Auvergne-Rhône-Alpes : un plan de relance d’un milliard d’euros pour faire face à la crise

Auvergne-Rhône-Alpes : un plan de relance d’un milliard d’euros pour faire face à la crise
Photo d'illustration - LyonMag

Il a été présenté ce jeudi par Laurent Wauquiez.

Ce plan de relance doit permettre de faire face à la crise faisant suite à la période de confinement et à l’épidémie de Covid-19. "Nous avons mis un point d’honneur à protéger notre population dans le cadre de la crise sanitaire. Maintenant, notre obsession est de défendre nos emplois et notre économie régionale alors qu’un choc de croissance est attendu", a déclaré le président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Doté d’un milliard d’euros et de "3 à 4 milliards dans les trois ans à venir", ce plan s’articule autour de quatre axes principaux : renforcer le soutien à l’économie de proximité, relancer la préférence régionale, ramener les emplois et développer une économie plus verte et plus numérique.

Ce sont par exemple 220 millions d’euros qui seront injectés pour aider les communes d’Auvergne-Rhône-Alpes à lancer des projets pour l’année 2021. L’objectif est également et surtout "de sécuriser de 50 000 à 100 000 emplois de proximité", a précisé Laurent Wauquiez qui veut relancer au plus vite les chantiers sur des projets mûrs à travers les Contrats Plan État-Région. 

Des aides à hauteur de 80 millions d’euros seront aussi destinés à l’économie de proximité, aux commerçants, aux artisans ou encore à l’hôtellerie-restauration. Le domaine du tourisme n’a pas non plus été oublié avec un engagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 10 millions d’euros pour inciter les habitants de la région à passer leurs vacances sur le territoire régional.

"La crise a montré le besoin de moyens dans le domaine du numérique, notamment avec l’explosion du télétravail", a également affirmé la Région qui veut renforcer sa politique numérique en investissant 50 millions d’euros dans ce domaine. Laurent Wauquiez veut aussi faire d’Auvergne-Rhône-Alpes "la première région verte de France" avec la mise en place d’un "Green Deal".

La lutte contre le chômage est également une priorité de la Région qui s’engage sur un plan de formation, doté de 500 millions d’euros et cofinancé par Pôle Emploi et le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC).

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
une belle quenellllllllle! le 05/06/2020 à 08:54

Boldoduc en difficulté à cause de LR-LREM. Pas normal qu'on apprenne cela sur France 2 hier mais au niveau local, il faut surtout pas que les médias locaux en parlent.

Wauquiez et Collomb et leurs rapports avec les entreprises françaises?

Signaler Répondre

avatar
entre fiction et réalité le 04/06/2020 à 21:12

Wauquiez élu roi de la commande factice de masque avec une société en difficulté financière grâce à lui. Merci Laurent.

Signaler Répondre

avatar
les rois de la traitrise le 04/06/2020 à 21:07

Boldoduc à Dardilly, un foutage de gueule public du duo LR-LREM ou comment tuer une entreprise?

Et après on donne des leçons de gestion à tout le monde et on fait des campagnes anti-ecolo pour essayer d'exister désespérément dans cette élection municipale. Qui sont les traites ?

Signaler Répondre

avatar
Vous avez dit plan de dépense le 04/06/2020 à 20:23

Laurent Wauquiez et Gérard Collomb ont tellement demandé aux entreprises locales de produire des masques ( Dardilly par exemple) pour leurs communications personnelles qu'au final, ils les ont pas acheté. C'est un vrai scandale.Alors un plan de relance, AHahahahahahah

Signaler Répondre

avatar
Hugo D le 04/06/2020 à 19:53

Merci qui ?
Merci aux CON-tribuables rhonalpins et auvergnats !!

Signaler Répondre

avatar
Hugo D le 04/06/2020 à 19:50
Retour sur investissement a écrit le 04/06/2020 à 19h22

Faudrait savoir les entreprises réclament du libéralisme, mais au moindre soucis c'est à la collectivité de prendre le relais !!!!

+1

Signaler Répondre

avatar
moi sans toi le 04/06/2020 à 19:42

Wauquiez et Collomb

Plus personne les croît!
Tellement de déception, tellement de clientélisme pour se faire réélire

Signaler Répondre

avatar
Retour sur investissement le 04/06/2020 à 19:22

Faudrait savoir les entreprises réclament du libéralisme, mais au moindre soucis c'est à la collectivité de prendre le relais !!!!

Signaler Répondre

avatar
pas mal le 04/06/2020 à 19:05

Il a bien géré la crise pour le moment. Comparé à d’autres ici et ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
Merci le 04/06/2020 à 18:44

Et dire que c’est grâce à la bonne gestion des comptes.... ce serait un peu gros! quand il sera président du monde il fera racheter la dette des Auvergnats ! Mon dieu , que ça fait peur .... le président qui se teint les cheveux en blanc...pour faire plus vieux avec son anorak rouge et son accent ... il nous enfume

Signaler Répondre

avatar
Bron69 le 04/06/2020 à 18:07

"nous avons mis un point d'honneur à protéger la population durant la crise sanitaire" ah oui!!! et les masques de la region promis par L Wauquiez ils sont où ? il est vrai que les promesses n'engagent que les imbéciles qui y croient!

Signaler Répondre

avatar
Et moi, et moi ? le 04/06/2020 à 17:45

Et combien pour Aulas, la pleureuse?

Signaler Répondre

avatar
Charles le 04/06/2020 à 17:06

Ou comment investir, l'air de rien, l'argent des tous les contribuables pour quelques profits privés.

Le hold-up parfait, merci le COVID.

Signaler Répondre

avatar
Roger Super le 04/06/2020 à 17:03

C'est le moment de monter une entreprise de fabrication de panneau bleu au Puy-en-Velay, y'a de la thune à se faire!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.