Deux interpellations et deux remises en liberté dans l’enquête sur la fusillade de Mermoz

Deux interpellations et deux remises en liberté dans l’enquête sur la fusillade de Mermoz

Deux hommes originaires de Bron et âgés de 23 et 27 ans ont été interpellés dans la nuit de mardi à mercredi.

L’un a été interpellé à son domicile de Jonage, l’autre à Saint-Chamond, dans la Loire, alors qu’il bricolait une voiture sur une aire de repos d’autoroute. Il s'agit apparemment de la voiture utilisée par les auteurs de la fusillade dimanche après-midi. Ces deux jeunes ne seraient pas les auteurs des tirs mais ils auraient participé aux dernières bagarres qui ont précédé le drame qui a coûté la vie à Amar. Par ailleurs, deux des témoins interpellés en début de semaine ont été libérés mercredi. L’un d’eux, blessé lors d’une des bagarres de dimanche après-midi était à l’hôpital au moment de la fusillade, et a donc été mis hors de cause.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.