La fédération des ascenseurs tire la sonnette d’alarme

La fédération des ascenseurs tire la sonnette d’alarme

Son délégué général était en visite mardi à Lyon pour faire le point sur la première phase de travaux de mise en sécurité qui doit se terminer en décembre 2010.
Un ascenseur sur trois n’est pas aux normes en France, même proportion dans le Rhône où l’on trouve 15000 appareils dont la moitié à plus de 25 ans et le quart, plus de 40 ans. Pour ces derniers, il est obligatoire d’installer un grillage intégral autour de la cabine. La facture peut alors grimper jusqu’à 20000 euros.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.