Manifestations des lycéens : violences et interpellations en série

Manifestations des lycéens : violences et interpellations en série

Selon la Préfecture du Rhône, 28 personnes ont été interpellées pour des dégradations et des jets de pierre sur les forces de l'ordre. Du côté du lycée Récamier dans le deuxième arrondissement, c'est avec les poings qu'on en a décousu. Après des trajets entre Bellecour, Cordeliers et Hôtel de Ville, les manifestants se sont rendus à Lyon 2 pour emporter dans leur mouvement les étudiants. Selon la préfecture du Rhône, on déplore un blessé léger parmi les manifestants, ainsi que trois personnes incommodées prises en charge par les sapeurs-pompiers. Deux policiers ont également été blessés.

Dès 8h, devant certains lycées, les manifestations spontanées s'organisaient. Les quelque 200 élèves présents devant le lycée Juliette Récamier ce matin souhaitaient continuer l'action. « On ne va rien lâcher » assure l’un d’entre eux, avant de prendre la direction de la place Bellecour avec deux de ses amis. Aux alentours de 10h30, des affrontements entre environ 60 jeunes extérieurs à l'établissement et une trentaine d'élèves qui stationnaient à l'entrée ont eu lieu. Les agresseurs étaient armés de bâtons et de couteaux qui n'auraient pas été utilisés, selon les élèves présents au moment des faits. Des tabassages d'élèves et de surveillants sont toutefois à déplorer. Une assemblée générale est en cours, elle rendra sa décision en début d'après-midi quant à la poursuite du mouvement.



Les manifestants à Lyon 2 pour rameuter les étudiants

Aux Cordeliers, ce sont environ 800 jeunes qui ont fait face aux CRS. On a constaté des jets de projectiles tels que des bouteilles de verre. Les jeunes s'étaient préalablement réunis à Bellecour où certains ont commis des dégradations, engendrant un blocage de la desserte de la place par les métros et par les bus. Le trafic des surface des transports en commun lyonnais est encore très perturbé sur l’axe Bellecour - Cordeliers - Hôtel de Ville. Le cortège s'est ensuite rendu du côté de la place Louis Pradel, où les affrontements avec les CRS ont continué. Une partie des lycéens mobilisés s'est fixée à 14h Place Bellecour, avant de prendre le chemin de l'université Lyon 2. Les manifestatnts y sont en ce moment, essayant de rameuter les étudiants pour grossir leur mouvement. Aussi, des dégradations ont été perpétrées dans les 7e et 8e arrondissements : des bus TCL et du mobilier urbains ont notamment été pris pour cible par certains jeunes. Selon la préfecture, une quinzaine d’établissements de l’agglomération a été bloquée vendredi matin. Au niveau national, le ministère de l’Education annonce un chiffre de 300 lycées perturbés.

X
31 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mouhaha le 18/10/2010 à 15:02

Je lu attentivement tous vos commentaires, c'est du grand n'importe quoi. Il y a des jeunes qui se mêlent aux manifestations et qui en profite pour tout casser certes, mais ça on y peut rien. Mais n'oublier pas que parmi eux il y les vrais manifestants! Ne pensez pas qu'a vous bordel de merde! Vous voyez des maçons à 67 ans en train de porter des briques? Ou encore des plombiers? Sa ne vous révoltes pas ça ?! Sarko s'en fout, vu le fric qu'il se fait il n'a même pas besoin d'y réfléchir! C'est pourquoi on doit se révolter contre cette réforme idiote! Et puis ça concerne aussi les lycéens; si les adultes travaillent jusqu'à 67 ans, les jeunes ne trouveront pas de travail!

Signaler Répondre

avatar
RESPONSABLE le 15/10/2010 à 19:40

a tous ceux qui ont incité les jeunes à descendre dans la rue voilà le résultat... On peut comprendre l'envie des jeunes de s'affirmer dans ces manifestations mais il faut condamner les adultes (profs ou politiques) qui profitent de leur immaturité pour les mobiliser au profit de leur seuls intérêts égoïstes ! Soyez lucides, cette réforme n'assure que le minimum et il n'y a aucune autre solution et ceux qui prétendent le contraire sont soit ignares soit hypocrites.

Signaler Répondre

avatar
anais le 15/10/2010 à 18:07

quand je vois les lycéens casseurs de voitures, de poubelles, je me demande si dans leur pays d'origine ils feraient ca le valideur de lyon mag va sucré ce commentaire car la presse n'est pas libre. elle ne doit pas laisser paraitre de tels commentaire c'est malheureux mais c'est ce que pense le peuple silencieux

Signaler Répondre

avatar
Azalée le 15/10/2010 à 18:05

Lycéens ou casseurs . vite Le pen

Signaler Répondre

avatar
LE MAUVAIS le 15/10/2010 à 18:03

que la vrai droite revienne et tout rentrera dans l'ordre

Signaler Répondre

avatar
Solaris le 15/10/2010 à 17:10

Attendez, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Loin de moi l'intention de louer l'action de notre Président dont on peut aisément critiquer l'action depuis 2007 (il y a de quoi dire). Ceci étant, cette réforme devra être menée par lui ou ses successeurs qu'on le veuille ou non.

Signaler Répondre

avatar
titou le 15/10/2010 à 16:47

alors là je ne comprend pas en quoi cela concerne les lycéens car il vont connaître encore 9 présidentielles au moins avant leur retraite!! d'ici là beaucoup de chose auront changé! plus d'aides sociales pour ceux qui ne veulent pas bosser (je ne parle pas de ceux qui s'acharne à en trouver), baisse des taxes, des impôts, et retour au 39h! voilà. Les socialos ont coulé ce pays et maintenant on s'en mort les doigts (surtout la classe moyenne). Vivement 2012! A bon entendeur.

Signaler Répondre

avatar
CVIA le 15/10/2010 à 16:45

Et le bilan sur l'emploi des heures sup défiscalisées, il est excellent peut-être ? Sans parler des conséquences économiques du déficit d'image de notre pays occasionné par notre cher président directement (racisme d'Etat) ou indirectement (incapacité à conduire une réforme sociale fondamentale dans la négociation)... Evidemment c'est plus facile de diriger Neuilly que la France; il y a un peu moins de problèmes à gérer... Avant de l'embaucher en 2007, on aurait mieux fait de lire plus attentivement son CV! Enfin son CDD arrive à terme dans 18 mois : on a peut-être un mince espoir de ne pas le renouveler...

Signaler Répondre

avatar
jojo le 15/10/2010 à 16:30

la retraite par capitalisation y a que ça de vraie, notre system de retraite est bien trop en ruine pour être récupérable. et de toute façon on y viendra un jour

Signaler Répondre

avatar
McMoon le 15/10/2010 à 16:22

Plus courageuses que nous, il me semble. Continuez a faire trembler Sarko!

Signaler Répondre

avatar
remy le 15/10/2010 à 16:21

republique democratie blablabla y en a qui connaissent pas la galere la misere et la reregalere VIVE LES GREVISTES LE BON DIEU EST AVEC VOUS

Signaler Répondre

avatar
Léo le 15/10/2010 à 16:18

Professeur de Français? J'ai 17 ans et je fais encore moins de fautes que toi. :D.

Signaler Répondre

avatar
PFFF le 15/10/2010 à 16:18

Pour "Ancienne Lycéenne" "Car quand je lis ou entends votre façon de vous exprimez" .... Effectivement, vous pouvez profiter de vos longues années de cotisation pour revoir l'orthographe et mieux vous exprimer... Que ces commentaires sont creux...

Signaler Répondre

avatar
lucas le 15/10/2010 à 16:08

en tout cas pas besoins d aller a l ecole pour apprendre la division;c est ca bouffer vous entre vous

Signaler Répondre

avatar
L'emmerdeuse le 15/10/2010 à 15:59

Destiné à Titi qui se prétend prof de Français!!!!!!!!!!!!"quoi que se soit" sa on y peut rien"........... Merveilleux! Je vous crois plus capable d'apprendre à nos enfants à manifester qu'à leur apprendre le Français... Ou va-t-on?

Signaler Répondre

avatar
Solaris le 15/10/2010 à 15:07

Le tout c'est d'y croire mais ne venez pas pleurer dans quelques années, il sera trop tard. Quant-à inciter les jeunes à manifester, c'est un comportement d'irresponsable ! Prof de français, vous ? relisez vous et vous verrez qu'il y a quelques lacunes. Et dire que l'on vous confie notre jeunesse ! Pour info, je ne suis pas plus Sarkoziste que vous, j'essaie juste de voir un peu plus loin que le bout de mon nez.

Signaler Répondre

avatar
Ancienne Lycéenne le 15/10/2010 à 14:52

Il vaudrait mieux pour tout ces jeunes qui manifestent retourner justement en classe ! Car quand je lis ou entends votre façon de vous exprimez, autant sur le fond que sur la forme (j'entends, orthographe, grammaire, expressions vulgaires ...), je me dis qu'effectivement je ne suis pas prête d'être à la retraite ... Et pas qu'à cause du système et de l'Etat mais à cause de tout le chômage qu'on va devoir payer pour des fainéants, des égoïstes et des illettrés comme vous :-)

Signaler Répondre

avatar
El Fredo le 15/10/2010 à 14:46

profitez de votre jeunesse et bravo pour votre conscience politique et citoyenne, c'est ce qui emmerde tous ces esclaves et ces cons.

Signaler Répondre

avatar
Titi le 15/10/2010 à 14:46

Solaris quand tu aura fini de raconter tes conneries et fini tes discours pro sarkoziens tu pourra enfin poster un commentaire intelligent. Les retraites concernent encore plus les jeunes lycéen ce sont eux qui vont subir le plus cette réforme. Je suis professeur de français dans un lycée en région parisienne et beaucoup de professeurs les soutiennent, ce n'est pas un moyen de sécher les cours ou quoi que se soit d'autre. Il y a toujours des bandes de voyous qui saccagent tout sur leur passage mais sa on y peut rien. Si l'état gâchait moins d'argent dans des débilité, ou encore en Afghanistan je pense qu'il n'y aurait pas besoin de faire de telles réformes qui nous pourrissent la vie.

Signaler Répondre

avatar
Les petits Suisses le 15/10/2010 à 14:44

Bien le bonjour d'un français qui a fui en Suisse, Ici tout va bien surtout depuis que j'ai quitté la France et que mes revenus chèrement gagnés ne servent plus à financer c'est fénéants "socialos" (merci arent27), de chômeurs et autres RMIstes. Où encore à financer les retraites de ces bons à riens de syndicalistes... Bonne castagne à vous et... See you this week-end in NYC, Pampelonne or Val d'Isère

Signaler Répondre

avatar
unilycée le 15/10/2010 à 14:33

Exigeons que les adultes qui poussent de jeunes lycéens à des actions violentes soient sanctionnés Les appels à faire descendre les lycéens dans la rue se multiplient. Après celui de Ségolène Royal le 12 octobre dans le 20H de TF1, c'est Olivier Besancenot qui a appelé, jeudi 14 octobre, à durcir le mouvement pour qu'il soit « plus fort qu'en 1995 ou en 2003 » afin de créer les conditions d'un « nouveau mai 68 ». De très jeunes manifestants poussés à des actions violentes Les violences et les actions radicales se sont multipliées ces derniers jours. Rien que dans la journée du 14 octobre des centaines d'incidents violents ont été commis par de très jeunes lycéens, souvent encadrés par des militants d'extrême-gauche beaucoup plus âgés. signez la pétition de l'UNI: http://www.uni.asso.fr/spip.php?article9936

Signaler Répondre

avatar
Un Lycéen le 15/10/2010 à 14:33

Voila plusieurs jours que je lit les manifestation pour les blocages des lycée ! Et a chaque fois les personnes qui disent que les élèves font sa seulement pour sécher les cours mais merde sa me sort de moi sa !! Y a que les personnes qui sont dans le monde du travail qui on le droit de s'exprimer ??? Les lycéen n'ont pas leurs mots a dire ?? Nan mais attendais on vas ou la ?? Sincèrement sa m'énerve quoi mais putin avant de laisser un commentaire réfléchissé un peux !! Ce matin j'étais au blocus Du Lycée Chaplin avant 8h10 il y avait aucun problème on était organisé tous du même lycée sauf que des casseurs sont venu foutre le bordel ! Nous avons des discutions avec des personnes qui on des différentes opinion sur la reforme et une chose importante et ressortie Les personnes qui on une famille ne peuvent pas faire gréve éternellement a l'inverse des étudiant ! Donc s'il S.V.P avant de laisser un commentaire réfléchissait et dite vous ce que vous vous ferez a notre place !

Signaler Répondre

avatar
mouton, mutin ou mutant ? le 15/10/2010 à 14:33

La réforme des retraites n'est qu'un prétexte à la révolte. Y compris pour les plus jeunes...Le délire gouvernemental des derniers mois a beaucoup plus contribué à la situation actuelle que n'importe quelle loi ou réforme..Les propos grossiers du Président, racistes d'Hortefeu, L'Epad, Karachi, l'affaire béttencourt, les Roms, l'arrogance du gouvernement face aux français mais également face à l'europe... Je crains que le projet de réforme des retraites ne soit même plus dans la balance, le ras-le-bol général étant amplifié par l'effet crise...

Signaler Répondre

avatar
Solaris le 15/10/2010 à 14:20

Faudrait quand même pas exagérer, qualifier les 35h d'acquis social majeur, c'est du pur délire ... il faudrait quand même faire le bilan du mal que ça a causé à l'économie française et à sa compétitivité internationale. S'agissant des lycéens dans la rue, sans aller jusqu'à partager le point vue de arent27, je suis d'accord avec lui, ils n'ont rien à y faire, leur but premier est d'étudier pour assurer leur avenir, sachant que la plupart d'entre eux ne sait même pas pourquoi ils manifestent, cela semble effectivement être une belle occasion pour eux de sécher les cours et de mettre le bordel dans les centre-ville (à Lyon, j'ai pu admirer leur ?uvre : abris-bus cassés, voitures renversées ou vandalisées, poubelles incendiées...). Qu'ils se rassurent, cette réforme des retraites étant bien en-deçà de ce qu'il faudrait vraiment faire pour sauver notre système de répartition, ils auront encore l'occasion de défiler dans le futur mais pas avant qu'ils ne soient entrés dans la vie active.

Signaler Répondre

avatar
A bon entendeur ... le 15/10/2010 à 13:41

Mais ce ne sont pas des Lycéens qui ont foutu le BORDEL .... Ce ne sont que des connards qui se sont rajoutés pour foutre la MERDE .... Bravo les gars Mieux vaut rester dans votre quartier et envoyer des Cv avec lettre de motivation et au moins vous pourrez prétendre à une peut être prétendue RETRAITE

Signaler Répondre

avatar
CATOUILLE le 15/10/2010 à 13:33

Toutes ces manifs ne servent à rien, le gouvernement ne cèdera pas, nous sommes obligés de faire des concessions si nous voulons avancer et, la retraite, s'en est une, il faut l'admettre sinon, nous allons droit dans le mur.

Signaler Répondre

avatar
arent27 le 15/10/2010 à 13:18

@arent27 : Ces lycéens * C'est toi qui devrait retourner au lycée, en tout cas l'avenir de la nation française c'est pas toi qui va l'assurer : "pour trouver un job il faut étudier". "A bas les socialos" vu ce que tu penses, tu dois pas avoir un salaire extraordinaire, tu devrais embrasser les pieds des socialos car c'est gràce à des gens comme eux que l'on a eu des acquis sociaux majeurs : congés payés - 35h etc...

Signaler Répondre

avatar
Lionceau le 15/10/2010 à 12:36

bravo aux jeunes, ils font ce que leurs parents n'osent pas!! no pasaran!

Signaler Répondre

avatar
PauvreFrance le 15/10/2010 à 12:33

Pauvres lycéens (... à la con) ! Je me suis permis d'en intérroger 2 ce matin en me rendant à mon travail ! Les réponses que j'ai reçu concernant leur mouvement étaient à mourir de rire... "C'est Sarko qui nous pousse à manifester" mais pourquoi "ben je ne sais pas... euhhh... ah oui, il veut supprimer la retraite" !!!!

Signaler Répondre

avatar
un lycéen le 15/10/2010 à 12:10

Nous on manifeste, mais il y a des casseurs qui viennent nous rentrer dedans!

Signaler Répondre

avatar
arent27 le 15/10/2010 à 11:14

C'est lycéens feraient mieux de rester en cours pour bosser car pour trouver un job il faut étudier et a mon avis c'est un moyen comme un autre pour eux de sécher les cours. Et c'est censé être l'avenir de notre pays et bien on est pas sortie des e......!!!!! A bas les socialos qui appèlent les lycéens a manifester

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.