Bousculade et provocations à l'origine du meurtre de Saint-Jean

Bousculade et provocations à l'origine du meurtre de Saint-Jean

Les trois suspects, interpellés en début de semaine grâce aux images de vidéosurveillance, ont été mis en examen mercredi soir pour meurtre.

Selon le procureur de la République de Lyon, deux de ces individus ont reconnu avoir poignardé un homme de 35 ans. Ils assurent que c'est la victime qui aurait voulu en découdre devant la boulangerie pour une histoire de file d'attente. Au moment de prendre la fuite, cet homme a été poignardé de 9 coups de couteau dans le dos et dans les jambes. Les trois meurtriers présumés, déjà connus des services de police, seront placés en détention jeudi. Deux femmes sont elles toujours recherchées dans cette affaire pour avoir assisté à la scène.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Anonyme le 21/01/2011 à 09:09

Désolé anonyme1 mais jamais l'alcool ou plus généralement les drogues ne seront une excuse pour de tels actes. C'est pas les cuites et état lamentable du a des drogues (l'alcool en est une ne l'oubliont pas) qui manque à mon actif (c'est pas forcément bien hein je sais) mais je tuerai ou blesserai jamais quelqu'un en étant sobre et les drogues ne changeront jamais cet état de fait. Si tu est capable de ça sous drogues c'est que déjà de base cela te gene pas du tout sobre, c'est une question de respect de la vie et de maitrise de soi. Les excuses minables de ce genre tu te les gardes, ca vaut peanuts

Signaler Répondre

avatar
anonyme1 le 20/01/2011 à 17:55

peutere que ces gas la eté sous prise de l alcol qui a entrainé ce drame qu a l origine des fait n ont jamis voulu le tuer

Signaler Répondre

avatar
Justice le 20/01/2011 à 10:10

Des coups de couteaux dans le dos !!! Quoi de plus courageux, qui plus est a trois contre un il devait vraiment ête costaud. Les juges feront leur travail

Signaler Répondre

avatar
Marc ANTOINE le 20/01/2011 à 10:05

C EST LA TECHNIQUE DES RACAILLES. CEUX CI PROVOQUENT,INSULTENT FRAPPENT, SOUVENT EN GROUPE ET SE DISENT VICTIMES.

Signaler Répondre

avatar
Anonyme le 20/01/2011 à 09:04

S'il voulait en découdre, des coups auraient suffit? Qui plus est pourquoi le poignardé alors qu'il s'en allait (s'enfuyait), les coups de couteau dans le DOS veulent tout dire, ces mecs méritent perpet c'est tout je vois même pas comment ils peuvent tenter de se justifier

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.