Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Sytral : un comité syndical sous tension

Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur l’exercice 2010 du Sytral a mis le feu au poudre jeudi lors du comité syndical.

Certes le rapport met en avant la bonne santé financière du Sytral. Mais quelques points d’achoppements relevés par les magistrats de la CRC ont suffis à mettre le feu aux poudres à la table des délibérations. En cause : la manque d’harmonisation de l’offre de transports entre le Sytral et le Conseil général, les tarifs, le fonctionnement de la commission d’appel d’offre et l’amenuisement du réseau arrivé à la périphérie des grandes aires urbaines.
Du pain béni pour les opposants. Denis Broliquier en tête. La maire du 2e arrondissement de Lyon a pointé pendant plus de dix minutes les malfaçons, particulièrement celles touchant au fonctionnement de la commission d’appel d’offre, comparé à un simple organe de validation des décisions. Les limites ont été franchies par le leader de Lyon Divers Droite selon le vice-président des Finances du Sytral, Georges Barriol. L’élue verte a de son côté pointé la hausse de la tarification.
Gérard Collomb, présent jeudi au comité syndical, a réitéré sa méthodologie : urbaniser la périphérie de concert avec le développement du réseau de transports en commun.
Bernard Rivalta, particulièrement courroucé par la défiance de son opposition, a démonté point par point les argumentaires. Comparatifs et chiffres à l’appui, il a défendu la tarification pratiquée sur le réseau de transports en commun.

Le Sytral a validé le projet de rechargement des cartes TCL à domicile

Après l’orage, le comité syndical a examiné son ordre du jour. Une nouveauté est à prévoir pour la rentrée visant au confort des usagers.
Des lecteurs de carte seront proposés à la vente aux usagers afin d’éviter de passer au guichet automatique ou en agence en début de mois.
L’appareil baptisé E-tecely sera vendu 9 euros. Et pour les bénéficiaires d’un tarif étudiant ou autres remises d’un tarif étudiant ou autre remise, il suffira simplement d’imprimer un justificatif sur internet. Ces petits boitiers sont en cours de préparation.
En complément, 200 bornes relais seront également disposés dans tout le Grand Lyon pour recharger sa carte, là aussi afin d’éviter les files d’attente des agences TCL.
Autres projets validés : la prolongation de la tarification intermodale TCL/TER jusqu’à fin 2012, ainsi que la création d’une webradio d’information multimodale qui devrait voir le jour à la fin du premier semestre 2012.



Tags : rivalta | sytral | barriol |

Commentaires 2

Déposé le 10/06/2011 à 13h39  
Par aladin Citer

c est une honte me rivalta et co on detourner de largent elle est belle la justice en france moi je volerai unpaquet de cigarette je ferai 10ans ferme il on pas honte la gauche caviar

Déposé le 10/06/2011 à 12h17  
Par marie Citer

Messieurs Rivalta (ps) et Barriol (ump) ont ils continué à rembourser leurs indemnités indues au Sytral ? ( voir : http://www.lyonmag.com/article/24033/sytral-rivalta-et-barriol-remboursent-leur-trop-perA-u-da-indemnitA-s ) . .... quelques points d'achoppements relevés par les magistrats de la CRC ... En cause : la manque d'harmonisation de l'offre de transports entre le Sytral et le Conseil général, les tarifs.....'' les tarifs pourraient baisser pour les usagers, si le Sytral était mieux géré et ne servait pas au président ps et vice-président ump de se servir des indemnités illégales... avec la bénédiction de certains, comme G.Collomb.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.