Lyon : les TCL mettent en place des navettes pour raccompagner le personnel hospitalier après 23h

Lyon : les TCL mettent en place des navettes pour raccompagner le personnel hospitalier après 23h
photo d'illustration - Lyonmag.com

C'est un nouveau service sur-mesure qui est mis en place par le Sytral à partir de lundi.

Des navettes sur mesure seront affrétées spécialement pour les personnels hospitaliers après 23h, afin de répondre aux besoins et de s'adapter aux horaires spécifiques du corps médical, et alors que le réseau ferme désormais à 23h.

"Des navettes seront mises en place au départ de 4 pôles (l’hôpital de la Croix-Rousse, l’hôpital Edouard Herriot et le Vinatier, les hôpitaux Est et l’hôpital Lyon-Sud), à 23h et 23h30, et raccompagneront les personnels jusqu’à leur domicile", est-il expliqué dans un communiqué.

Ce dispositif, élaboré en concertation avec les établissements, sera assuré grâce à 8 véhicules de 9 places. Afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur, chaque navette transportera au maximum 2 passagers. La réservation est obligatoire auprès d’Allô TCL, 04 26 10 12 12, jusqu’à 18h pour le soir-même.


A noter par ailleurs que le SYTRAL offre déjà la gratuité aux personnels hospitaliers. Des cartes téléchargées de 10 tickets sont désormais à disposition des sites hospitaliers et des Ehpad.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nous contemplons la chute de Lyon le 04/04/2020 à 11:02
Coco70 a écrit le 04/04/2020 à 09h32

Mon fils travaille en boulangerie et s’est fait agressé un matin à une descente de tram en allant travailler. Son agresseur l’avait repéré dans le tram et l’a forcé à lui remettre son téléphone sous la menace d’un couteau ! En raison du confinement il y a peu de monde dans les transports en commun et je suppose plus de contrôle et de sécurité.

Lyon est une ville fondamentalement dangereuse, point. Il faudra l'équivalent d'un Rodrigo Duterte local pour régler ces problèmes de violence endémique à Lyon. Malheureusement nous avons des preneurs de décisions qui ne travaillent pas dans le meilleur intérêt du peuple. Ils préfèrent faire des économies pathétiques en refusant de construire davantage de prisons pour rendre les rues de nouveau sûres pour les gens décents.

Parfois la solution d'un problème social, c'est la nationalisation. Dans le cas du système carcéral, lorgnez plutôt du côté des Etats-Unis où la privatisation des prisons a réalisé des miracles pour assainir les lieux publiques pour tout le monde.

Signaler Répondre

avatar
Coco70 le 04/04/2020 à 09:32

Mon fils travaille en boulangerie et s’est fait agressé un matin à une descente de tram en allant travailler. Son agresseur l’avait repéré dans le tram et l’a forcé à lui remettre son téléphone sous la menace d’un couteau ! En raison du confinement il y a peu de monde dans les transports en commun et je suppose plus de contrôle et de sécurité.

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 04/04/2020 à 01:29
Oups a écrit le 03/04/2020 à 23h41

Les TCL oublis que le corps médical ce n’est pas que les infirmières . Ce sont aussi les infirmiers (!), les aides soignants, les auxiliaires, le personnel d’entretien, les secrétaires médicales, Mais aussi les techniciens, réparateurs, les personnels de la maintenance... mais tout ce beau monde san qui rien n’est possible. N’ont droits à rien ??
C’est ça la démagogie

l'article parle de "personnel hospitalier", c'est vous qui inventez que cela ne s'adresse qu'aux infirmières...

Signaler Répondre

avatar
Oups le 03/04/2020 à 23:41

Les TCL oublis que le corps médical ce n’est pas que les infirmières . Ce sont aussi les infirmiers (!), les aides soignants, les auxiliaires, le personnel d’entretien, les secrétaires médicales, Mais aussi les techniciens, réparateurs, les personnels de la maintenance... mais tout ce beau monde san qui rien n’est possible. N’ont droits à rien ??
C’est ça la démagogie

Signaler Répondre

avatar
Nad Nad le 03/04/2020 à 13:45

Merci de ne pas oublier les travailleurs sociaux qui travaillent aussi au delà de 23h!!!!
L’urgence sociale est là aussi

Signaler Répondre

avatar
Une question du style, tout simplement le 03/04/2020 à 12:00

J'espère que ce sont des véhicules blindés escortés par la police.

La France fourmille de tarés qui se prennent aux soignants.... l'évidence claire de la crétinisation patente de nos contemporains et l'échec du système scolaire incapable d'inculquer l'esprit civique et la méthode scientifique....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.