Loi Handicap : les AESH appelés à manifester devant le rectorat de Lyon

Loi Handicap : les AESH appelés à manifester devant le rectorat de Lyon

A l'occasion du 16e anniversaire de la loi Handicap, le personnel AESH est appelé à manifester ce jeudi devant le rectorat de Lyon.

Les accompagnants d'élèves en situation de handicap entendent interpeller l'Education Nationale, et demander une revalorisation de leur salaire ainsi qu'une campagne de recrutement sans recourir aux volontaires du Service Civique.

Selon la CGT, les AESH "sont des contractuels au statut précaire, percevant un salaire scandaleux, 760 euros en moyenne pour 24h de travail hebdomadaire". Le syndicat a, par ailleurs, invité les fédérations et associations de parents d'élèves en situation de handicap à les rejoindre dans leur mouvement.

Le rassemblement débutera à 14h. Les AESH espèrent obtenir une audience auprès du recteur de l'Académie de Lyon.

X
2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Candy le 12/02/2021 à 05:06

Je vous rassures ,en France ,dans la plupart des métiers ,les salaires sont très dérisoires. L’exploitation de l’homme par l’homme y est bien présentes et tout aussi importante que dans les pays sous développé. MAiS ,cela est fait avec hypocrisie, en vous faisant croire que les syndicats et autres associations vous défendent, mdr. Les plus diplômés et les plus intelligents quittent ce pays ,pour des pays plus accueillant avec moins de racket d’état et de prélèvements. La France c’est ou ´ tu es très riches ou très pauvres ´. Au milieu,tu payes pour tous le monde .

Signaler Répondre

avatar
Abraracourcix le 11/02/2021 à 21:29

Salaire d'une AESH moins de 700 Euros par mois !!!
Tous les simplets qui se présentent a l’élection présidentielle, a compte minimum, se font mousser en se déclarant humaniste et sensibilisé aux personnes en difficultés en situation de handicap. L’élection passée, ce sont des contrats précaires mal payés, les personnels doivent souscrire avec leur maigre salaire leur assurance complémentaire santé, leur carburant, leur loyer...C'est de l'exploitation, l'état est lamentable car il exploite des personnes souvent qualifiées : minimum bac + 2, des personnes motivés et altruistes. Macron n'a pas dérogé au système malgré de belles promesses énoncées spectaculairement à la télévision.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.