Il manquait quelque chose jeudi dernier à Lyon

Il manquait quelque chose jeudi dernier à Lyon
Romain Blachier - DR

Un être de papier manquait jeudi : Les Potins d’Angèle.

Certes, en fait, de papier le journal était contraint de s’en passer pendant plusieurs mois. Suite à, je n’ai pas compris, une faillite ou une grève d’une société de distribution de presse. On ne pouvait plus guère que se le procurer par l’antique système d’achat en ligne que j’avais mis en place pour le journal il y a plus d’une dizaine d’années et inchangé depuis.

Les Potins d’Angèle c’était un incontournable pour une frange, réduite mais très active, de la société lyonnaise.

L’un des premiers réflexes pour beaucoup d’acteurs de la ville et de la métropole chaque jeudi matin (ou mercredi soir pour les acheteurs numériques) était de parcourir le journal pour voir si jamais leur nom était mentionné en bien ou en mal. C’était aussi pour certains, dans un monde politique et économique souvent cruel, un moyen de se moquer ou d’ennuyer un rival.

C’était aussi une mine d’informations de premier ordre pour qui s’intéressait professionnellement ou en amateur à la vie locale, à ses coulisses tout du moins. Une mine irremplaçable.

Certes Les Potins d’Angèle et son patron Gérard Angel avaient leurs biais idéologiques, leurs chouchous et leurs têtes de turcs. Certes il pouvait tordre un peu l’info pour la rendre plus drôle, notamment dans ses brèves. Certes certains milieux étaient sans doute surreprésentés par rapport à d’autres

Mais victime de la crise de la presse, de lassitude et sans doute disposant de moins de relais d’information chez les nouveaux élus, c’est un monument qui disparaît et manquera à ses lecteurs.

Les jeudis lyonnais seront moins goûtus désormais.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Paola le 26/12/2020 à 23:11

Cet individu est complètement déconnecté.

"La grande honte de la Guillotiere, ce sont ses habitants" serait plus juste.

Incivilité et délinquance règnent dans ce territoire occupé et perdu.

Signaler Répondre

avatar
tonibor le 04/12/2020 à 12:30
Mélanie Zetofrais a écrit le 18/09/2020 à 13h51

Moi je trouverais plutôt con qu'il réponde à une question aussi con...

Merci

Signaler Répondre

avatar
freepapi le 17/11/2020 à 14:12

Mr Romain Blachier, pouvez vous refaire ce torchon in-con-préhensible ! Merci

Signaler Répondre

avatar
conseils le 09/10/2020 à 11:16

Outch, ça fait mal aux yeux de lire l'article. Je crois que personne ne comprends cette tournure de phrase complètement tarabiscotée : "Certes, en fait, de papier le journal était contraint de s’en passer pendant plusieurs mois" : des fautes de frappe ? il manque une virgule quelque part ? le journal était contraint de s'en passer de quoi ? Il ne faut pas compter sur le titre de l'article ( Un être de papier manquait jeudi : Les Potins d’Angèle) pour qu'on comprenne de quoi vous parlez. Une personne qui ne sait pas ce que c'est mais veut lire votre article est totalement pommée, vous perdez déjà un lecteur.

En conclusion : mauvaise formulation dès la première phrase et la structure de ce petit article est sans dessus-dessous. Il aurait été plus sage de présenter ce qu'était "les potins d'Angèle en premier", son importance puis conclure par le fait que désormais il n'y en aura plus.

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 23/09/2020 à 17:21

Ce qu'il manque surtout c'est des policiers sur le terrain !

https://www.lyonmag.com/article/110114/insecurite-s

Signaler Répondre

avatar
Capelo le 22/09/2020 à 12:43

Comment est-il possible d'écrire aussi mal ?

Signaler Répondre

avatar
Jean Michel A le 19/09/2020 à 23:06

J’aimais bien aussi ses interviews sur LyonMag sans langue de bois sachant mettre ses invités dans des positions parfois inconfortable

Plus rien début septembre dommage que LYON MAG se passe de ses services
La crise du Covid a dû passer par la??

Signaler Répondre

avatar
incompréhensible ! le 18/09/2020 à 18:03

Des écrits toujours aussi mal écrits et incompréhensibles !!!

Les structures, proposant des stages et formation pour apprendre a écrire ne manque pas !

Signaler Répondre

avatar
Tom le 18/09/2020 à 15:56
Joe l indien a écrit le 18/09/2020 à 11h31

Qui C est ce bonhomme.? Un Critique.?
Un arbitre ? Ou tout simplement une personne qui veut se faire connaître ?

Un opportuniste

Signaler Répondre

avatar
Mélanie Zetofrais le 18/09/2020 à 13:51
Dis Romain... a écrit le 18/09/2020 à 13h39

très bonne analyse, mais pourquoi ne parles-tu pas de la non reprise ou aide financière de ce journal..qu'aurait pu aider..J.M.Aulas? ton sentiment serait intéressant si tu me lis..merci d'avance

Moi je trouverais plutôt con qu'il réponde à une question aussi con...

Signaler Répondre

avatar
Dis Romain... le 18/09/2020 à 13:39

très bonne analyse, mais pourquoi ne parles-tu pas de la non reprise ou aide financière de ce journal..qu'aurait pu aider..J.M.Aulas? ton sentiment serait intéressant si tu me lis..merci d'avance

Signaler Répondre

avatar
mouchamiel le 18/09/2020 à 13:34

C’est étrange qu’un type de gauche fasse l’éloge des potins dont angel est plutôt à droite ayant été journaliste à minute !! Serait il en train de prendre un virage à droite ? Sentant que Macron est foutu ???

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 18/09/2020 à 11:31

Qui C est ce bonhomme.? Un Critique.?
Un arbitre ? Ou tout simplement une personne qui veut se faire connaître ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.