Sauvetage d’Interpol à Lyon : la Région "prête à participer"

Sauvetage d’Interpol à Lyon : la Région "prête à participer"
Laurent Wauquiez - LyonMag

La réaction ne s’est pas faite attendre.

Ce mardi, le ministère de l'Intérieur avait envoyé un courrier d’alerte aux représentants de la Métropole de Lyon, de la Ville et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Gérald Darmanin demandait aux collectivités de mettre la main à la poche pour "éviter un départ inéluctable" du siège mondial d'Interpol à Lyon. Une enveloppe de 40 millions d'euros minimum est avancée pour agrandir les locaux du quartier de la Cité Internationale. 

Laurent Wauquiez a réagi dans la journée, évoquant "une véritable chance pour le territoire" de cette base de la police mondiale qui "participe aujourd’hui au rayonnement international de la ville de Lyon, et par conséquent de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En outre, ce sont plus largement les intérêts français qu’il s’agit de défendre puisque d’autres Etats se proposent déjà d’accueillir Interpol".

Pour continuer à accueillir les centaines d’employés d’Interpol et les milliers d’experts qui viennent chaque année dans la capitale des Gaules, le patron de la Région se dit "prêt à participer aux côtés de l’Etat et des autres collectivités, à l’effort collectif". Laurent Wauquiez précise néanmoins que les fonds seront débloqués "dans les mêmes proportions que la Ville de Lyon et la Métropole de Lyon". Reste à savoir si les collectivités gérées par les écologistes sont, aussi, prêtes à sortir le chéquier.

X
13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Romi le 06/11/2021 à 12:17

Quelle est l’attractivité d’Interpol pour les entreprises ?
Nàn à toute surenchère couteuse pour nos finances locales afin de garder ce machin.

Signaler Répondre

avatar
remplaçant le 04/11/2021 à 02:03

si j etais salarié d interpol et donc forcement expatrie, je choisirai plutot d aller le faire au qatar. Entre lyon qui pue la pisse avec des mendiants dans chaque recoin de la ville et les pays du moyen orient, il n y a pas photo. La france c’est une semaine dans l annee pour la fashion week. on se fait braquer cambrioler etc etc et hop on retourne vite vite à dubai. Reveillez vous vite l’europe c’est le passé!!!!

Signaler Répondre

avatar
Etch le 03/11/2021 à 19:29

Déjà pour info : la France a 14 sièges internationaux, dont 9 à Paris , 3 à Lyon , 1 à Strasbourg et 1 à Saint-Paul-lez-Durance et donc 0 ailleurs... Pour ceux qui se plaignent...

Mais pour les 3 à Lyon la Métropole et à la Région doivent participer alors que pour celles basées à Paris, c'est bien entendu à l'Etat seul de payer...

Signaler Répondre

avatar
Lisa le 03/11/2021 à 14:58
Zluff a écrit le 03/11/2021 à 13h41

Comme tous les gras salariés de ces machins internationaux hébergés a Lyon, ils filent prendre leur TGV le vendredi midi pour rentrer le lundi matin...

Jaloux :-)

Signaler Répondre

avatar
//+++ FORZA EELV +++// le 03/11/2021 à 14:19

Dehors Interpol !
Interpol c'est fini, place à INTERHOL !

Interhol, l'agence internationale de coordination de l'approche Holistique afin de lutter contre le ressenti international d'insécurité.

Greg en sera le président et Interhol sera à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Zluff le 03/11/2021 à 13:41

Comme tous les gras salariés de ces machins internationaux hébergés a Lyon, ils filent prendre leur TGV le vendredi midi pour rentrer le lundi matin...

Signaler Répondre

avatar
JM le 03/11/2021 à 13:07

C'est sur que pour les choses inutiles, ils sont les premiers à agir. On s'en fout d'interpol, qu'ils se cassent, ça ne changera rien à nos vies. C'est sur les lyonnais qu'il faut investir

Signaler Répondre

avatar
Non à la dictature le 03/11/2021 à 12:22
Lyon, je t'aimais a écrit le 03/11/2021 à 10h26

Lyon progressivement vidée de tous ses atouts et bientôt de toutes ses entreprises...mais remplie par contre de vélos tirant d'abominables carrioles, et de toute cette horrible signalétique pour les pistes cyclables. Et Lyon remplie aussi- ce qui est beaucoup plus grave- de toute cette racaille qui a investi sa banlieue et se répand maintenant dans son centre-ville en toute impunité. Merci, les écolos islamo- gauchistes!

Interpol probablement prochainement dirigé par un pantin d'une dictature, c'est sur, c'est bon pour l'image de Lyon

Signaler Répondre

avatar
sérieux mec... le 03/11/2021 à 11:06
Lyon, je t'aimais a écrit le 03/11/2021 à 10h26

Lyon progressivement vidée de tous ses atouts et bientôt de toutes ses entreprises...mais remplie par contre de vélos tirant d'abominables carrioles, et de toute cette horrible signalétique pour les pistes cyclables. Et Lyon remplie aussi- ce qui est beaucoup plus grave- de toute cette racaille qui a investi sa banlieue et se répand maintenant dans son centre-ville en toute impunité. Merci, les écolos islamo- gauchistes!

.. casse-toi à Paris, tu te sentiras mieux.

Signaler Répondre

avatar
J.Lastur. le 03/11/2021 à 10:55

De quoi parle-on? D'argent public, donc de nos impôts! Il faut donc faire le bilan cout/avantage , combien rapporte cette activité aux finances de la ville , de la métropole, combien çà va coûter en argent public, durée de l'amortissement ? Ce sont ces chiffres qu'il faut annoncer pour prendre décision et surtout être transparent sur la méthode, fixer les objectifs et rendre compte par des indicateurs,ce que nos politiques, qui sont pourtant des élites sont incapables de faire. Alors on parle rayonnement, la langue de bois c'est plus facile. A Decines on connaît ces arsouilles , nos impôts locaux ont augmenté de 25/100 sur la partie communale grâce... au stade et qu'en est-il de la pollution? Pour couronner le tout les ecolo ont béni le projet Arena, encore du béton et des bagnoles qui vont encombrer les rues de Decines Meyzieu,et polluer. Quel que soient les partis au pouvoir ,l'écologie ne reste qu'un vain mot,lorsqu'il s'agit de satisfaire les puissants,mais s'applique sans discernement pour les plus démunis, c'est le cas de l'interdiction du diesel , décevant les ecolos, ils sont mieux dans l'opposition, il ne font de mal à personne !!

Signaler Répondre

avatar
Karl le 03/11/2021 à 10:46
Lyon, je t'aimais a écrit le 03/11/2021 à 10h26

Lyon progressivement vidée de tous ses atouts et bientôt de toutes ses entreprises...mais remplie par contre de vélos tirant d'abominables carrioles, et de toute cette horrible signalétique pour les pistes cyclables. Et Lyon remplie aussi- ce qui est beaucoup plus grave- de toute cette racaille qui a investi sa banlieue et se répand maintenant dans son centre-ville en toute impunité. Merci, les écolos islamo- gauchistes!

Ne vous en faites pas, vu les entreprises qui quittent la ville, les commercent suivront et il y aura automatiquement moins de vélo

Signaler Répondre

avatar
Lyon, je t'aimais le 03/11/2021 à 10:26

Lyon progressivement vidée de tous ses atouts et bientôt de toutes ses entreprises...mais remplie par contre de vélos tirant d'abominables carrioles, et de toute cette horrible signalétique pour les pistes cyclables. Et Lyon remplie aussi- ce qui est beaucoup plus grave- de toute cette racaille qui a investi sa banlieue et se répand maintenant dans son centre-ville en toute impunité. Merci, les écolos islamo- gauchistes!

Signaler Répondre

avatar
Oconnor le 03/11/2021 à 10:18

J'espère que nos élus ne laisseront pas Interpol filer... Il en va du rayonnement de l'attraction de la ville.
Lyon à déjà pris un sacré coup... Quand il n'y aura plus rien à Lyon il n'y aura aussi plus d'argent et l'écologie ca coute cher! Nos élus le savent-ils?

Pendant que la région et l'état attendent une réponse de la municipalité, d'autre pays sont en train de dérouler le tapis rouge à Interpol..
Je ne comprend vraiment pas pourquoi il faut à tout pris tout détruire dans cette ville

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.