Conseil d’Etat : Rivalta et Barriol rembourseront leur trop-perçu d’indemnités

Conseil d’Etat : Rivalta et Barriol rembourseront leur trop-perçu d’indemnités
Bernard Rivalta, président du Sytral et son vice-président Georges Barriol - DR

Par décision du Conseil d’Etat le 23 décembre 2011, le président et le vice-président du Sytral, qui gère les transports en commun lyonnais, devront rembourser les indemnités qu’ils ont indûment perçues entre janvier 2002 et octobre 2005.  Bernard Rivalta avait reçu près de 116 000 € contre 47 000 € pour le vice-président Georges Barriol, alors que la loi fixe le plafond à 700 € mensuels pour les présidents de syndicats mixtes. Les deux élus devront donc rembourser le trop-perçu, ce qu’ils ont déjà commencé à faire.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
un contribuable le 04/01/2012 à 18:36

un escroc tombe bravo a quand AULAS COLLOMB ET GIORGI LE MONTHOUX EST LIBERE UN GRAND STADE AU PUISOZ OU GERLAND

Signaler Répondre

avatar
cyril le 04/01/2012 à 15:26

changer les têtes du pouvoirs Ca leur fera du bien , il faut qu'il arrete d'abuser de leur fonction , il faut les virés ca fera pas de mal au tcl, qui subisse tout les jours leur derives finnanciere .

Signaler Répondre

avatar
jm le 04/01/2012 à 14:14

Ce n'est que le vernis du dessus de l'iceberg qui se fendille, le Régime Collomb est solide et apprend ainsi à moins médiatiser les autres affaires.

Signaler Répondre

avatar
Aspasie 69 le 04/01/2012 à 14:11

Je n'osais plus l'espérer! Merci Béatrice d'avoir tenu bon!

M.Rivalta devrait être démissionné

Signaler Répondre

avatar
marie le 04/01/2012 à 12:00

Bravo pour cette décision !

Malgré 6 ans de procédure (http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Politique/Sytral/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedures), ils st enfin condamnés.

J'espère qu'ils vont rembourser sur leurs deniers personnels, tous les frais de justice.

Signaler Répondre

avatar
un chasseland le 03/01/2012 à 18:29

et ce sont ces gens là qui viennent nous donner des leçons, lui entre autres qui ose traiter les citoyens "d'imbéciles" lors de la dernière réunion de soi-disant "concertation" à Chassieu en décembre dernier, parce que l'on ne boit pas tout crus les mensonges que l'on nous raconte ---

Signaler Répondre

avatar
Michel le 03/01/2012 à 16:20

C'était tellement énorme que même les frères magistrats n'ont rien pu faire.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.