Emmanuel Hamelin « condamne » la venue de Ségolène Royal

Emmanuel Hamelin « condamne » la venue de Ségolène Royal

Le conseiller municipal lyonnais a fermement «condamné» le déplacement de l’ex-candidate PS au Présidentielles à Décines mercredi soir. L’actuelle présidente du Conseil régional de Poitou-Charente doit y tenir conférence sur le thème : « Quel pacte pour la jeunesse ? »

« Ségolène Royal, après avoir demandé aux jeunes de se rendre dans la rue, vient faire de la provocation en se rendant à Lyon, ville durement touchée par les violences la semaine dernière » tempête Hamelin. Après le clash à rebondissements Havard / Belkacem, la prétendue responsabilité de la gauche dans les manifestations de la jeunesse fait encore bondir l’UMP du Rhône. Une rancoeur tenace, appliquée également au maire de Lyon. « Est ce que Gérard Collomb va considérer, comme il l'a fait avec le Ministre de l'intérieur, que c'est aussi une simple action de communication ? » interroge Hamelin, en écho aux propos de Collomb sur le déplacement d’Hortefeux mercredi dernier. Et de dénoncer une « provocation inadmissible pour les Lyonnais qui ont tant souffert des graves tensions ces derniers jours. »

Hamelin pour le retour des îlotiers en zone commerçante


Après avoir attisé les braises de la polémique, le conseiller municipal Hamelin, également candidat aux Municipales de 2014, propose une double piste pour prévenir les débordements urbains dont a été victime Lyon l’année dernière. « Mettre en place un dispositif d'alerte dans les métros de certaines banlieues, pour prévenir l'arrivée massive de casseurs sur Lyon, qui sont capables de se mobiliser de manière très rapide » propose Hamelin. Une mesure qui permettrait « aux équipes de police de mieux prévenir les incidents. » Aussi, Hamelin souhaite redonner aux policiers municipaux des prérogatives d’îlotiers « sur les zones sensibles de la ville (...) pour créer une véritable force complémentaire de dissuasion et qui aura pour vocation d'épauler les équipes de police et de CRS », quitte à les « départir de leurs missions d'origine. » Une proposition pas si éloignée de celle formulée la semaine dernière par François Turcas, président de la CGPME.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
MELCHIOR le 05/11/2010 à 23:18

Un looser qui va instaurer un visa pour que l'opposition puisse aller à Décines et non pas à Lyon (sic) : il ne connaît même pas la géographie locale; c'est un protégé de Sarko qui l'a nommé imspecteur général au ministère de la culture et quand on demande de quoi est composé ce poste sans doute indispensable aux yeux se Sarko et à combien il est rémunéré, c'est silence radio ... Genre rapports à la Xavière Tibéri : que personne ne lit, une vraie rente. Un remerciement d'avoir été battu aux dernières législatives en tant que député sortant et aux dernières municipales de Lyon4ème. Looser fainéant mais pas pauvre !

Signaler Répondre

avatar
Claude le 28/10/2010 à 17:08

Dans le pays des nains, c'est à celui qui sera le plus petit

Signaler Répondre

avatar
nicocha le 28/10/2010 à 16:55

heureusement que vous êtes est là pour mettre l'accent sur les actions sournoises de la gauche, les surveiller et les dénoncer quand ils dépassent les bornes n'est pas anti démocratique que je sache !!!

Signaler Répondre

avatar
Senon le 28/10/2010 à 15:29

N'étant pas lyonnais, je ne connaissais pas cet Hamelin mais je peux dire que je plains les Lyonnais de devoir entendre de pareilles âneries à longueur d'année !

Signaler Répondre

avatar
pierre le 27/10/2010 à 16:39

Bravo et Merci Monsieur Hamelin, il est temps que des hommes comme vous soit reconnu et prenne pleinement le travail d'opposant nous avons besoin de vous.

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 27/10/2010 à 15:03

la meuf sego monsieur hamelin laissée la bouger et balabrer c'est comme cela qu'elle s'est fait mettre par nico

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 27/10/2010 à 15:01

il faut dire qu'hamelin n'aime pas se déplacer et c'est a cause de cela qu'il sait fait jeter en 2007

Signaler Répondre

avatar
éd. le 27/10/2010 à 14:58

Vous êtes tous drôles. Royal meilleur espoir pour 2012... Tout monde sauf cette incapable... Elle a clairement appelé les jeunes a manifeste... Qu'elle assume ces propos... Et ceux qui disent qu'on peut se deplacer ou on veut, faudrait dire ça a ceux qui bloquent et aux cheminots

Signaler Répondre

avatar
Tjeri le 27/10/2010 à 14:13

Tout citoyen a le droit de circuler librement, de tenir réunion, et de manifester. Mais dans quel pays sommes nous, qu'il faille rappeler ces vérités élémentaires à un homme politique d'un parti au gouvernement?

Signaler Répondre

avatar
jocegaly le 27/10/2010 à 12:15

Que Royal ajourne sous injonction d'un obscur CM (ou de quelconque autre d'ailleurs) sa présence et son intervention là deux réunions internationales!!!Il ne manque pas d'air, le petit bonhomme!!!

Signaler Répondre

avatar
Eleuthère le 27/10/2010 à 11:43

Après une première phrase ambigüe, la présentatrice du JT de TF1 relance S.Royal quelques secondes plus tard. Laurence Ferrari : "Vous les appelez à descendre dans la rue, dès demain, dès jeudi, dès samedi?" Ségolène Royal : "C'est à eux d'en décider. Moi je... Laurence Ferrari : "C'est vous qui venez de les appeler... Ségolène Royal : "Non. Je..." Laurence Ferrari : "...à redescendre dans la rue." Ségolène Royal : "J'ai dit que SI ils redescendaient dans la rue, il fallait qu'ils le fassent très calmement, parce que le pouvoir, sinon, va exploiter le moindre incident pour décrédibiliser ce mouvement." Ces propos sont très clairs. S.Royal n'a jamais appelé les jeunes à descendre dans la rue. Elle a juste précisé qu'ils étaient légitimes à le faire, ce qui est la moindre des choses. Et elle les a appelé au contraire à la prudence et au pacifisme. La désinformation ne passera pas, la désinformation ne passera plus.

Signaler Répondre

avatar
hamelin sac à main le 27/10/2010 à 11:32

Monsieur HAMELIN,prenez note que Madame ROYAL, elle n'a pas été condamnée pour injures racistes...

Signaler Répondre

avatar
fredo69lyon le 27/10/2010 à 11:17

Maintenant il faut demander l'autorisation à l'UMP pour se déplacer dans une région ! Ségolène Royal a le droit de tenir des réunions publiques là où elle le souhaite, non ?

Signaler Répondre

avatar
rbella24 le 27/10/2010 à 11:17

On aura tout vu avec Hamelin et l'UMP; ainsi il existe désormais en France des zones de non droit interdites à certaines personnalités politiques. SR devra-t-elle demander un "laisser-passer" ou un "Pass", à l'UMP du Rhône si elle a envie de se rendre dans ce Département? Mais où allons-nous?

Signaler Répondre

avatar
Ayme007 le 27/10/2010 à 11:13

Ségolène royal est notre seul espoir à gauche de vaincre Nicolas Sarkozy quelque soit les sondages qui la donne favorables ou non. C'est la seule à avoir une expèrience présidentielle (vis à vis de DSK et de Martine Aubry) et c'est quelqu'un de très proche du peuple et de charismatique. Enfin, le plus importants sont ses idées ! Elle incarne l'avenir et a toujours un train d'avance => dernier exemple en date lorsqu'elle a affirmé le 10 octobre 2010 sur france 2 que la réforme des retraites, c'était la réforme du medef.... Il ya quelques jours, la responsable du medef n'a pas démenti ces propos bien au contraire ...

Signaler Répondre

avatar
rbella24 le 27/10/2010 à 11:09

Mais pour qui se prend donc Hamelin? Qui ignore le rôle joué par les milices UMP-FN et certains policiers à la solde de l'UMP_FN de Lyon lors des manifestations? Des témoins ont pu voir les policiers casser et sortir ensuite leurs brassards. Et si une enquête était menée à Lyon sur l'incitation à la violence orchestrée par Hamelin et Havard?

Signaler Répondre

avatar
aiglemalin le 27/10/2010 à 11:04

C'est vraie que Ségolène a vraiment été irresponsable avec ses propos invitant les jeunes à "descendre dans la rue" et que je connais pas mal de commerçant dont les boutiques ont été saccagées et pillées qui lui en veulent beaucoup. Elle aurait mieux fait de s'abstenir de venir à cette réunion qui n'est pas son principal motif de déplacement. Se déroulent à Lyon cette semaine les Etats Généraux de l'Association Internationale des Régions Francophones. Ségo veut se faire élire présidente de ce mouvement. D'abord, ça fait bien sur le CV pour la stature internatinale. Ensuite, ça permet de voyager.

Signaler Répondre

avatar
La buse le 27/10/2010 à 10:38

Segolène Royal, espoir de gauche pour 2012 Villepin, espoir de droite en 2012 Le reste, c'est la ruine pour la France

Signaler Répondre

avatar
Parbleu le 27/10/2010 à 10:34

Il faut dire à ce monsieur de la sarkozie que la jeunesse avait commencé à défiler dans la rue avant que la question fut posée à Ségolène Royal sur tf1. Alors déformer les propos de SR pour mieux l'accabler n'est point digne. Mais qu'a-t-on de la dignité en sarkozie? That's the question.

Signaler Répondre

avatar
André le 27/10/2010 à 10:25

Tout politique a le droit de visiter n'importe quelle ville, sa c'est un comble, un élu ump qui va nous faire des leçons de démocratie. Apparenté du prg, j'irai ce soir écouter ac plaisir Mme Royal.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.