SYTRAL : vers une baisse des recettes ?

SYTRAL : vers une baisse des recettes ?
Le comité syndical du SYTRAL - Photo Lyonmag.com

Les élus du gestionnaire du réseau TCL s’inquiètent de la possible disparition du Versement transports, qui représente 40% des recettes.

La tarification 2012 des TCL devait être votée, mais sans le quorum nécessaire aux votes des dossiers (il manquait un élu sur les quatorze obligatoires), les conseillers présents ont finalement débattu des orientations budgétaires pour 2012. Des orientations plutôt positives : malgré une augmentation de la dette du SYTRAL de 109 millions d’euros (due aux investissements pour le nouveau réseau du bus, l’achat de nouvelles rames de tramway et le réaménagement du métro), les recettes liées à l’exploitation du réseau sont en hausse, avec 184,5 millions d’euros contre 170 millions l’an dernier. Le Versement transport, une taxe dont s’acquittent les entreprises, rapporte lui 257,4 millions d'euros, contre 248,3 millions pour 2010. Mais la proposition de loi de supprimer cet impôt (1,75% sur les bénéfices d’une société) n’enchante pas les élus locaux. Car après la suppression de la taxe professionnelle, cette loi provoquerait « une déstabilisation des réseaux de transports en commun sans précédent » pour le président du SYTRAL, Bernard Rivalta, qui estime également que « cela bouleversera l’équilibre budgétaire. » Et Michel Sangalli, le maire de Couzon-au-Mont-d’or sort alors les chiffres : « Ce versement représente 40% des recettes du syndicat […] Cela reste donc une partie fragile et pas forcément pérenne. » Reste que les prochains investissements du SYTRAL sont importants : 1 milliard d’euros sur le prochain mandat, dont 450 millions d’euros, rien pour le renouvellement du métro B et D.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.