Lyon confinée : Nathalie Perrin-Gilbert critique l’externalisation de l’action sociale de la mairie centrale

Lyon confinée : Nathalie Perrin-Gilbert critique l’externalisation de l’action sociale de la mairie centrale
Nathalie Perrin-Gilbert - LyonMag

Avec son mandat de maire du 1er arrondissement de Lyon qui se prolonge, Nathalie Perrin-Gilbert s’organise localement face au confinement des habitants.

Sur Facebook, l’élue GRAM a expliqué avoir maintenu un accueil physique sur rendez-vous en mairie du 1er place Sathonay pour les situations urgentes. Des formulaires pré-imprimés d’autorisation dérogatoire de déplacement sont également mis à disposition chaque matin sur place pour ceux qui n’ont pas d’imprimante chez eux.


Nathalie Perrin-Gilbert a enfin lancé une pique en direction de Gérard Collomb. "Je sais que la question du soin et de l'alimentation apportés aux personnes sans domicile fixe, aux personnes âgées en résidence, aux personnes isolées, etc, n'est pas réglée, malgré la bonne volonté des services. Nous payons très cher, en période de crise, le manque de politique publique le reste du temps, quand "tout va bien". La ville de Lyon, année après année, a toujours davantage externalisé son action sociale. Elle ne maîtrise plus rien quand une situation exceptionnelle exigerait à l'inverse une action publique forte. Tel est son talon d'Achille", écrit celle qui a obtenu 10,06% des voix au premier tour des élections municipales à Lyon.

"Si l'heure n'est pas à la polémique mais à l'action solidaire, nous ne serons que plus déterminés demain à faire avancer notre proposition politique", prévient NPG.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Je ne sais rien faire le 20/03/2020 à 16:56

Hahaha pays d’assisté sérieux, même pas capable de prendre un stylo et une feuille puis d’écrire à la main une autorisation de déplacement... d’aller demander à son voisin âgé si il a besoin de quelques courses en même temps que l’on va faire les nôtres...

Signaler Répondre

avatar
Morzi le 20/03/2020 à 09:03

Mauvaise idée. Les personnes sans abris expriment suffisament d'amertume et d'hostilité envers tout ce qui se rapproche de près ou de loin du systeme. Pas sûr que ça serait bien accueilli. Il vaut parfois mieux être une petite asso ou de simples citoyens pour proposer une aide adaptée à leur attente. Imposer des dons de nourriture ou de vêtement à quelqu'un qui estime ne pas en avoir besoin est degradant.

Signaler Répondre

avatar
Francesco le 20/03/2020 à 07:40

Mais elle a pas finis celle la !!! Elle a toujours pas compris que l’on sans fou de ce qu’elle raconte !!!

Signaler Répondre

avatar
Bob le 20/03/2020 à 07:20
Nathalie ça suffit a écrit le 19/03/2020 à 18h20

Tiens ça fait longtemps qu'on l'avait pas entendue !! Elle sort de son confinement pour son exercice : critiquer Gérard Collomb. Quel sens des responsabilités !!

Parfaitement d'accord avec vous...

Signaler Répondre

avatar
Nathalie ça suffit le 19/03/2020 à 18:20

Tiens ça fait longtemps qu'on l'avait pas entendue !! Elle sort de son confinement pour son exercice : critiquer Gérard Collomb. Quel sens des responsabilités !!

Signaler Répondre

avatar
Lacuzon78 le 19/03/2020 à 17:47

Si vous ne voulez pas polémiquer, vous avez aussi la solution de vous taire

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 19/03/2020 à 13:47

( faire avancer notre proposition politique demain) et Bing une petite remarque pour les municipales bien joué !!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.