Michel Mercier prié de quitter le Sytral

Michel Mercier prié de quitter le Sytral
Michel Mercier - DR

Le président du conseil général a reçu un courrier de la part du préfet du Rhône vendredi soir.

Dans ce dernier, Jean-François Carenco enjoint Michel Mercier à quitter le syndicat de transports lyonnais afin de se conformer aux recommandations du 23 mai dernier de la chambre régionale des comptes. En prenant connaissance de cette demande avant lundi, Michel Mercier va pouvoir la mettre à l'ordre du jour lundi matin, lors de la séance départementale.
Selon LyonCapitale.fr, le préfet invoque le besoin du Sytral de grandir en étendant son réseau à des communes hors Grand Lyon qui pourrait être par exemple Genas.
Quelle que soit la décision prise par le conseil général lundi matin, la sortie du Département entraînera plusieurs problèmes aux deux parties. Tout d'abord il n'y aura pas de départ sans une récupération d'une partie de la dette du Sytral.
Il y aura également une décision à prendre sur les transports scolaires gérés par le Département, sauf en ville où c'est le Sytral qui intervient. Même problème pour les axes urbains que le Grand Lyon ne voudra peut-être pas laisser aux cars du Département.
Enfin, le Sytral pourrait se diriger vers une disparition. Ou plutôt une renaissance, sous un nouveau nom et une nouvelle mission. Celui de service transport de la communauté urbaine géré par le Grand Lyon.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Michel le 17/12/2011 à 18:43

Le préfet a-t-il écrit à Monsieur Rivalta pour qu'il rembourse conformément à sa condamnation les indemnités indues qu'ils s'étaient octroyés avec ses amis de l'UMPS ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.