Affaire Mila : un adolescent du Rhône interpellé, il avait récupéré ses données personnelles

Affaire Mila : un adolescent du Rhône interpellé, il avait récupéré ses données personnelles
Mila lors de son passage chez Quotidien - DR

On reparle de l'affaire Mila.

Le 18 janvier dernier, cette adolescente tenait des propos insultants envers l'Islam lors d'un live Instagram. Faisant appel à sa liberté de blasphémer, la lycéenne scolarisée alors dans le Nord-Isère avait été victime de cyber-harcèlement et de menaces.

Selon le parquet de Vienne, deux adolescents ont été récemment interpellés. Originaires du Rhône et de l'Isère, et âgés de 17 ans, ils ont été déférés le 10 juin dernier devant le juge d'instruction et ont été mis en examen pour "vol et recel de vol de données informatiques" avant d'être placés sous contrôle judiciaire.


Ce sont eux qui avaient récupéré les données personnelles de Mila, permettant de l'identifier, avant de les confier à l'individu âgé de 16 ans, interpellé dès le 20 février dernier à Besançon. Ce dernier avait ensuite diffusé les informations sur Internet. Il est aujourd'hui sous contrôle judiciaire, après avoir été mis en examen pour "recel de vol, harcèlement électronique et usage de données d'identification d'autrui".

Enfin, le parquet de Vienne révèle également qu'un auteur de menaces de mort avait été interpellé en mai dernier. Et que les investigations se poursuivent pour retrouver davantage de personnes ayant menacé Mila pour ses propos.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hey le 16/11/2020 à 15:42
Caminou a écrit le 16/11/2020 à 13h08

Qu'elle honte de médiatisé une ados aussi vulgaire. Ok pour la liberté d'expression mais il faut arrêter les conneries. Surexposé sur les réseaux sociaux avec des piercings de caniche dans le nez et des mots vulgaires dans la bouche d'une jeune femme sous prétexte de liberté d'expression. Elle blesse toute une communauté qui est déjà la cible d'amalgame depuis les attentats terroristes et les médias en font les choux gras. après ce qu'il insulte ou la menace sur les réseaux sociaux sont tout simplement d'autres ado aussi débile que Mila et qui se met à son niveau. il a le droit de mettre des doigts d********** au musulman c'est la liberté d'expression alors pourquoi ces jeunes ados n'aurais pas le droit de s'exprimer eux aussi lol. il faut poser un cadre et des limites à ces jeunes gens mineurs qui déverse de la merde sur les réseaux sociaux qui est ensuite récupéré par des médias et des avocats pour donner du sens alors qu'il n'y a aucun sens à cette connerie. Il y a des sujets plus important à traiter en ce moment cette fille ne me fait pas de la peine elle a ce qu'elle mérite un point c'est tout. on peut exprimer son désaccord sur une religion bien sûr il y a la liberté d'expression mais autant faut-il savoir y mettre les formes. à quand une véritable loi pour encadrer la liberté d'expression. Mila est une petite merde qui fait le beuzz en chiant sur les réseaux sociaux pour être connu c'est pitoyable j'aurais honte d'être sa mère.

Et moi j'aurais honte d'être votre fils. Autant certaines remarques étaient pertinentes, comme la médiatisation. Autant dire (littéralement) que piercings = vulgaire rien que ça est aberrant. Alors en plus dire qu'elle a ce qu'elle mérite, merci de dissocier blasphèmes, insultes, et menaces en particulier de mort. Car ce sont 3 choses totalement différentes, peut-être faudra t-il se mettre à la page. La liberté d'expression est déjà bien foutue, et réguler par d'autres lois, arrêtez de confondre ça avec le droit au blasphème, qui est absolument nécessaire pour la pensée critique. Elle a certes tenues des propos blasphématoires assez insultant, mais elle ne mérite pas des menaces de mort, même d'insultes, en fait. Et tolérer ça est hallucinant et une preuve d'éducation datée, ratée, et totalement fermé d'esprit.

De plus, il est normal que de l'amalgame se crée parmi des millions de personne car par exemple pour les attentats, une majorité sont commis par des musulmans (en france), enfin, des prétendus musulmans, pour ne pas heurter les braves types. Et bien que cela soit triste, ce n'est pas quelque chose d'influençable.
Alors oui, la génération des jeunes d'aujourd'hui est plutôt insultante, mais je ne me caractériserais personnellement pas comme cela, du haut de mes 19 ans, d'où le besoin de ne pas généraliser non plus.

Une petite dernière chose ma chère, quand tu parles d'une vulgarité d'une personne, tu ne t'abaisses pas à la vulgarité toi-même. La politesse, c'est pas pour les chiens.

Bonne journée.

Signaler Répondre

avatar
Caminou le 16/11/2020 à 13:08
Bon sens a écrit le 17/06/2020 à 19h32

La liberté d'expression de cette jeune fille doit être défendue.
Les racailles doivent être mis en prison.

Qu'elle honte de médiatisé une ados aussi vulgaire. Ok pour la liberté d'expression mais il faut arrêter les conneries. Surexposé sur les réseaux sociaux avec des piercings de caniche dans le nez et des mots vulgaires dans la bouche d'une jeune femme sous prétexte de liberté d'expression. Elle blesse toute une communauté qui est déjà la cible d'amalgame depuis les attentats terroristes et les médias en font les choux gras. après ce qu'il insulte ou la menace sur les réseaux sociaux sont tout simplement d'autres ado aussi débile que Mila et qui se met à son niveau. il a le droit de mettre des doigts d********** au musulman c'est la liberté d'expression alors pourquoi ces jeunes ados n'aurais pas le droit de s'exprimer eux aussi lol. il faut poser un cadre et des limites à ces jeunes gens mineurs qui déverse de la merde sur les réseaux sociaux qui est ensuite récupéré par des médias et des avocats pour donner du sens alors qu'il n'y a aucun sens à cette connerie. Il y a des sujets plus important à traiter en ce moment cette fille ne me fait pas de la peine elle a ce qu'elle mérite un point c'est tout. on peut exprimer son désaccord sur une religion bien sûr il y a la liberté d'expression mais autant faut-il savoir y mettre les formes. à quand une véritable loi pour encadrer la liberté d'expression. Mila est une petite merde qui fait le beuzz en chiant sur les réseaux sociaux pour être connu c'est pitoyable j'aurais honte d'être sa mère.

Signaler Répondre

avatar
Rocky broie du bois le 15/09/2020 à 03:46

Voilà la justice au travail, Merci et Bravo ! Je viens de reprendre un peu espoir parce qu'on a toujours l'impression que dans ce genre d'affaire les délinquants ne sont jamais retrouvé et punit.

Signaler Répondre

avatar
EmploiSanteEducation le 14/09/2020 à 20:23

Sujet sensible la réligion, nous les classes ouvriers et la classe moyenne, et les pauvers, nous ne devions pas casser la tete pour cette tematique, nous devions concentrer sur l`EMPLOI, l education et la santé publique de qualité, ainsi que l`habitation pour tous independement de sa réligion ou meme s`in n`a pas comment est mon cas. Bonne continuation a tous avec L´amour et la paix dans le coeur.

Signaler Répondre

avatar
lolilol le 19/06/2020 à 21:54

Merci Lyon mag pour la photo. J avais oublié sa tête. Au cas je la croise, je la reconnaîtrai. C est ça la vraie info locale! Merci

Signaler Répondre

avatar
Dtcmdm le 18/06/2020 à 21:42
Bon sens a écrit le 17/06/2020 à 19h32

La liberté d'expression de cette jeune fille doit être défendue.
Les racailles doivent être mis en prison.

C est sur .... Mais comment faire avec une police bridée et une justice gangrenée . L armée et tribunaux militaires , c est tout

Signaler Répondre

avatar
des précisions svp le 18/06/2020 à 21:01
Calahann a écrit le 17/06/2020 à 09h25

Faut qu'elle assume sa langue la p'tite.....Là , c'est les parents qui sont largement bien déçus et dans la crainte de préserver Mila .....

assumez c'est a dire ?
acceptez vous les menaces de mort ?

vous tombez de plus en plus bas....

Signaler Répondre

avatar
Inversion des valeurs, défaut de réflexion inculqué.. le 18/06/2020 à 11:33
Calahann a écrit le 17/06/2020 à 09h25

Faut qu'elle assume sa langue la p'tite.....Là , c'est les parents qui sont largement bien déçus et dans la crainte de préserver Mila .....

Mais elle assume et elle a assumé puisqu'elle l'a dit ! Là où tu dérailles, comme nombre de commentaires bien communautaristes laissés par des adeptes de la Pensée Unique qui ne supportent pas la contradiction (la vérité ?, l'objectivité ? ;-), c'est en laissant sous-entendre "qu'assumer" consisterait à définir comme normales.. les violences, les menaces, etc... En fait, toi comme les autres êtent en pleine inversion des valeurs... Nous sommes dans un pays laïque et critiquer une idéologie, même "religieuse", est un droit et c'est tant mieux sinon nous serions encore au Moyen-âge ..
Par contre les menaces et le reste, ça, non seulement c'est interdit par la loi mais ça révèle le niveau d'intolérance crasse de l'idéologie concernée... Et ça a lui donne raison en fait ;-) Par contre, en face, ce sont quoi les arguments ?... Une "croyance" personnelle, des "certitudes" inculquées,.. j'attends encore qu'on me démontre l'exactitude de ces informations :-D... Pas demain la veille !
Elle, elle s'est juste appuyée sur les textes et son ressenti par rapport à ces écrits... Où il est le problème ? Les mots employés ? Des insultes ou des raccourcis rhétoriques ? ;-)
En tant qu'agnostique objectif, j'ai mon idée...
Assumer ? Certains devraient déjà "assumer" leurs limites intellectuelles, leurs œillères, leurs lubies, et leur totalitarisme "religieux" (menaces, etc..).

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 18/06/2020 à 11:18
M a écrit le 18/06/2020 à 11h04

En aucun cas elle a insulté mais c’est vrai qu’on ne peut rien dire sur L’islam...

zéro, à refaire.
regarde bien à nouveau et écoute bien surtout dans sa vidéo, tu as encore une chance de refaire ton devoir

Signaler Répondre

avatar
M le 18/06/2020 à 11:04

En aucun cas elle a insulté mais c’est vrai qu’on ne peut rien dire sur L’islam...

Signaler Répondre

avatar
Essai4 le 18/06/2020 à 08:58

Bravo à Mila ! Voyons voir si cette fois mon commentaire passe ....... Trois refusés, sans doute en raison du politiquement correct .....

Signaler Répondre

avatar
CATHO le 18/06/2020 à 08:18

Vive Charlie !!!! et bravo pour le courage de cette jeune fille.

Signaler Répondre

avatar
Bon sens le 17/06/2020 à 19:32

La liberté d'expression de cette jeune fille doit être défendue.
Les racailles doivent être mis en prison.

Signaler Répondre

avatar
SansSûre le 17/06/2020 à 14:23

LyonMag à encore censuré, pourquoi je ne sais pas, du coup je réitère : les commentaires de certains ici sont parfois plus condamnable que ce que cette jeune fille a dit.

Signaler Répondre

avatar
melancon le 17/06/2020 à 12:22
Calahann a écrit le 17/06/2020 à 09h25

Faut qu'elle assume sa langue la p'tite.....Là , c'est les parents qui sont largement bien déçus et dans la crainte de préserver Mila .....

Faut que le sectarisme s'assume.

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 17/06/2020 à 11:49
Vraiment ? a écrit le 17/06/2020 à 11h28

Même des menaces de mort ? Car ici c'est de cela qu'il s'agit . Vous cautionnez donc ce genre de pratiques ? Vous devez être intéressant comme personnage ....

sauf que dans la violence, verbale ou physique, tout devient possible, de cela les jeunes doivent en prendre conscience, conscience que internet qui occupe l'essentiel de leurs petites vies peut les plonger dans la violence.
Je ne cautionne rien du tout, mais je ne pardonne rien non plus gratos, surtout à une personne qui se dit victime d'avoir été coupable.

Signaler Répondre

avatar
Justice pour mon Oeil le 17/06/2020 à 11:42

Ces jeunes doivent être considéré comme des lanceurs d'alertes !

Signaler Répondre

avatar
Vraiment ? le 17/06/2020 à 11:28
cala âne a écrit le 17/06/2020 à 11h18

alors sous le prétexte de ta liberté d'expression, tu te permettrais le droit d'insulter à tout va et tout le monde, pas seulement une ethnie ou une religion, sans avoir aucun retour ?
et tu l'accepterais pour toi ?

Même des menaces de mort ? Car ici c'est de cela qu'il s'agit . Vous cautionnez donc ce genre de pratiques ? Vous devez être intéressant comme personnage ....

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 17/06/2020 à 11:18
Citoyennormal a écrit le 17/06/2020 à 09h42

Nous sommes dans un pays de liberté d'expression, si certains s'offusquent sur des paroles dites c'est qu'il y a une vérité cachée qui ont du mal à accepter. La France est un pays où la République domine avant les religions diverses.

alors sous le prétexte de ta liberté d'expression, tu te permettrais le droit d'insulter à tout va et tout le monde, pas seulement une ethnie ou une religion, sans avoir aucun retour ?
et tu l'accepterais pour toi ?

Signaler Répondre

avatar
hubris le 17/06/2020 à 10:14
Calahann a écrit le 17/06/2020 à 09h25

Faut qu'elle assume sa langue la p'tite.....Là , c'est les parents qui sont largement bien déçus et dans la crainte de préserver Mila .....

"provocation à la haine raciale" Classé sans suite.

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 17/06/2020 à 09:57

Si le blasphème n'existe pas en droit français (loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse), l'injure et la diffamation sont régulièrement saisies devant les tribunaux. A t elle franchit cette limite?

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 17/06/2020 à 09:44

Moi je comprends pas pourquoi les parents autorisént leur propre fille de passer à la t v
Putain je dois être dépasser par les événements....

Signaler Répondre

avatar
Citoyennormal le 17/06/2020 à 09:42

Nous sommes dans un pays de liberté d'expression, si certains s'offusquent sur des paroles dites c'est qu'il y a une vérité cachée qui ont du mal à accepter. La France est un pays où la République domine avant les religions diverses.

Signaler Répondre

avatar
kumer le 17/06/2020 à 09:41

Liberté d expression tout mon soutien à cette jeune fille

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 17/06/2020 à 09:25

Faut qu'elle assume sa langue la p'tite.....Là , c'est les parents qui sont largement bien déçus et dans la crainte de préserver Mila .....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.