Auvergne-Rhône-Alpes : toujours des perturbations à la SNCF ce lundi

Auvergne-Rhône-Alpes : toujours des perturbations à la SNCF ce lundi
Photo d'illustration - LyonMag

Le mouvement contre la réforme des retraites entame son 40e jour.

Alors que le gouvernement a annoncé ce week-end le retrait de l’âge pivot de la réforme des retraites, la grève à la SNCF se poursuit ce lundi.

Des difficultés attendent encore les voyageurs même si le trafic s’améliore. Le trafic des TGV sera quasi normal entre Paris et Lyon avec 23 allers et 22 retours. Comptez également 11 allers et 11 retours entre Lyon et Marseille mais aussi 6 allers et 4 retours entre Lyon et Montpellier. 

Du côté des TER, un train sur deux circulera en ce début de semaine avec 479 autocars mis en place pour faire face aux perturbations. 

Il y aura également 1 Intercités sur 2 en circulation avec 2 allers-retours entre Nantes et Lyon ainsi que 5 allers-retours entre Paris Bercy et Clermont-Ferrand.

34 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 15/01/2020 à 15:50
savoir décrypter une info a écrit le 14/01/2020 à 17h40

une preuve que vous ne comprenez pas bien les analyses: on ne vous disait pas que ratio est de 1.7 actif pour ce qui n'est pas suffisant pour assurer l'équilibre financier mais bien d'atteindre 3 cotisants pour 1 retraité seuil minimum (lire rapports blanc .etc sur les retraites...) pour éviter une trop lourde charge sur les actifs (rappel: le rapport était de 7 actifs pour 1 retraité à la création du régime!!!)
et si vous réfléchissez un peu pensez vous que passer à 28% de cotisations sur un salaire pour tous permet à "1.7 salarié" d'assurer la retraite complète d'un retraité ?!!! en rentrant dans la technique,vous risquez d'être perdu!!

Si la technique est de comparer le temps de travail d'un actif au temps de vie d'un retraité, c'est dans mes cordes.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 15/01/2020 à 15:17
inquiétude a écrit le 15/01/2020 à 12h11

je le serais encore moins si on maintenait le taux de prélèvement sur salaire qui fait qu'un employeur paie 2 euros pour qu'1 seul tombe dans la poche du salarié: notre handicap essentiel pour être productif vis à vis de l'extérieur!!!

N'étant pas un employeur, j'ai utilisé l'estimateur de l'URSSAF pour vérifier la véracité de vos écrits.
Hors conventions collectives, la valeur de l'estimateur se rapproche de votre rapport (2 € pour 1 €) pour les hauts revenus mais reste toujours inférieure.
Pour le SMIC, elle en est très éloignée.
Pourquoi cette différence ?

Signaler Répondre

avatar
inquiétude le 15/01/2020 à 12:11
Non à LaRem a écrit le 15/01/2020 à 11h43

Je ne suis rassuré de rien.

je le serais encore moins si on maintenait le taux de prélèvement sur salaire qui fait qu'un employeur paie 2 euros pour qu'1 seul tombe dans la poche du salarié: notre handicap essentiel pour être productif vis à vis de l'extérieur!!!

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 15/01/2020 à 11:43
46% de charges et impôts du PIB a écrit le 14/01/2020 à 19h16

rassurez vous :malgré la baisse de charges,la France et ses entreprises ont encore de bonnes longueurs d'avance sur le montant taxé sur salaire vis à vis de tous ses concurrents européens et mondiaux dans une économie ouverte et mondialisée même si vous estimez que cette baisse est regrettable!!!

Je ne suis rassuré de rien.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 15/01/2020 à 11:35
réalisme de Macron a écrit le 14/01/2020 à 19h12

c'est pour ça que le CICE a été modifié pour assurer une simplification de baisse de charges pour éviter que ce soi uniquement que les mieux équipés en personnel à gérer cette complexité .CQFD

Ce n'est pas à moi qu'il faut répondre mais à la personne qui m'a vertement répondu que les petits entrepreneurs n'en profitaient pas.
Le seul intérêt pour moi est de savoir si l'argent donnée est profitable à la Nation.

Signaler Répondre

avatar
2 points de vue le 15/01/2020 à 09:25
Les contes de l’oligarchie..pour enfants attardés.. a écrit le 14/01/2020 à 19h07

Il n’y a Pas de fatalité,Tout est possible,MAIS ,il y a deux monde . Celui ,des Elites qui gouvernent et sont dans l’excès.Et ,le peuple qui lui doit toujours se priver pour entretenir justement, l’EXCES’ de gros cochons grassouillets , qui en plus les font Culpabiliser,comme Vous!!.. les uns racontent des fables ,les autres simples d’esprits les écoutes et les croient.

Il y a 2 catégories de français..
Ceux qui sont éclairés depuis longtemps que le système de répartition n est pas vuable quand l espérance de vie s accroit et les autres qui pensent au complot et autres salades de boucs émissaire. De ce fait on a 2 comportements:ceux qui n attendent rien df ces régimes et se constituent eux mêmes leur retraite et ceux qui pleurent sans arrêt en implorant de leur filer la drogue de la dépense sociale et publique ,substance fausant la France le roi avec sa dette égale à sa richesse et les 600 milliards dd transfert sociaux que même l urss du temps de Staline n aurait pas fait autant dans un communisme revendiqué

Signaler Répondre

avatar
Négationnisme des médiocres le 15/01/2020 à 09:18
Annita a écrit le 15/01/2020 à 04h40

Points de déni,MAIS bien des mensonges. Posez vous déjà les BONNES questions. Pourquoi ? Le changement climatique est un mensonge d’etat ,car le climat est bien maîtrisé par HAARP. Même les chinois en sont capables et ils l’ont d’ailleurs annoncé au monde entier en 2009 via les médias télévisés. Mais l’information va si vite , qu’elle est oubliée et pour cause! L’écologie n’est autre qu’une forme de dictature qui continue à vous racketter,alors que l’autre s’essoufle Et doit être remplacé par un autre mensonge pour mieux être digéré par les sans cervelles, comme vous .

Allez faire un petit séjour en montagne à Chamonix voir le recul de la mer de glace (panneau qui signale sa position selon les années) due au réchauffement incontestable pour augmenter un peu vos faibles connaissances de la question et relever votre médiocre Qi si c est possible

Signaler Répondre

avatar
Annita le 15/01/2020 à 04:40
déni français en retraite comme en réchauffement climatique a écrit le 14/01/2020 à 18h46

cela suppose tout simplement et sans dogmatisme ou idéologie que pour obtenir un réel équilibre et garder un système par répartition,il faudra bien se faire à l'idée que le décalage du départ à la retraite est nécessaire sinon ce seront toujours les générations futures qui récolteront les dettes
mais la France est un des seuls pays au monde à faire du déni total de la démographie qui est la base essentielle pour assurer un système par répartition et de l'explosion dans les 5 décennies du monde des retraités vivants encore plus longtemps et la stagnation du nombre d'actifs d'autant qu'on incite les jeunes à faire des études de plus en plus longues et donc de rentrer tardivement dans le monde du travail (cf: des cotisants )
les personnes moins dogmatiques que les gauchos et autres idéologues savent et n'attendent rien de l Etat et préparent le plus tôt possible eux mêmes leur retraite (11000 milliards de patrimoine dont 1700 milliards en assurance vie et 40% d'immobilier...)

Points de déni,MAIS bien des mensonges. Posez vous déjà les BONNES questions. Pourquoi ? Le changement climatique est un mensonge d’etat ,car le climat est bien maîtrisé par HAARP. Même les chinois en sont capables et ils l’ont d’ailleurs annoncé au monde entier en 2009 via les médias télévisés. Mais l’information va si vite , qu’elle est oubliée et pour cause! L’écologie n’est autre qu’une forme de dictature qui continue à vous racketter,alors que l’autre s’essoufle Et doit être remplacé par un autre mensonge pour mieux être digéré par les sans cervelles, comme vous .

Signaler Répondre

avatar
ah bon le 14/01/2020 à 20:26
déni français en retraite comme en réchauffement climatique a écrit le 14/01/2020 à 18h46

cela suppose tout simplement et sans dogmatisme ou idéologie que pour obtenir un réel équilibre et garder un système par répartition,il faudra bien se faire à l'idée que le décalage du départ à la retraite est nécessaire sinon ce seront toujours les générations futures qui récolteront les dettes
mais la France est un des seuls pays au monde à faire du déni total de la démographie qui est la base essentielle pour assurer un système par répartition et de l'explosion dans les 5 décennies du monde des retraités vivants encore plus longtemps et la stagnation du nombre d'actifs d'autant qu'on incite les jeunes à faire des études de plus en plus longues et donc de rentrer tardivement dans le monde du travail (cf: des cotisants )
les personnes moins dogmatiques que les gauchos et autres idéologues savent et n'attendent rien de l Etat et préparent le plus tôt possible eux mêmes leur retraite (11000 milliards de patrimoine dont 1700 milliards en assurance vie et 40% d'immobilier...)

Et vous avez été payé combien par BlackRock ?
Autant d'inepties ne peuvent avoir été dictées qu'avec l'aide des charognards de la finance qui veulent se délecter de 'la bête' !!
La France est malade de ses politiciens qui font tout en opaque, alors qu'ils œuvrent avec l'argent public pour des financiers privés !!
Le jour où nous, citoyen français, pourront enfin contrôler ce que font ces élus pourris, toutes nos institutions retrouveront leurs santés !!

Signaler Répondre

avatar
Morito le 14/01/2020 à 19:19
déni français en retraite comme en réchauffement climatique a écrit le 14/01/2020 à 18h46

cela suppose tout simplement et sans dogmatisme ou idéologie que pour obtenir un réel équilibre et garder un système par répartition,il faudra bien se faire à l'idée que le décalage du départ à la retraite est nécessaire sinon ce seront toujours les générations futures qui récolteront les dettes
mais la France est un des seuls pays au monde à faire du déni total de la démographie qui est la base essentielle pour assurer un système par répartition et de l'explosion dans les 5 décennies du monde des retraités vivants encore plus longtemps et la stagnation du nombre d'actifs d'autant qu'on incite les jeunes à faire des études de plus en plus longues et donc de rentrer tardivement dans le monde du travail (cf: des cotisants )
les personnes moins dogmatiques que les gauchos et autres idéologues savent et n'attendent rien de l Etat et préparent le plus tôt possible eux mêmes leur retraite (11000 milliards de patrimoine dont 1700 milliards en assurance vie et 40% d'immobilier...)

Le réchauffement climatique ? C’est une FUMISTERIE. L’or vert ? Vous connaissez ? Comment racketter encore le peuple sans qu’ils s’en rendent comptes. les salauds. Les vignettes critairs multiplier par des millions sa fait combien de blé bio trébuchant ? Les contraventions ect... tout est médiatique pour lavages de cerveaux bio . MEDIACON, vos infos qui a force de le répéter s’incrustes Dans vos neurones .... HAARP ? Vous connaissez ? NON , bien sûr !!! Le climat ? Les guerres climatiques et projets commencés en ALASKA par les Américains. En 2009 les chinois ont diffusé les images de régions où ils ne pleuvaient jamais sous les eaux ,ect... ils maîtrisaient le climat, et puis ? Silence Radio , bizarre,puisque après , les élites mondiales Nous ont vendus ´ LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ´..... a qui cela profite ? C’est LA question.

Signaler Répondre

avatar
46% de charges et impôts du PIB le 14/01/2020 à 19:16
Non à LaRem a écrit le 14/01/2020 à 16h39

Le CICE concerne les entreprises employant des salariés. Et plus précisément :
les entreprises soumises à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés selon le régime réel d'imposition (ce qui exclut les entreprises au forfait, les micro-entreprises et les micro-entrepreneurs),
les entrepreneurs individuels et les sociétés, quel que soit leur secteur d'activité (agricole, artisanal, commercial, industriel, de services, etc.),
les entreprises bénéficiant d'une exonération fiscale temporaire, en application de dispositifs d'aménagement du territoire (ZFU-TE, ZRR par exemple) ou d'encouragement à la création et à l'innovation (entreprises nouvelles, jeunes entreprises innovantes).
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31326

rassurez vous :malgré la baisse de charges,la France et ses entreprises ont encore de bonnes longueurs d'avance sur le montant taxé sur salaire vis à vis de tous ses concurrents européens et mondiaux dans une économie ouverte et mondialisée même si vous estimez que cette baisse est regrettable!!!

Signaler Répondre

avatar
réalisme de Macron le 14/01/2020 à 19:12
Non à LaRem a écrit le 14/01/2020 à 18h38

Si vous n'êtes pas content du CICE, adressez-vous à celui qui l'a créé.

c'est pour ça que le CICE a été modifié pour assurer une simplification de baisse de charges pour éviter que ce soi uniquement que les mieux équipés en personnel à gérer cette complexité .CQFD

Signaler Répondre

avatar
Les contes de l’oligarchie..pour enfants attardés.. le 14/01/2020 à 19:07
déni français en retraite comme en réchauffement climatique a écrit le 14/01/2020 à 18h46

cela suppose tout simplement et sans dogmatisme ou idéologie que pour obtenir un réel équilibre et garder un système par répartition,il faudra bien se faire à l'idée que le décalage du départ à la retraite est nécessaire sinon ce seront toujours les générations futures qui récolteront les dettes
mais la France est un des seuls pays au monde à faire du déni total de la démographie qui est la base essentielle pour assurer un système par répartition et de l'explosion dans les 5 décennies du monde des retraités vivants encore plus longtemps et la stagnation du nombre d'actifs d'autant qu'on incite les jeunes à faire des études de plus en plus longues et donc de rentrer tardivement dans le monde du travail (cf: des cotisants )
les personnes moins dogmatiques que les gauchos et autres idéologues savent et n'attendent rien de l Etat et préparent le plus tôt possible eux mêmes leur retraite (11000 milliards de patrimoine dont 1700 milliards en assurance vie et 40% d'immobilier...)

Il n’y a Pas de fatalité,Tout est possible,MAIS ,il y a deux monde . Celui ,des Elites qui gouvernent et sont dans l’excès.Et ,le peuple qui lui doit toujours se priver pour entretenir justement, l’EXCES’ de gros cochons grassouillets , qui en plus les font Culpabiliser,comme Vous!!.. les uns racontent des fables ,les autres simples d’esprits les écoutes et les croient.

Signaler Répondre

avatar
déni français en retraite comme en réchauffement climatique le 14/01/2020 à 18:46
cal cules a écrit le 14/01/2020 à 18h16

en gros ce n'est pas jouable parce que ça oblige à avoir une population toujours plus importante sur la planète, sans limite, jusqu'à l'étouffement !

cela suppose tout simplement et sans dogmatisme ou idéologie que pour obtenir un réel équilibre et garder un système par répartition,il faudra bien se faire à l'idée que le décalage du départ à la retraite est nécessaire sinon ce seront toujours les générations futures qui récolteront les dettes
mais la France est un des seuls pays au monde à faire du déni total de la démographie qui est la base essentielle pour assurer un système par répartition et de l'explosion dans les 5 décennies du monde des retraités vivants encore plus longtemps et la stagnation du nombre d'actifs d'autant qu'on incite les jeunes à faire des études de plus en plus longues et donc de rentrer tardivement dans le monde du travail (cf: des cotisants )
les personnes moins dogmatiques que les gauchos et autres idéologues savent et n'attendent rien de l Etat et préparent le plus tôt possible eux mêmes leur retraite (11000 milliards de patrimoine dont 1700 milliards en assurance vie et 40% d'immobilier...)

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 18:38
@bibliothequaire de service a écrit le 14/01/2020 à 18h24

Lisez le rapport sur le cice et vous apprendrez que ceux sui l ont utilisé sont les grandes entreprises et pas les petites qui représentent 95% des entreprises ,cpte tenu de l usine à gaz des formalités administratives à faire pour en bénéficier et de la perte de temps à les gérer :on voit que vous n avez jamais cotoyé le monde des petits entrepreneurs en sortant 1 ou 2 articles au milieu des milliers de lois et de décrets qui s ajoutent au code du travail de 4000 pages que seuls les spécialistes arrivent à en connaitre les rudiments

Si vous n'êtes pas content du CICE, adressez-vous à celui qui l'a créé.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 18:25
savoir décrypter une info a écrit le 14/01/2020 à 17h40

une preuve que vous ne comprenez pas bien les analyses: on ne vous disait pas que ratio est de 1.7 actif pour ce qui n'est pas suffisant pour assurer l'équilibre financier mais bien d'atteindre 3 cotisants pour 1 retraité seuil minimum (lire rapports blanc .etc sur les retraites...) pour éviter une trop lourde charge sur les actifs (rappel: le rapport était de 7 actifs pour 1 retraité à la création du régime!!!)
et si vous réfléchissez un peu pensez vous que passer à 28% de cotisations sur un salaire pour tous permet à "1.7 salarié" d'assurer la retraite complète d'un retraité ?!!! en rentrant dans la technique,vous risquez d'être perdu!!

Merci pour l'explication.

Signaler Répondre

avatar
@bibliothequaire de service le 14/01/2020 à 18:24
Non à LaRem a écrit le 14/01/2020 à 16h39

Le CICE concerne les entreprises employant des salariés. Et plus précisément :
les entreprises soumises à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés selon le régime réel d'imposition (ce qui exclut les entreprises au forfait, les micro-entreprises et les micro-entrepreneurs),
les entrepreneurs individuels et les sociétés, quel que soit leur secteur d'activité (agricole, artisanal, commercial, industriel, de services, etc.),
les entreprises bénéficiant d'une exonération fiscale temporaire, en application de dispositifs d'aménagement du territoire (ZFU-TE, ZRR par exemple) ou d'encouragement à la création et à l'innovation (entreprises nouvelles, jeunes entreprises innovantes).
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31326

Lisez le rapport sur le cice et vous apprendrez que ceux sui l ont utilisé sont les grandes entreprises et pas les petites qui représentent 95% des entreprises ,cpte tenu de l usine à gaz des formalités administratives à faire pour en bénéficier et de la perte de temps à les gérer :on voit que vous n avez jamais cotoyé le monde des petits entrepreneurs en sortant 1 ou 2 articles au milieu des milliers de lois et de décrets qui s ajoutent au code du travail de 4000 pages que seuls les spécialistes arrivent à en connaitre les rudiments

Signaler Répondre

avatar
cal cules le 14/01/2020 à 18:16
savoir décrypter une info a écrit le 14/01/2020 à 17h40

une preuve que vous ne comprenez pas bien les analyses: on ne vous disait pas que ratio est de 1.7 actif pour ce qui n'est pas suffisant pour assurer l'équilibre financier mais bien d'atteindre 3 cotisants pour 1 retraité seuil minimum (lire rapports blanc .etc sur les retraites...) pour éviter une trop lourde charge sur les actifs (rappel: le rapport était de 7 actifs pour 1 retraité à la création du régime!!!)
et si vous réfléchissez un peu pensez vous que passer à 28% de cotisations sur un salaire pour tous permet à "1.7 salarié" d'assurer la retraite complète d'un retraité ?!!! en rentrant dans la technique,vous risquez d'être perdu!!

en gros ce n'est pas jouable parce que ça oblige à avoir une population toujours plus importante sur la planète, sans limite, jusqu'à l'étouffement !

Signaler Répondre

avatar
Bien à vous le 14/01/2020 à 18:11
Ça suffit a écrit le 14/01/2020 à 14h04

4% de grévistes soit 6000 personnes sur toute la France, quelle grève !!! MDR Allez encore 3 ans de grève tenez bon les boulets !

Quand on vous voit radoter la même diatribe , on se demande bien qui est le plus boulet

Signaler Répondre

avatar
savoir décrypter une info le 14/01/2020 à 17:40
Non à LaRem a écrit le 14/01/2020 à 16h55

Vous faites erreur le ratio actif cotisant / retraité est de 1,7.
https://www.reforme-retraite.gouv.fr/le-saviez-vous/les-chiffres-cles/article/1-7-actif-cotisant-par-retraite

une preuve que vous ne comprenez pas bien les analyses: on ne vous disait pas que ratio est de 1.7 actif pour ce qui n'est pas suffisant pour assurer l'équilibre financier mais bien d'atteindre 3 cotisants pour 1 retraité seuil minimum (lire rapports blanc .etc sur les retraites...) pour éviter une trop lourde charge sur les actifs (rappel: le rapport était de 7 actifs pour 1 retraité à la création du régime!!!)
et si vous réfléchissez un peu pensez vous que passer à 28% de cotisations sur un salaire pour tous permet à "1.7 salarié" d'assurer la retraite complète d'un retraité ?!!! en rentrant dans la technique,vous risquez d'être perdu!!

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 16:55
L ultra gauche et ses dogmes a écrit le 14/01/2020 à 15h11

Estce que la baisse des cotisations sociales a enlevé la France d être toujours la championne du monde des prélèvements de charges et d impots?
N y a t il pas eu d amélioration notoire de l emploi depuis des mesures d allégements de charges?
L économie n est pas qu un jeu comptable de duoe en croyant qu il suffit comme on l a fait depuis 40 ans d alourdir les charges sociales de la force de travail (voir depuis la creation de la csg sous Rocard à 1% et qui est ramené jusqu à 17,2% pour la plupart des revenus des placements et du travail)... pour penser que l équilibre des retraites se fera facilement sans avoir d impact sur l emploi..
Demandez aussi à votre boucher s il a bénéficier pour son personnel du Cice et baisses radicales de charges sociales sur son entreprise!!
Tous les experts non dogmatiques d ultra gauche savent qu un système de retraite lié à la démographie ,nécessite de repousser l age du départ à la retraite pour clnserver un ratio mini de 3 actifs pour un retraité si on ne veut pas exploser encore plus le cout du travail déja le plus élevé du monde tout en s interdisant de toucher aux retraités .
Sinon la retraite de répartition deviendra pas la force des choses et d absence de voir les réalités qu un régime complémentaire..à une retraite par capitalisation :12 millions de français ont déja souscrit des contrats de capitalisations conscients de la quasi impossibilité de réformer le système équitablrment et à l équilibre comme dans la plupart de nos voisins

Vous faites erreur le ratio actif cotisant / retraité est de 1,7.
https://www.reforme-retraite.gouv.fr/le-saviez-vous/les-chiffres-cles/article/1-7-actif-cotisant-par-retraite

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 16:39
L ultra gauche et ses dogmes a écrit le 14/01/2020 à 15h11

Estce que la baisse des cotisations sociales a enlevé la France d être toujours la championne du monde des prélèvements de charges et d impots?
N y a t il pas eu d amélioration notoire de l emploi depuis des mesures d allégements de charges?
L économie n est pas qu un jeu comptable de duoe en croyant qu il suffit comme on l a fait depuis 40 ans d alourdir les charges sociales de la force de travail (voir depuis la creation de la csg sous Rocard à 1% et qui est ramené jusqu à 17,2% pour la plupart des revenus des placements et du travail)... pour penser que l équilibre des retraites se fera facilement sans avoir d impact sur l emploi..
Demandez aussi à votre boucher s il a bénéficier pour son personnel du Cice et baisses radicales de charges sociales sur son entreprise!!
Tous les experts non dogmatiques d ultra gauche savent qu un système de retraite lié à la démographie ,nécessite de repousser l age du départ à la retraite pour clnserver un ratio mini de 3 actifs pour un retraité si on ne veut pas exploser encore plus le cout du travail déja le plus élevé du monde tout en s interdisant de toucher aux retraités .
Sinon la retraite de répartition deviendra pas la force des choses et d absence de voir les réalités qu un régime complémentaire..à une retraite par capitalisation :12 millions de français ont déja souscrit des contrats de capitalisations conscients de la quasi impossibilité de réformer le système équitablrment et à l équilibre comme dans la plupart de nos voisins

Le CICE concerne les entreprises employant des salariés. Et plus précisément :
les entreprises soumises à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés selon le régime réel d'imposition (ce qui exclut les entreprises au forfait, les micro-entreprises et les micro-entrepreneurs),
les entrepreneurs individuels et les sociétés, quel que soit leur secteur d'activité (agricole, artisanal, commercial, industriel, de services, etc.),
les entreprises bénéficiant d'une exonération fiscale temporaire, en application de dispositifs d'aménagement du territoire (ZFU-TE, ZRR par exemple) ou d'encouragement à la création et à l'innovation (entreprises nouvelles, jeunes entreprises innovantes).
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31326

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 16:15
Donneur de leçons des ultra gauches a écrit le 14/01/2020 à 13h31

Toujours ces donneurs de leçons qui n'ont jamais créé d'emploi et qui n'ont jamais lu des rapports d' économistes qui démontrent le lien entre le poids des charges sociales sur salaire en France le plus important du monde et le taux de chomage 2fois sup aux pays développés
Un simple sondage auprès d entrepreneurs comme des commerçants ou tpe vous évitera l ignorance de comprendre les réticences d embaucher avec la problématique d un code du travail complexe et le cout du travail handicapant pour affronter la conccurence et répondre aux commandes sans mettre en péril l entreprise...
Enfin critiquer le fait que de millions de salariés ont pu accroitre leur pouvoir d achat grace à la défiscalisation d heures sup permmettant la consommation de tenir est aussi un sujet que vous maitrisez peu

Heures supplémentaire défiscalisées et partiellement désocialisées :
Quelles conséquences pour les employeurs ?
Côté employeur, ces mesures ne changent rien. « Elles constituent un avantage exclusivement au bénéfice des salariés », résume Stéphane Finore. La réduction de cotisations ne concerne pas leur part patronale. Il s’agit d’éviter que des entreprises préfèrent les heures supplémentaires à l’embauche de nouveaux salariés. De même, la réduction ne s’applique pas lorsque les heures supplémentaires se substituent à un élément de salaire préexistant (prime d’objectifs ou d’assiduité, etc.), à moins qu’un délai de douze mois ne se soit écoulé entre son dernier versement et la rémunération des heures supplémentaires.
https://www.experts-et-decideurs.fr/ressources-humaines/paie-social/heures-supplementaires-defiscalisees/

Signaler Répondre

avatar
L ultra gauche et ses dogmes le 14/01/2020 à 15:11
Non à LaRem a écrit le 14/01/2020 à 14h41

Il est vrai que vous n'avez pas eu de baisse de cotisations. Vous allez me faire mourir de rire.
https://www.previssima.fr/actualite/la-baisse-des-cotisations-patronales-remplacera-le-cice-en-2019.html

Estce que la baisse des cotisations sociales a enlevé la France d être toujours la championne du monde des prélèvements de charges et d impots?
N y a t il pas eu d amélioration notoire de l emploi depuis des mesures d allégements de charges?
L économie n est pas qu un jeu comptable de duoe en croyant qu il suffit comme on l a fait depuis 40 ans d alourdir les charges sociales de la force de travail (voir depuis la creation de la csg sous Rocard à 1% et qui est ramené jusqu à 17,2% pour la plupart des revenus des placements et du travail)... pour penser que l équilibre des retraites se fera facilement sans avoir d impact sur l emploi..
Demandez aussi à votre boucher s il a bénéficier pour son personnel du Cice et baisses radicales de charges sociales sur son entreprise!!
Tous les experts non dogmatiques d ultra gauche savent qu un système de retraite lié à la démographie ,nécessite de repousser l age du départ à la retraite pour clnserver un ratio mini de 3 actifs pour un retraité si on ne veut pas exploser encore plus le cout du travail déja le plus élevé du monde tout en s interdisant de toucher aux retraités .
Sinon la retraite de répartition deviendra pas la force des choses et d absence de voir les réalités qu un régime complémentaire..à une retraite par capitalisation :12 millions de français ont déja souscrit des contrats de capitalisations conscients de la quasi impossibilité de réformer le système équitablrment et à l équilibre comme dans la plupart de nos voisins

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 14:53
j'ai cru, mais non.... a écrit le 14/01/2020 à 13h56

"Il est bien évident que le problème des retraites est lié à la diminution du nombre de cotisants par rapport au nombre de retraités."

ça y est ! Autant de commentaires de votre part pour finir pas enfin l'admettre.... (même si vous n'oserez jamais avouer qu'il faudrait donc repousser l'age de départ...dogme oblige...)

"Ceci conduira à terme à trouver des sources de financement autres que les salaires."

Pour dire exactement le contraire deux lignes plus bas.... :

"Toute heure de travail doit être soumise aux cotisations sociales."

Je ne me contredis point. Je n'ai jamais parlé d'augmenter les cotisations mais de maintenir l'existant.
Je vous indique que conformément à la doctrine Simone Veil, l'Etat aurait dû compenser ce manque de recette donc il est l'initiateur.
L'ex-Président Sarkozy avait uniquement défiscalisé les heures supplémentaires tout en les intégrant dans le revenu de référence.
Je pense que le cadeau était suffisant.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 14:41
Donneur de leçons des ultra gauches a écrit le 14/01/2020 à 13h31

Toujours ces donneurs de leçons qui n'ont jamais créé d'emploi et qui n'ont jamais lu des rapports d' économistes qui démontrent le lien entre le poids des charges sociales sur salaire en France le plus important du monde et le taux de chomage 2fois sup aux pays développés
Un simple sondage auprès d entrepreneurs comme des commerçants ou tpe vous évitera l ignorance de comprendre les réticences d embaucher avec la problématique d un code du travail complexe et le cout du travail handicapant pour affronter la conccurence et répondre aux commandes sans mettre en péril l entreprise...
Enfin critiquer le fait que de millions de salariés ont pu accroitre leur pouvoir d achat grace à la défiscalisation d heures sup permmettant la consommation de tenir est aussi un sujet que vous maitrisez peu

Il est vrai que vous n'avez pas eu de baisse de cotisations. Vous allez me faire mourir de rire.
https://www.previssima.fr/actualite/la-baisse-des-cotisations-patronales-remplacera-le-cice-en-2019.html

Signaler Répondre

avatar
Ça suffit le 14/01/2020 à 14:04

4% de grévistes soit 6000 personnes sur toute la France, quelle grève !!! MDR Allez encore 3 ans de grève tenez bon les boulets !

Signaler Répondre

avatar
j'ai cru, mais non.... le 14/01/2020 à 13:56
Non à LaRem a écrit le 14/01/2020 à 10h32

Le COR met en évidence ce qui a évolué entre ses deux analyses.
Il est bien évident que le problème des retraites est lié à la diminution du nombre de cotisants par rapport au nombre de retraités.
Ceci conduira à terme à trouver des sources de financement autres que les salaires.
Normalement, le gouvernement aurait dû compenser la désocialisation des heures supplémentaires. Il ne l'a pas fait et en fin de compte ce sera payé par les actifs. Quel est l'intérêt au final ?
Toute heure de travail doit être soumise aux cotisations sociales.

"Il est bien évident que le problème des retraites est lié à la diminution du nombre de cotisants par rapport au nombre de retraités."

ça y est ! Autant de commentaires de votre part pour finir pas enfin l'admettre.... (même si vous n'oserez jamais avouer qu'il faudrait donc repousser l'age de départ...dogme oblige...)

"Ceci conduira à terme à trouver des sources de financement autres que les salaires."

Pour dire exactement le contraire deux lignes plus bas.... :

"Toute heure de travail doit être soumise aux cotisations sociales."

Signaler Répondre

avatar
Donneur de leçons des ultra gauches le 14/01/2020 à 13:31
Non à LaRem a écrit le 14/01/2020 à 10h32

Le COR met en évidence ce qui a évolué entre ses deux analyses.
Il est bien évident que le problème des retraites est lié à la diminution du nombre de cotisants par rapport au nombre de retraités.
Ceci conduira à terme à trouver des sources de financement autres que les salaires.
Normalement, le gouvernement aurait dû compenser la désocialisation des heures supplémentaires. Il ne l'a pas fait et en fin de compte ce sera payé par les actifs. Quel est l'intérêt au final ?
Toute heure de travail doit être soumise aux cotisations sociales.

Toujours ces donneurs de leçons qui n'ont jamais créé d'emploi et qui n'ont jamais lu des rapports d' économistes qui démontrent le lien entre le poids des charges sociales sur salaire en France le plus important du monde et le taux de chomage 2fois sup aux pays développés
Un simple sondage auprès d entrepreneurs comme des commerçants ou tpe vous évitera l ignorance de comprendre les réticences d embaucher avec la problématique d un code du travail complexe et le cout du travail handicapant pour affronter la conccurence et répondre aux commandes sans mettre en péril l entreprise...
Enfin critiquer le fait que de millions de salariés ont pu accroitre leur pouvoir d achat grace à la défiscalisation d heures sup permmettant la consommation de tenir est aussi un sujet que vous maitrisez peu

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 14/01/2020 à 10:32
t'as raison a écrit le 14/01/2020 à 09h20

T'as raison le déséquilibre des retraites est né de la désocialisation des heures sup et pas du tout du fait qu'on soit passé en l'espace de 50 ans de 4 cotisants pour un retraité à 1,7 cotisants pour un retraité !

Le COR met en évidence ce qui a évolué entre ses deux analyses.
Il est bien évident que le problème des retraites est lié à la diminution du nombre de cotisants par rapport au nombre de retraités.
Ceci conduira à terme à trouver des sources de financement autres que les salaires.
Normalement, le gouvernement aurait dû compenser la désocialisation des heures supplémentaires. Il ne l'a pas fait et en fin de compte ce sera payé par les actifs. Quel est l'intérêt au final ?
Toute heure de travail doit être soumise aux cotisations sociales.

Signaler Répondre

avatar
t'as raison le 14/01/2020 à 09:20
Non à LaRem a écrit le 13/01/2020 à 15h57

Ceci est une réponse grotesque aux informations du rapport du COR.
Il n'est pas demandé à l'Etat d'embaucher pour compenser le manque mais d'assumer ces responsabilités.
Pour les heures désocialisées, c'est la première fois que l'Etat ne compense pas une exonération qu'il a consentie (non application de la doctrine Simone Veil).

T'as raison le déséquilibre des retraites est né de la désocialisation des heures sup et pas du tout du fait qu'on soit passé en l'espace de 50 ans de 4 cotisants pour un retraité à 1,7 cotisants pour un retraité !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 13/01/2020 à 15:57
eureka a écrit le 13/01/2020 à 13h46

"déséquilibre créé majoritairement par une manque d'entrée d'argent dû à l'Etat (baisse des effectifs de la fonction publique et un comble la désocialisation"

Il faut donc augmenter les effectifs de la fonction publique pour atteinte l'équilibre ! Et dire qu'n y avait pas pensé avant !....

Ceci est une réponse grotesque aux informations du rapport du COR.
Il n'est pas demandé à l'Etat d'embaucher pour compenser le manque mais d'assumer ces responsabilités.
Pour les heures désocialisées, c'est la première fois que l'Etat ne compense pas une exonération qu'il a consentie (non application de la doctrine Simone Veil).

Signaler Répondre

avatar
eureka le 13/01/2020 à 13:46

"déséquilibre créé majoritairement par une manque d'entrée d'argent dû à l'Etat (baisse des effectifs de la fonction publique et un comble la désocialisation"

Il faut donc augmenter les effectifs de la fonction publique pour atteinte l'équilibre ! Et dire qu'n y avait pas pensé avant !....

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 13/01/2020 à 13:16

Quand on parle d'âge pivot, il est important de rappeler à quoi cela correspond.
L'âge pivot de la période de 2022 à 2027 est suspendu temporairement. Il évolue de 62 ans à 64 ans (4 mois pas an).
L'âge pivot devait entrer en vigueur dès 2022. Les salariés nés à partir de 1960 sont concernés. Ceux nés à partir de 1965 devront travailler jusqu'à 64 ans pour bénéficier du taux plein.
Son but est l'équilibre financier du système de retraites pour 2027, déséquilibre créé majoritairement par une manque d'entrée d'argent dû à l'Etat (baisse des effectifs de la fonction publique et un comble la désocialisation des heures supplémentaires faite par ce gouvernement).
L'âge d'équilibre de la retraite par points est intégré la future loi sans âge (le projet de Delevoye proposait 64 ans).
https://www.liberation.fr/france/2020/01/10/un-age-pivot-peut-en-cacher-un-autre_1772398

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.