Jacqueline Costa-Lascoux : "Laïcité : On a l’impression qu’on recommence à zéro à chaque fois"

Jacqueline Costa-Lascoux, vice-présidente du cercle Condorcet, est l’invitée ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Jacqueline Costa-Lascoux : "Laïcité : On a l’impression qu’on recommence à zéro à chaque fois"
Jacqueline Costa-Lascoux et Gérard Angel - LyonMag

Le cercle Condorcet est un cercle de réflexion qui intervient notamment sur le sujet de la laïcité. "On a l'impression qu'on recommence à zéro à chaque fois", se plaint Jacqueline Costa-Lascoux, qui note que la laïcité est menacée constamment depuis quelques décennies, y compris sur le plan politique. "Il y a 30 ans, les gens avaient une culture. Aujourd'hui, il n'y a plus de culture historique", explique-t-elle.

"L'école a pour mission, ce qu'avait dit Jules Ferry, à transmettre certains principes fondamentaux et républicains. Mais on a cru qu'on imposait quelque chose, que c'était impérialiste de parler des principes de la République. C'est stupide !", regrette Jacqueline Costa-Lascoux.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

X
13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 19/02/2020 à 15:24
et même que... a écrit le 19/02/2020 à 13h51

On avait bien compris.
Mais le silence de la "vraie gauche" est très rassurant, n'est-ce pas ?

Pourquoi utilisez-vous le "on" au lieu de "j'" ?
Arrêtez de faire celui qui n'a pas compris ce que j'ai écrit et que je vous réécris :
"Qui ne dit mot consent. Ceci s'applique à tous les politiques."
Ceci sous-entend que c'est grave et anormal de ne rien dire quelque soit son parti.
Comme vous l'écrivez, ce n'est pas rassurant du tout pour la laïcité.

Signaler Répondre

avatar
et même que... le 19/02/2020 à 13:51
Non à LaRem a écrit le 19/02/2020 à 11h27

Qui ne dit mot consent. Ceci s'applique à tous les politiques.
Lorsque la garde des sceaux (ex du conseil constitutionnel) dit "l'insulte à la religion était évidemment une atteinte à la liberté de conscience" (puis devant la polémique admet son erreur), tous les défenseurs de la laïcité peuvent être offusqués.
Cette ministre de la justice invente "le délit de blasphème" et de part sa position nuit gravement à la laïcité.

On avait bien compris.
Mais le silence de la "vraie gauche" est très rassurant, n'est-ce pas ?

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 19/02/2020 à 11:27
et même que... a écrit le 18/02/2020 à 17h08

Oui mais le silence de la "vraie gauche" est très rassurant, n'est-ce pas ?

Qui ne dit mot consent. Ceci s'applique à tous les politiques.
Lorsque la garde des sceaux (ex du conseil constitutionnel) dit "l'insulte à la religion était évidemment une atteinte à la liberté de conscience" (puis devant la polémique admet son erreur), tous les défenseurs de la laïcité peuvent être offusqués.
Cette ministre de la justice invente "le délit de blasphème" et de part sa position nuit gravement à la laïcité.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 19/02/2020 à 10:21

L'école laïque et républicaine est une belle institution qui sait préserver et enseigner nos valeurs républicaines :
liberté ,-égalité- fraternité
Mais elle ne peut pas tout faire toute seule...on lui en demande trop
Les parents, les familles,les institutions culturelles et sportives, la presse, les religions sans oublier nos élus politiques doivent y contribuer...et là c'est pas gagné !

Signaler Répondre

avatar
mamie le 18/02/2020 à 18:13

C’est qui cette mamie ?

Signaler Répondre

avatar
et même que... le 18/02/2020 à 17:08
Non à LaRem a écrit le 18/02/2020 à 15h03

La laïcité est en danger quand je constate le comportement de madame le garde des sceaux.

Oui mais le silence de la "vraie gauche" est très rassurant, n'est-ce pas ?

Signaler Répondre

avatar
mamie mouzo le 18/02/2020 à 15:48

Jacqueline Costa-Lascoux
et la jeunesse ne prend pas la relève ?

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 18/02/2020 à 15:03

La laïcité est en danger quand je constate le comportement de madame le garde des sceaux.

Signaler Répondre

avatar
soiphrevin28 le 18/02/2020 à 14:53
diego a écrit le 18/02/2020 à 14h30

Comme tout les services qui font une nation , l'école a été bradé et sacrifié comme la santé , les infrastructures,l'énergie , la défense ...sur l'autel de l'ultra libéralisme économique et le nouvel ordre mondial
Bye le pays ami

C'est exactement ça.

Signaler Répondre

avatar
diego le 18/02/2020 à 14:30

Comme tout les services qui font une nation , l'école a été bradé et sacrifié comme la santé , les infrastructures,l'énergie , la défense ...sur l'autel de l'ultra libéralisme économique et le nouvel ordre mondial
Bye le pays ami

Signaler Répondre

avatar
gtfhr le 18/02/2020 à 12:36
Mariette a écrit le 18/02/2020 à 11h59

L’ecole De la république est bien en faillite. Mais , cela date déjà d’un moment . Mais , enfants en tant qu’ouvrier ont été mis dans le privé ! . Pourquoi ? Parce que les programmes étaient fait pour les Esclaves d’aujourd’hui, Plus d’autorités , la violence , profs abstents la moitié de l’année, des classes ou 23 élèves redoublés sur 30 ....ect.... TOUT à été FAIT pour développer le PRIVÉ, par les politiciens et polichinelles en place et cela déjà , dans les années 90 ,c’estpour dire ..

Mes trois enfants ont fait toute leur scolarité à l'école publique.
Ils ont maintenant 27 ans, 25 ans et 19 ans.
L'aînée est devenue infirmière, le second est comptable, et la petite dernière est actuellement étudiante pour devenir vétérinaire.
Tout va bien pour eux.
Ils ne sont jamais passés par l'école privée.

Signaler Répondre

avatar
Mariette le 18/02/2020 à 11:59
Papimouzo a écrit le 18/02/2020 à 08h47

L école doit être respectée par touss dont les parents en priorité !!!!
avec également leurs instituteurs et leurs profs des lycées collèges etc.......
Et grâce à la lâcheté et je dit bien la lâcheté de tout ses politiques qui se sont succédé de gauche et surtout la gauche avec la droite certaines catégories de personnes se sentant soutenue par ces énarques au nom de contrat pétrolier et gazier à fait que cette
école de Jules ferry est devenue un véritable foutoir !!!!!
À pour finir l on s étonné qu ils y a peu ou prou de jeunes gens qui se tourne vers ce métier !!!
Cordialement

L’ecole De la république est bien en faillite. Mais , cela date déjà d’un moment . Mais , enfants en tant qu’ouvrier ont été mis dans le privé ! . Pourquoi ? Parce que les programmes étaient fait pour les Esclaves d’aujourd’hui, Plus d’autorités , la violence , profs abstents la moitié de l’année, des classes ou 23 élèves redoublés sur 30 ....ect.... TOUT à été FAIT pour développer le PRIVÉ, par les politiciens et polichinelles en place et cela déjà , dans les années 90 ,c’estpour dire ..

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 18/02/2020 à 08:47

L école doit être respectée par touss dont les parents en priorité !!!!
avec également leurs instituteurs et leurs profs des lycées collèges etc.......
Et grâce à la lâcheté et je dit bien la lâcheté de tout ses politiques qui se sont succédé de gauche et surtout la gauche avec la droite certaines catégories de personnes se sentant soutenue par ces énarques au nom de contrat pétrolier et gazier à fait que cette
école de Jules ferry est devenue un véritable foutoir !!!!!
À pour finir l on s étonné qu ils y a peu ou prou de jeunes gens qui se tourne vers ce métier !!!
Cordialement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.