La police nationale de Rillieux procède à six interpellations en une nuit

La police nationale de Rillieux procède à six interpellations en une nuit
LyonMag

Le récent successeur de la gendarmerie n'a pas chômé dans la nuit de vendredi à samedi. La soirée commence avec des jets de divers objets sur une voiture de la police municipale qui patrouillait avenue du Mont-Blanc. L'intervention de la nouvelle police permet l'interpellation d'un suspect, placé en garde à vue et convoqué au tribunal pour violences volontaires, outrage et rébellion.
Plus tard, un mineur de 17 ans est arrêté rue Ronsard après avoir mis le feu à un container à ordures. Il s'avérera que ce jeune incendiaire était l'un des protagonistes de l'incident avec la police municipale. Lui aussi a été laissé libre en attendant sa convocation devant la justice.
La police rilliarde mettra ensuite la main sur un homme de 21 ans en possession d'une carabine à air comprimé. Enfin, trois jeunes dont deux mineurs ont été arrêtés avec 250 grammes de résine de cannabis sur eux.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Momo GPX le 17/08/2011 à 03:46

Bien joué mon pote Sébastien lobs (Cedric de la PN) de rillieux

Signaler Répondre

avatar
TanguyLyon le 08/08/2011 à 10:36

J'en ai plus que marre de cette ville ! La disparition récente de la gendarmerie municipale n'arrange vraiment rien...

Signaler Répondre

avatar
gaston le 07/08/2011 à 19:08

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 07/08/2011 à 19:05

enfin !!!! les gendarmes vont bien a la campagne pour rechercher les voleurs de poules. bravo a l 'arrivée de la PN a rillieux

Signaler Répondre

avatar
ERDE le 07/08/2011 à 11:33

La PN joue la présence active tous azimuts, ce qui rassure les Rilliards. Elle doit toutefois être vigilante sur le plan psychologique dans sa force d'intervention. De l'efficacité, pas du spectaculaire ! Pas de concours avec le mode gendarmique où le relationnel avec l'habitant était acté. Il est à construire rapidement pour la PN.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.