Sénatoriales dans le Rhône : François-Noël Buffet et Catherine Di Folco investis par les Républicains

Sénatoriales dans le Rhône : François-Noël Buffet et Catherine Di Folco investis par les Républicains
François-Noël Buffet - LyonMag

L’écrasante défaite aux élections métropolitaines semble déjà oubliée pour François-Noël Buffet.

Le sénateur du Rhône vient d’obtenir l’investiture de son parti comme chef de file de la liste des Républicains pour les sénatoriales dans le Rhône. L’ancien maire d’Oullins devra partager ce rôle avec Catherine Di Folco, élue sénatrice en 2014.

"Merci aux membres de Commission Nationale d’Investiture qui m’ont fait l’honneur de me confier la tête de liste pour les élections sénatoriales 2020 avec ma collègue Catherine Di Folco. Maintenant nous allons constituer notre liste pour défendre le Rhône et la Métropole de Lyon au Sénat", a réagi François-Noël Buffet sur les réseaux sociaux.

Problème de taille toutefois pour le sénateur candidat à sa succession à la rentrée : son accord passé avec Gérard Collomb pour viser la Métropole de Lyon a fracturé la fédération des Républicains du Rhône. Avec la bénédiction non officielle du président Alexandre Vincendet, une liste dissidente de droite se monte pour les sénatoriales. Avec à sa tête Etienne Blanc, le candidat à la mairie de Lyon qui avait été obligé de se retirer au profit de Yann Cucherat à cause de l’accord LR-LREM. Selon Lyon Capitale, l’actuel 1er vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes formerait un binôme avec la maire de Décines-Charpieu, Laurence Fautra.

Autant dire que si deux listes LR subsistent dans le Rhône, le parti de Christian Jacob risque certainement de ne pas retrouver les quatre sièges de sénateurs gagnés il y a six ans.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Coucou... le 11/07/2020 à 19:26

..le revoilou..le Vincendou ! il continu sa démolition-acharnement contre Buffet..je vous l'ai dis ici il travaille pour lui..il fait fureur en politique !

Signaler Répondre

avatar
Le neoliberalisme est un néocolonialisme le 11/07/2020 à 12:53
Duc de pouille a écrit le 11/07/2020 à 08h27

Tout ça pour du pognon et rien d autres
D ou le dégoût des français vis à vis de ces assoiffés d avantage car comme chacun sait le sénat sert à rien foutre et c est pour cette JUSTE RAISON QU ON APPELLE . CELA UNE RETRAITE DORÉE......

Qu'en savez vous ? Connaissez vous le rôle du sénat en France ?
Heureusement que celui ci a pu contrer le gouvernement appuyé par ses députés godillots.
Qu'ils soient bien payés (trop ) bénéficient d'avantages non justifiés est une chose mais de dire tous pourris en est une autre.

Signaler Répondre

avatar
le formol le 11/07/2020 à 10:09

- Ils (Buffet et Blanc) étaient main dans la main au début de la campagne municipale et ils promettaient aux électeurs en général et à leurs sympathisants en particulier d'aller jusqu'au bout, fiers de leurs convictions et valeurs.

-Ils se rallièrent aux listes vieillie gauche ringarde Collomb au 2° tour de ces mêmes élections

-Quinze jours après, ils s'opposent pour un juteux poste de sénateur

Tout ça , sent le formol !
Messieurs, le mensonge ne peut être une arme permanente de communication !
La politique réduite à la manoeuvre politicienne ne fonctionne plus !

Signaler Répondre

avatar
toujours le 11/07/2020 à 10:05

Les mêmes têtes jusqu’à la retraites Comment prendres des dédisions alors qu ils ne sont plus dans la réalité du smic ??????

Signaler Répondre

avatar
Mariokart le 11/07/2020 à 09:59

Ces gens là sont prêts à vendre leur âme pour se faire élire. Leur conviction en politique est aussi épaisse que leur honnêteté , c’est à dire pas grand chose. Comment peut-on croire encore ces magouilleurs et profiteurs ?

Signaler Répondre

avatar
beurk le 11/07/2020 à 09:52

des loosers triste et affligeant

Signaler Répondre

avatar
Bye bye le 11/07/2020 à 08:37

Allez hop! On dégage!
Comment font ils pour ne pas comprendre que ne veut plus de ces opportunistes!!!!!
... ah ba oui... ils s en foutent! Ils veulent une place au chaud.... comme nous l’a montré cette alliance de pacotille

Comme quoi, dans la région, la droite a Pas de conviction.... le premier symptôme était les « synergie », ces maires qui ont trahis leurs électeurs pour une place à la métropole, en soutenant Collomb!!! Ils n ont jamais été expulsé du groupe

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 11/07/2020 à 08:27

Tout ça pour du pognon et rien d autres
D ou le dégoût des français vis à vis de ces assoiffés d avantage car comme chacun sait le sénat sert à rien foutre et c est pour cette JUSTE RAISON QU ON APPELLE . CELA UNE RETRAITE DORÉE......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.