Le Grand Lyon et la préfecture du Rhône justifient leur gestion de l'épisode neigeux

Le Grand Lyon et la préfecture du Rhône justifient leur gestion de l'épisode neigeux

Alors que des voix commencent à s’élever pour dénoncer la gestion de l’épisode neigeux qui frappe l’agglomération lyonnaise depuis mardi, la communauté urbaine a  présenté mercredi après-midi ses états de services lors d’un point presse. Le préfecture du Rhône lui a emboité le pas.

Le Grand Lyon a rappelé que l’ensemble des personnels a été mis en alerte mardi matin, dès 8h. Les premiers véhicules ont embrayé à 12h45, sans discontinuer jusqu’à mercredi après-midi. Ils sont au nombre de 93 et écument les routes de l’agglomération pour mener à bien les opérations de salage et de déneigement. « On a fonctionné comme une station de ski » a reconnu l’es directeur de la propreté du Grand Lyon, Bruno Coudret.

850 km de circuits prioritaires, les visiteurs d'Eurexpo vers le Carré de Soie

Les circuits prioritaires ont évidemment préempté aux opérations de maintenance des routes. Ont été déneigé en priorité les routes vers les hôpitaux, les écoles et les grandes lignes du réseau de surface des TCL. Le temps du déneigement a été toutefois plus long qu’en moyenne, puisqu’il a fallu six heures contre quatre habituellement. Le salon Pollutec, qui se tient en ce moment à Eurexpo, à fait l’objet d’une opération d’exflitration spéciale des spectateurs. Ce qu’a précisé Gérard Collomb : « on a essayé d’extrader les 70 000 visiteurs du salon Pollutec vers le Carré de Soie. » Un choix assumé de faire converger la masse des visiteurs sur le site le plus proche de transport en commun pour finaliser l’évacuation.

Le sel inefficace en amont et contre les trop grosses masses de neige au sol


Attaqué sur la gestion de cet épisode neigeux, le Grand Lyon a confirmé que tout salage est impossible en amont d’un évènement météorologique de telle ampleur. « Le salage n’est pas productif sur un sol sec, explique Bruno Coudret, car il favorise la remontée de l’eau stockée sur la chaussée. » Un sel efficace sur des mesures de 2 à 3 cm de neige au sol, mais absolument pas sur 25 cm, comme cela a été le cas à Lyon mercredi.

La préfecture du Rhône reconnait que la situation de saturation du réseau routier était inévitable

Alors du côté des usagers, on a souvent dû patienter de longues heures dans les interminables files de voitures se constituant au cours de la soirée sur les axes de circulation périphériques. La préfecture du Rhône a reconnu cet engorgement tout en le jugeant inévitable « On peut comprendre le ressentiment des car nous avons eu une saturation totale du réseau, confie Olivier Magnaval, préfet délégué à la sécurité pour le Rhône. Nous avons, dès la mi-journée mardi, appelé à éviter la vallée du Rhône. Sur l’agglomération lyonnaise, il y a eu une saturation. Beaucoup de personnes ont quitté en même temps leur lieu de travail pour rejoindre leur domicile, ce qui a rendu très difficile l’intervention des équipes qui ne pouvait se faire qu’à partir du moment où il neigeait, et pas avant. Ce n’est pas une problème d’anticipation, c’est un problème de capacité d’absorption et des gestion d’un tel niveau de trafic sous un épisode neigeux. » Jeudi, c’est le verglas qui devrait faire son apparition. Les températures attendues dans la nuit de mercredi à jeudi oscilleront entre -5° et -7°. Les usagers sont invités à laisser la priorité aux équipes de déneigement et à utiliser en priorité les transports en commun.

Tags :

grand lyon

neige

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marine le 03/12/2010 à 20:32

C'est assez drôle de voir que les personnes qui critiquent le manque d'anticipation des services de la ville, n'en n'ai pas fait preuve non plus. Oui les fortes chutes de neiges étaient annoncées, Météo France, avait même alerté du coté exceptionnel de ces intempéries. Anticiper c'est aussi poser un jour de congé ce jour là pour ne pas à avoir à prendre sa voiture et appeler l'école pour dire que les enfants ne viendront pas. Parents, moi même je ne comprends pas ces parents qui ont laissé leur enfant monter dans un bus au vu des annonces et alertes de météo France. C'était leur faire courir un grand risque. Chacun doit prendre ses responsabilités.

Signaler Répondre

avatar
georgio le 03/12/2010 à 10:14

les trottoirs lyonnais sont des patinoires.effectivement;il n'y a presque plus de cantonniers;a la place on a des policiers municipaux qui par tous les temps sont la pour racketter les automobilistes.qu'on leur donne a tous une pelle et un balai et au moins ils effectuerons enfin une vraie mission de service public .

Signaler Répondre

avatar
Paul le 02/12/2010 à 16:59

Pourquoi ne pas reconnaitre ses erreurs et admettre son incompétence ? L'arrêté préfectoral interdisant les PL a été pris mardi à 19h30, heure à laquelle l'agglo était déjà totalement paralysée. Pourtant Météo France avait indiqué depuis plusieurs jours le risque potentiel, placé le département en "vigilance orange" le 29, et dès le matin du 30 en "alerte orange neige et verglas" avec une description chronologique de l'évènement très précise, qui a ainsi débuté à 13heures comme prévu. A la Préfecture, ils n'ont pas du ouvrir les rideaux entre 13h et 19h30...En le prenant suffisamment tôt, on aurait pu éviter la coupure de voies importantes du fait des camions mis en portefeuille... Pourquoi les forces de l'ordre n'ont pas été déployées auxc carrefours ou ronds-points stratégiques au lieu de les laisser dans la plus totale anarchie et aggravant de fait la paralysie. Quant à la mairie, même remarque, la neige n'a pas commencé à tomber en fin d'après-midi mais à la mi-journée. C'est bien beau de se déclarer prêt 3 jours avant si le jour J, on est tout de suite dépassé. Le 30 au matin, les communiqués de la mairie recommandaient par ailleurs à la population de prendre les transports en communs. C'est plutôt une bonne idée, sauf quand ces transports en communs ne sont n'y prêts, ni équipés pour faire face à ce genre d'événement, laissant les usagers à pied. Quant aux automobilistes, c'est bien beau de râler mais quand on n'a pas de pneus neiges, vaut mieux faire profil bas. L'hiver, on s'équipe, point barre. J'espère, sans beaucoup d'illusions, qu'administrations comme usagers en prendront de la graine pour la prochaine fois, et que cela fera peut-être réfléchir aux problématiques de transports dans l'agglo (vu la situation à Tassin, le TOP n'aurait pas été de trop) Enfin, un conseil, de bon sens, pour les automobilistes: une voiture doit être deneigée intégralement. Car 30cm sur le toit qui s'envole sur l'autoroute, c'est dangereux pour les conducteurs qui suivent...

Signaler Répondre

avatar
encolere le 02/12/2010 à 13:02

Mardi soir nous n'étions pas au chaud, j'ai personnellement mis 5 heures pour faire 25 kms, et je n'ai vu personne, pas de pelles maniées par des gens investis, seulement la pagaille, dans les principaux axes comme dans les axes secondaires, rien n'a été fait pour soulager notre galère ! C'est pourquoi les gens, administrés, imposés, taxés ont le droit à la parole et la colère ! Vous étiez sûrement au chaud, vous, ce mardi soir, et sans contrainte !

Signaler Répondre


avatar
Tony le 01/12/2010 à 22:18

Désolé cher Pier mais nous ne vivons pas au Canada. La France est est grand pays qui sait s'autogérer en cas de crise. Lorsque la norme est dépassée il est normal que la situation finit par etre débordante à tous ceux qui ne sont pas habitués à de tels évenements. Salarié du transport Routier de marchandises, je salue le réflexe des autorités qui ont réagi en temps voulu et malgré des contraintes EXEPTIONNELLES;; Le réflexe francais de critiquer est malheureusement le mal de ce pays qui se trouve tiré par le bas par des commentaires basiques et affligeants . Un grand merci à ceux qui se sont investis et qui ont pris le manche de la pelle à déneiger quand d'autres se sont contentés de salir l'effort général au chaud derrière leur ordinateur..

Signaler Répondre

avatar
pier le 01/12/2010 à 21:19

au canada à partir de 25 cm, la circulation est INTERDITE, cela permet au services de dégager les routes, la contrainte est que vos pouvez vous retrouver bloqué au boulot ou chez vous mais c'est nettement plus intelligent

Signaler Répondre

avatar
moug le 01/12/2010 à 21:13

c'est à cause de tous les enervés comme vous qui ne supportent pas la nature que les prefets doivent prendre des arretés à la con pour se déresponsabiliser au cas où, car on cherhce des reponsables pour le chien qui pisse, pour les nuages qui pleuvent, pour la neige qui fond pas....!!! (et je ne suis pas une privilégiée, je travaille à 70 km de mon domicile, j'ai aussi des enfants qui n'avaient pas de transports scolaires et y'a eu aussi de la neige sur ma route et je râle aussi!!!) mais arretez de dire celui là n'a pas fait son boulot ou l'autre!!!! quelque fois la nature dépasse les compétences humaines et c'est tant mieux, ça veut dire qu'on a pas encore tout à fait le dessus, et l'Homme ne controlera jamias tou!!! tant miuex et tant pis pour nos emmerdes d'un jour!!!! et attention préparez vous à remplir le web verglas demain donc encore des emmerdes!!!! et surement des gens qui n'auront pas mis assez de sel sur un ordre merdique d'un bureaucrate qui n'aura pas mis le nez dehors!!!! faudrait aussi raler après Dama Nature qu'elle arrêt de baisser le thermostat!!

Signaler Répondre

avatar
nicolo le 01/12/2010 à 20:23

Effectivement sur ce genre d'épisode météo, il n'est pas possible de maintenir un réseau de la taille du Grand Lyon viable. A moins d'avoir des moyens largement supérieurs que ceux actuels, mais qui seraient alors complètement sur-dimensionnés pour gérer 99% des phénomènes. Si c'était le cas, les râleurs seraient les premiers à hurler au loup devant les budgets dépensés (et les impôts augmentés)...

Signaler Répondre

avatar
John le 01/12/2010 à 20:17

Moksa, puisque vous m'insultez, permettez moi de vous répondre sur le même ton. J'imagine que vous travaillez à la DDE. 1) Le passage des voitures sur la neige la fait fondre. Je ne vais pas vous expliquer le principe physique qui permet cela car j'ai peur que vous ne soyez pas équipé pour comprendre. Il est donc plus facile d'avoir une route propre (pour peu qu'elle ait été salée préventivement) si la circulation est dense et importante que si elle l'est moins (ça c'est pour la Haute-Loire où j'ai vécu pendant 16 ans). En plus, les températures n'étaient pas extrêmement froide hier et le sel était donc très efficace. 2) Vous dites "prendre ses dispositions". Mais qui êtes-vous pour donner des leçons ? Les enfants sont partis à 6h45 prendre le bus pour le collège. Celui-ci a interrompu les cours et libéré les enfants en milieu d'après-midi. Que fait-on dans ce cas ? Pour la "pléthore d'imbéciles" qui "a valu coûte que coûte prendre sa voiture", sachez que je m'en serai bien passé et beaucoup d'autres aussi. Quand les transports en commun ne fonctionnent plus, et que votre enfant a 15 km à faire pour rentrer chez lui, vous faites quoi, Mr le donneur de leçon. Ils ont marché pendant 3km avant qu'on ne puisse les rejoindre en voiture (équipé avec 4 pneus neige). Après, ça a été la suite de la galère pour rentrer. Mais vous, bien sûr, vous auriez fait mieux ! Vous seriez peut-être parti à cheval ou je ne sais quoi ! Donnez des solutions au lieu d'insulter les gens ! Le seul point sur lequel je suis d'accord avec vous, c'est que d'une part, la plupart des gens ne savent pas conduire sur la neige et que d'autre part, il est inadmissible de se plaindre si on ne s'équipe pas de pneus neige (qui ne coûtent pas si cher que cela car quand on les utilise, on préserve les pneus normaux !). Pour conclure, arrêtez donc de penser qu'il n'y a que des gens qui ne pensent qu'à leur petit confort. Parfois, on subit les événements sans pouvoir rien y faire et ceux qui ont la mission de faire le nécessaire (département, grand lyon, ...) n'ont pas été à la hauteur.

Signaler Répondre

avatar
miloune le 01/12/2010 à 20:14

Honte a Mr le prefet, qui interdit le transport scolaire alors que tout les enfants sont a l'école. Ensuite il ose dire que c'est de notre faute les automobilistes. Fallait bien aller les chercher nos enfants. Fallait peut être anticiper Mr le préfet. C'étais annoncé depuis le matin cet épisode nuageux. Peut être il aurai été bon d'envoyer les bus récupéré les enfants à midi. Autre chose, je n'ai pas vue une voiture de police ou de gendarmerie essaye de régler le trafic, ou bloquer des endroits dangereux ou impraticable. Messieurs vous mériter un zéro pointé.

Signaler Répondre

avatar
fildelo le 01/12/2010 à 19:54

Il faut remarquer, en plus de l'absence des engins de déneigement, la disparition complète de nos chères polices nationale et municipale sur les voies du Grand Lyon pour réguler un minimum le traffic afin d'éviter l'encombrement systématique des carrefours; ils devaient avoir peur d'avoir froid

Signaler Répondre

avatar
fildelo le 01/12/2010 à 19:44

Des 13 heure mardi, il neigeait a la Part Dieu, contrairement à ce qu'annonce notre cher maire qui une fois de plus a brillé par le mensonge et la molesse de son commentaire à la TL régionale mercerdi soir. De plus j'ai traversé Lyon entre 14 et 6 h mardi en direction de Mornant et n'ai jamais croisé aucun engin de déneigement, donc arrêtons de croire que les élus se préoccupent de leurs concitoyens et réfléchissons à leur soi-disant représentativité.

Signaler Répondre

avatar
GONE le 01/12/2010 à 19:39

chaque année lors des chutes de neiges les services sont pris au dépourvu alors que celles-ci sont prévisibles et prévues au moins une semaine à l'avance. Sans vouloir accabler les services concernés j'ai du mal à comprendre cette impréparation chronique surtout pour une collectivité qui a des moyens d'intervention !!! Mais quand je vois la saleté actuelle de la ville de Lyon je pense que les élus actuels rognent sur les services opérationnels au profit du "social" et de la "com"...

Signaler Répondre

avatar
encolerebis le 01/12/2010 à 19:36

je viens d'entendre les infos sur France3 concernant l'épisode neigeux qui accuse les automobiliste d'avoir tous quittés leur travail en même temps !!! à 17h !!! je travaille sur tassin la demi lune il a commencé à neiger à 13h30 j'ai quitté mon travail à 15h30 appelé le lycée de ma fille à charbonnière à 15h30 pour savoir si les enfants pouvaient partir plus tôt et on me repond qu'il n'y a aucun souci de bus et qu 'il n'y a aucun arrete prefectorale au sujet de la neige ( ce n'est pas ce que l'on entend aux infos !! je suis arrivé chez moi à gR2ZIEU LA VARENNE 0 17H § 1h30 plus tard au lieu de 10min habituellement Ma fille m'informe qu'il n'y a pas de bus scolaire Le lycée m'informe eet insiste il y en a !!! oui il y en a des lycéens sont rentrés seuls à pied ma fille a attendu jusqu'à 19h30 un bus dehors sous la neige et est rentré à 20h45 à la maison !!! Pourquoi ne pas avoir averti les écoles pour que les parents puissent les ramener !!! je suis tellement enervé d'entendre sous ces mensongeson reportent la fautes sur les routiers encore eux !! les automobilistes les travailleurs !! de qui se moque t 'on?? on va travaillé plus vieux c'est con il y aura encore plus d'automobiliste et pas des plus habiles en plus !!! vive les décideurs tranquilles dans leur petits bureaux au chaud...

Signaler Répondre

avatar
moksa le 01/12/2010 à 19:11

A la lecture des commentaires, je n'ai envie de dire qu'une seule chose : quelle bande de c...! Comparer la haute-loire qui compte 200000 habitants sur 5000 km2 à une agglo qui en compte 7 fois plus sur 10 fois moins de territoire, faut en tenir une sacré...couche !!! Cet épisode neigeux a été annoncé à l'avance sur tous les médias. Ceci étant , il appartient aussi à chacun de prendre ces dispositions...Quant aux bus qui ne circulaient plus, leur poids et leur encombrement les handicapent fortement dans ces conditions ; et à quoi bon les maintenir lorsque toutes les voies de circulation sont bouchés parce qu'une pléthore d'imbéciles a valu coûte que coûte prendre sa voiture...Dans les régions habitués à de fortes chutes de neige, la DDE n'est pas extraordinairement mieux organisée. C'est aussi que la population sait s'adapter et faire preuve de bon sens. A bon entendeur...

Signaler Répondre

avatar
marie le 01/12/2010 à 18:54

...''Le salon Pollutec, qui se tient en ce moment à Eurexpo, à fait l'objet d'une opération d'exflitration spéciale des spectateurs...'' = très belle idée de G.Collomb pendant que les autres -qui étaient plus que les 70 000 visiteurs du salon - galéraient ! Que faisaient les cantonniers de Lyon ? rien pour déneiger les trottoirs ! Quant aux TCL coincés et inexistants, ils n'assuraient pas, encore une fois, leur mission de service public. C'est vrai qu'il ne faut pas oublier que dans le ''modèle'' lyonnais des pseudo socialistes comme G.Collomb ou son ami B.Rivalta (responsable du Sytral) ; eux ont les moyens d'avoir une voiture de fonction avec chauffeur ou les moyens de se payer un taxi ! Les autres, comme moi, se sont retrouvés en piétons glissant sur des trottoirs enneigés.. ps : en temps de crise (casseurs lors des manifestations, enneigement prévu : le ''modéle'' lyonnais est nul et fait la une des médias.

Signaler Répondre

avatar
John le 01/12/2010 à 18:47

J'ai passé 7 heures dans la voiture hier pour récupérer mes enfants que l'école avait libérés. Ils n'avaient plus de bus pour rentrer, ces derniers s'étant arrêtés. A 23h00, nous avons failli renoncer à rentrer et dormir dans la voiture... 1) Mr Couderc, allez donc faire des stages en Haute-Loire pour renforcer vos compétences, vous apprendrez qu'un épisode de neige se prépare ! Le sel, on le met juste avant l'épisode, et avec le passage des voitures, la neige tient beaucoup moins. Dans le 43, la seule fois où les écoles ont dû renoncer à ouvrir, il était tombé 80 cm de neige dans la nuit. 2) Mr Couderc, vous vous êtes mis en alerte le mardi à 8h (déjà au moins 24h en retard) et il vous a fallu 4h45 pour que les véhicules "embrayent" ! Vous faisiez quoi, vous cherchiez la pédale d'embrayage pendant ces 4h45. 3) Même les axes principaux du département n'étaient pas traités par la DDE plus prompte à faire ch... le contribuable qui construit avec la mauvaise couleur de tuile qu'à déneiger les routes. En résumé, incompétence, pas de professionnalisme et de sens du devoir. Mauvaises priorités dans les dépenses. Mais où passent donc nos impôts ? Rendez-vous aux prochaines élections !

Signaler Répondre

avatar
Sophie le 01/12/2010 à 18:42

C'est beau, Lyon sous la neige :-)

Signaler Répondre

avatar
la buse le 01/12/2010 à 18:31

Ne pleurez pas, Gerard Collomb est en train d'étudier les insectes. Il ne peut pas s'occuper de la neige. Saviez vous que le site du Montout à Décines, qui doit accueillir le Grand OL LAND de Mr Aulas, compte 100 espèces d'insectes dont 48 en voie de disparition ???? Si, si, c'est Mr Collomb qui l'a dit. Saura-t-il nous idre si ces insectes décinois meurent de froid lorsqu'il neige beaucoup ?

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 01/12/2010 à 18:26

le couderc ca c'est un bon moi je vous le dis. sur sol sec le sel ne marche pas sur 25 cm ca ne marche pas non plus ca marche que sur 2 a 3 cm si j ai bien compris mais diis couderc avant d'arriver a 25cm on passe bien par l'episode 2 ou 3 cm non? et la qu'a tu fais je pari que tes municipaux etaient en greve!!!!!

Signaler Répondre

avatar
cocorico le 01/12/2010 à 18:13

Et les pauvres piétons ! Personne n'y pense. Les trottoirs lyonnais sont des patinoires. Pas un seul cantonnier dans les rues. Pourtant quel outillage pour arroser les chaussées, nettoyer les rues le reste de l'année !!!! Les pelles à neige, les balais et le sel ne sont plus d'actualité. C'est honteux.

Signaler Répondre

avatar
stopoftagedegueule le 01/12/2010 à 18:11

Parti à 20h30 de Lyon, arrivé à 1h00 à Craponne, et il y avait encore des gens derrièr mois dans les bouchons. Fiers de ça, messieurs? C'est que place Bellecour c'était bien nettoyé? Il ne suffit pas de mettre les moyens, il faut reflechir aussi. Il y a eu un vide de prestation total entre Lyon et les communes, ce qui fait que toutes les sorties de Lyon et le périph étaient bloqués. Et il faut dire aussi que les rues étaient plus propres à Craponne que dans Lyon.

Signaler Répondre

avatar
encolere le 01/12/2010 à 17:35

Je ne commencerai pas mon commentaire par j'accuse (ça fait désordre !) mais bon ... Personnellement j'ai mis 5 heures pour revenir de Lyon Perrache à Craponne, toutes les routes étaient enneigées, aucun passage de saleuse ou chasse-neige, rien, à croire que les habitants du Grand Lyon ne payent pas assez d'impôts locaux. Je plains les gens qui sont parti le matin au travail avec les transports en commun et qui ont appris dès 14 heures que les bus avaient arrêté leur service, obligés de rentrer à pieds, incroyable ! Durant mon périple donc, j'ai fais du sur place, 1 heure pour passer de Perrache à l'autre bout du tunnel de Fourvière. Au passage, j'ai vu des véhicules se risquer dans la montée de Choulans, les courageux conducteurs montaient en crabe, quand ils le pouvaient ! J'ai vu un motard excédé, descendre de sa fière monture pour l'accompagner en la poussant, seule solution pour lui ! J'ai vu aussi des mères de familles abandonner leurs véhicules et partir à pied dans la neige, sous la neige avec leurs enfants dans les bras, inadmissible ! Même en cas de grève, un service minimum est assuré ! Que font les dirigeants de nos communes, de la DDE (DIR) quand une alerte est donnée plusieurs jours avant par les médias météo, dès dimanche on pouvait lire et voir que de fortes chutes de neiges étaient prévues pour ce mardi, qui plus est, notre département était en alerte orange lundi soir ! J'ai juré durant mon périple contre nos instances dirigeantes, j'étais en colère de voir qu'en cas de problèmes, d'intempéries, il n'y a plus personne, que font nos élus pour ce genre de situation, rien je pense car rien ne se passe ! Nous ne sommes bon qu'a payer, et eux bon a encaisser, en cas de coup dur, on vous abandonne à vous même, aucun soutient pour la population, même quand la situation est critique et que les habitants de no régions sont en danger ! Je dis bravo à tous nos élus, j'espère que vous êtes fiers de vous ! Rendez-vous aux prochaines élections !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.