derniers mois, période de promotion injustifiée chez les fonctionnaires), et qu'en conséquence, une bonne partie de ces 2000€ en moyenne est payé par les 75% de salariés normaux.
Si on ajoute à cette réalité, le constat que seul les fonctionnaires du transport , de l'éducation bloquent, on comprends qu'il n'y a en réalité aucune raison de leur donner ce qu'ils demandent.
Un autre point concerne la raison de cette réforme. C'est assez simple : il y a environ 27 millions d'actifs (hors chômeurs) en France aujourd'hui, pour 17 millions de retraités... En gros 3 salaires payent deux retraités. C'est déjà un sacré challenge !! Si tous les retraités étaient des fonctionnaires, ça nous coûterait, aux actifs 4000€ par mois sur 3 salaires d'actifs... intenable, évidemment.
Pire, comme le nombre de retraités augmente plus vite que le nombre d'actifs, il y a de moins en moins de salaire pour payer les retraites.
En conséquence, soit on diminue le montant des retraites, soit on fait du plâtre sur jambe de bois, en augmentant très légèrement et sur une courte période le nombre de salaires qui paye les retraites. En gardant les personnes actives 2 ou 4 ans de plus. Mais , même ce recul de l'âge n'est pas suffisant dans la durée.
Personnellement, je ne vois qu'une solution viable. Booster ses revenus en cherchant à améliorer son salaire, sa carrière, pour être capable de mettre de côté le plus tôt. Je dirais 40 ans au plus tard. Et tout cela SEUL, sans attendre l'aide de l'état, du gouvernement et encore moins des fonctionnaires.

Je constate que vous écrivez une "belle" publicité à moindre coût pour les retraites par capitalisation.
Vous avez omis de parler des nouveaux PER et de leurs allègement fiscaux votés par la loi PACTE. Vous aurez tout loisir de faire cette promotion dans un nouvel écrit.
Maintenir la retraite par répartition c'est beaucoup mieux.

Signaler Répondre

avatar
vous avez une mauvaise lecture de la situation le 17/12/2019 à 11:02
SeDebrouillerSeulEstLaSolution a écrit le 17/12/2019 à 10h27

Les fonctionnaires défendent leurs retraites de privilègiés. C'est difficile à soutenir parce-que, d'une part les fonctionnaires retraités gagnent 2000€ en moyenne , alors que tous les salariés classiques (75% des actifs contre 25% de fonctionnaires) touchent 1400€ en moyenne, soit 600€ de moins, et que d'autre part, les fonctionnaires actifs sont incapables de financer leur retraite ( ce qui est logique puisqu'elle coûte beaucoup plus cher, à cause du calcul de son montant sur les 6 derniers mois, période de promotion injustifiée chez les fonctionnaires), et qu'en conséquence, une bonne partie de ces 2000€ en moyenne est payé par les 75% de salariés normaux.
Si on ajoute à cette réalité, le constat que seul les fonctionnaires du transport , de l'éducation bloquent, on comprends qu'il n'y a en réalité aucune raison de leur donner ce qu'ils demandent.
Un autre point concerne la raison de cette réforme. C'est assez simple : il y a environ 27 millions d'actifs (hors chômeurs) en France aujourd'hui, pour 17 millions de retraités... En gros 3 salaires payent deux retraités. C'est déjà un sacré challenge !! Si tous les retraités étaient des fonctionnaires, ça nous coûterait, aux actifs 4000€ par mois sur 3 salaires d'actifs... intenable, évidemment.
Pire, comme le nombre de retraités augmente plus vite que le nombre d'actifs, il y a de moins en moins de salaire pour payer les retraites.
En conséquence, soit on diminue le montant des retraites, soit on fait du plâtre sur jambe de bois, en augmentant très légèrement et sur une courte période le nombre de salaires qui paye les retraites. En gardant les personnes actives 2 ou 4 ans de plus. Mais , même ce recul de l'âge n'est pas suffisant dans la durée.
Personnellement, je ne vois qu'une solution viable. Booster ses revenus en cherchant à améliorer son salaire, sa carrière, pour être capable de mettre de côté le plus tôt. Je dirais 40 ans au plus tard. Et tout cela SEUL, sans attendre l'aide de l'état, du gouvernement et encore moins des fonctionnaires.

165 milliards d'euros provisionnés par le régime des retraites actuel, mais chut faut pas le dire.

Votre mauvaise foi ne tient pas la route, les chiffres sont là : 165 milliards d'euros d'excédents !

On pourrait aussi rajouter 10 milliards d'euros par an au régime des retraite en arrêtant de financer l'UE.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.