Indemnités du Sytral : Georges Barriol se dit "victime collatérale"

Indemnités du Sytral : Georges Barriol se dit "victime collatérale"
Bernard Rivalta (à gauche) et Georges Barriol (à droite), épinglés par le Conseil d'Etat - DR

Le vice-président du Sytral, chargé par la justice de rembourser des indemnités illégalement perçues entre 2002 et 2005, reconnait la décision du Conseil d'Etat mais se dit victime d'une "querelle politique" dans le Progrès de dimanche.

Dans sa ligne de mire : Béatrice Vessilier, l'élue Europe Ecologie - Les Verts du Sytral à l'origine de la première plainte contre lui et Bernard Rivalta. Sans la nommer, il indique que sa procédure était "davantage motivée par une querelle politique au sein de la majorité à laquelle elle appartient".
Georges Barriol (UMP) tient également à rappeler que fin 2001, la délibération qui sera jugée illégale a été prise à l'unanimité par le Comité du Sytral. Le vice-président ne manquant pas de mêler le président du Conseil général Michel Mercier, le président du Grand Lyon Gérard Collomb et l'ancien président du Sytral Christian Philip, présents ce jour-là. Georges Barriol enchaîne cependant avec une nouvelle démolition en règle de la démarche juridique de Vessilier : (la démarche) "tend perfidement à entacher la probité d’élus qui ont largement montré leur attachement et dévouement à la chose publique".
L'élu termine en indiquant que "personne ne peut douter de son intégrité et de son honnêteté" et qu'il n'est qu'une "victime collatérale bien involontaire de cette situation".
Pour rappel, George Barriol est tenu de rembourser 47 000 euros de trop-perçu d'indemnités et Bernard Rivalta près de 116 000 euros. Sommes qu'ils ont déjà commencé à rembourser.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lucien. le 23/01/2012 à 17:19
ellella a écrit le 22/01/2012 à 22h15

quoi que tu en dises, elle a fait mouche - et on ne peut que l'en féliciter d'avoir la civilité que tu sembles ne pas avoir

Ma pauvre ellela...

Ce doit être difficile, d'être encarter à EELV et rejeter la réalité des faits !

Donc depuis ce seul fait d'arme, de la chevalière verte, qu'a t-elle fait de concret sur le plan civique ?!...

Empocher ses indemnités ?
Servir la soupe au ps ?
Créer des emplois d'élus potentiels ?

Signaler Répondre

avatar
justice le 23/01/2012 à 10:40

Engager autant de procédures (1ère instance, appel et conseil d’Etat) pour retarder au maximum le remboursement d’une somme payée indûment par un établissement public prouve un manque évident de probité. D’autant plus qu’il avait juré craché qu’il avait mis la somme sur un compte bloqué pour pouvoir rembourser immédiatement s’il perdait son procès. Et dire que Bariol a osé se représenter au conseil général puis à sa vice-présidence, il vrai avec le soutien de la direction départementale de son parti (le PS, lui, a refusé sa caution pour la réélection de Rivalta).
Alors Bariol victime collatérale !

Signaler Répondre

avatar
Michel le 23/01/2012 à 08:20

Elle a fait un coup formidablement réussi.
Elle a ainsi annoncé à l'UMPS qui dirige les collectivités qu'il faudra partager le gâteau public avec Les Verts désormais.
Comme le dit Lucien, il suffit de la voir désormais s'alligner sur les positions de l'UMPS au Sytral, et d'avoir renoncé à être présente à la recomposition du bureau des Appels d'Offre.
Plutôt étrange pour une personne qui prétendait dénoncer les magouilles de ce bureau.
Avec des promesses d'indemnités publiques, bien souvent les vélléités de justice s'estompent.

Signaler Répondre

avatar
ellella le 22/01/2012 à 22:15
Lucien a écrit le 22/01/2012 à 20h36

Ok et depuis que fait-elle, la soi-disante chevalière verte ?!

Rien, où plutôt elle s'est couchée comme tout politicard carriériste !

Il suffit de voir sa posture de replie, au sujet de la composition et fonctionnement des commissions d'appels d'offres...

Ces politicards là, sont comme ceux de l'ump/ps.
Faire de la politique pour avoir un emploi, des revenus confortable et tout faire pour conserver ses avantages !

quoi que tu en dises, elle a fait mouche - et on ne peut que l'en féliciter d'avoir la civilité que tu sembles ne pas avoir

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 22/01/2012 à 20:36
marie a écrit le 22/01/2012 à 13h10

6 ans de procédure inutile, lire : http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Politique/Sytral/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedures .

Messieurs Rivalta et Barriol ont utilisé tous les moyens juridiques pour ne pas rembourser !

Ils ont bénéficié d'une décision fausse et injuste avec la complicité de : M. Mercier, G.Collomb et C. Philip.

Droite et gauche, ces politiciens sont amis - avant les élections - pour profiter voire spolier l'argent des contribuables.

Merci à B. Vessilier d'avoir dénoncé ces magouillages politiciens.

Ok et depuis que fait-elle, la soi-disante chevalière verte ?!

Rien, où plutôt elle s'est couchée comme tout politicard carriériste !

Il suffit de voir sa posture de replie, au sujet de la composition et fonctionnement des commissions d'appels d'offres...

Ces politicards là, sont comme ceux de l'ump/ps.
Faire de la politique pour avoir un emploi, des revenus confortable et tout faire pour conserver ses avantages !

Signaler Répondre

avatar
gloup le 22/01/2012 à 20:05
saminable a écrit le 22/01/2012 à 19h24

Fumes moins !!

Pauvre d' esprit !

Signaler Répondre

avatar
out le 22/01/2012 à 20:01
saminable a écrit le 22/01/2012 à 19h24

Fumes moins !!

Ferme la pauvre tache soc.

Signaler Répondre

avatar
saminable le 22/01/2012 à 19:24
samy_r a écrit le 22/01/2012 à 11h46

Euh, vous savez faire une vraie réponse au dela du troll politique? C'est marrant au premier, au 20e on commence à se demander si la personne qui tape ces commentaires y croit vraiment.

Enfin, c'est le même problème avec tous les trolleurs de sites d'actualité ...

Vous avez sans doute des choses intéressantes à dire, mais c'est noyé dans du bla bla du genre de votre réponse ;)

Fumes moins !!

Signaler Répondre

avatar
marie le 22/01/2012 à 13:10

6 ans de procédure inutile, lire : http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Politique/Sytral/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedures .

Messieurs Rivalta et Barriol ont utilisé tous les moyens juridiques pour ne pas rembourser !

Ils ont bénéficié d'une décision fausse et injuste avec la complicité de : M. Mercier, G.Collomb et C. Philip.

Droite et gauche, ces politiciens sont amis - avant les élections - pour profiter voire spolier l'argent des contribuables.

Merci à B. Vessilier d'avoir dénoncé ces magouillages politiciens.

Signaler Répondre

avatar
samy_r le 22/01/2012 à 11:46
vertigo a écrit le 22/01/2012 à 11h41

pauvre homme VERT de rage ,on t'a reconnu!!!!

Euh, vous savez faire une vraie réponse au dela du troll politique? C'est marrant au premier, au 20e on commence à se demander si la personne qui tape ces commentaires y croit vraiment.

Enfin, c'est le même problème avec tous les trolleurs de sites d'actualité ...

Vous avez sans doute des choses intéressantes à dire, mais c'est noyé dans du bla bla du genre de votre réponse ;)

Signaler Répondre

avatar
vertigo le 22/01/2012 à 11:41
samy_r a écrit le 22/01/2012 à 11h31

Donc, si on traduit, il a bien "fraudé", et il le reconnait, mais il en veut à Béatrice Vessilier d'avoir osé briser la loi du silence? :)

pauvre homme VERT de rage ,on t'a reconnu!!!!

Signaler Répondre

avatar
samy_r le 22/01/2012 à 11:31

Donc, si on traduit, il a bien "fraudé", et il le reconnait, mais il en veut à Béatrice Vessilier d'avoir osé briser la loi du silence? :)

Signaler Répondre

avatar
ouest lyonnais le 22/01/2012 à 11:02
FrontdeGauche a écrit le 22/01/2012 à 10h54

C'est une honte que de venir se justifier, comme le dit citoyen2012, n'importe quel autre justiciable aurait été traduit devant les tribunaux correctionnels pour les mêmes faits.
Un élu est-il un justiciable ?
Qu'ils en profitent encore quelques mois, après ce sera fini.

Georges Barriol est un homme honnte et droit ce qui n'est pas le cas des politicards collombins et mélanchoniais !

Signaler Répondre

avatar
FrontdeGauche le 22/01/2012 à 10:54

C'est une honte que de venir se justifier, comme le dit citoyen2012, n'importe quel autre justiciable aurait été traduit devant les tribunaux correctionnels pour les mêmes faits.
Un élu est-il un justiciable ?
Qu'ils en profitent encore quelques mois, après ce sera fini.

Signaler Répondre

avatar
nuance le 22/01/2012 à 10:34

il faut compléter :

"George Barriol est tenu de rembourser 47 000 euros de trop-perçu d'indemnités et Bernard Rivalta près de 116 000 euros. "

qu'ils se sont octroyés abusivement eux mêmes, en infraction avec la loi.

Signaler Répondre

avatar
Citoyen2012 le 22/01/2012 à 10:09

Un citoyen lambda aurait été jugé en correctionnelle pour détournements de fonds, abus de biens sociaux, etc...
Et l'autre tordu vient encore pleurnicher, ils n'ont plus honte de rien ces élus.
A la porte !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.