Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Aide à la personne menacée : la CGT Rhône-Alpes manifeste

Photo d'illustration - DR

La CGT appelle à manifester mardi à 13 heures devant la gare de la Part–Dieu pour s’opposer aux réductions budgétaires de la CARSAT concernant la prise en charge des heures d’aide à domicile. Le cortège partira devant la gare pour se diriger jusqu’à la CARSAT, rue d'Aubigny  dans le 3e arrondissement.

La CARSAT, Caisse d’Assurance Retraite – Santé et Travail,  se voit allouer chaque année un budget pour le plan d’aide personnalisé (PAP), destiné à la prise en charge des heures d’aides à domicile pour les personnes les moins dépendantes – niveau 5 et 6 sur un barème de 6 catégories. Il s’agit de personnes autonomes qui ont besoin d’assistance quelques heures par mois pour des tâches quotidiennes : courses, repas, ménages, démarches administratives etc. Les personnes plus dépendantes étant prises en charges par le Conseil Général.

Lors de son dernier conseil d’administration, le 12 avril, la CARSAT Rhône-Alpes a décidé de réduire le nombre d’heures prises en charge. Une résolution entrée en vigueur 3 semaines plus tard, dès le 1er mai. La CGT Rhône-Alpes dénonce une décision "brutale et unilatérale". "Certaines personnes sont passées de 13 heures d’aide par mois à seulement deux, pratiquement du jour au lendemain", affirme Bruno Bouvier, secrétaire régional de la CGT. "Au-delà des conditions de vie de ces personnes, les salariés dans le service à la personne aussi sont imputés par cette décision puisqu’elle implique moins d’heures de travail et donc une diminution de leur revenu", indique-t-il.

En fait, sur le papier, le budget n’a pas été diminué, il a même gagné une enveloppe de 4.8 millions d’euros supplémentaires par rapport à l’année précédente. Mais celui-ci était constamment dépassé de 25 % à 33% ces dernières années, soit environ 10 millions d’euros selon la CFDT Rhône-Alpes. La CARSAT a donc décidé de l’augmenter tout en indiquant que les associations d’aide à la personne devront s’en contenter cette fois.  Un compromis que la CGT n’est pas prête à faire. "Il y a des questions de budget et de prise en charge à améliorer, mais ce ne se fera pas en 3 semaines avec ce genre de décision brutale", estime Bruno Bouvier. Le syndicat réclame donc des "mesures urgentes" afin que la CARSAT revienne sur sa décision lors de son prochain conseil en juillet, mais aussi "des mesures globales, qui passeront par une loi sur la perte d’autonomie des personnes". Un avis que rejoint la CFDT Rhône-Alpes, "nous espérons une réforme sur la dépendance, mais cela prendra du temps" indique Luc Thoral, secrétaire régional. Pour autant, le syndicat n’appelle pas à manifester mardi. Des responsables ont rencontré le président de la CARSAT lundi matin, et se disent "satisfaits" de la discussion. "Il n’y aura pas de raz-de-marée, les décisions qui ont été prises sont plutôt rassurantes. Les économies seront progressives" explique Luc Thoral.



Tags : manifestation | aide à domicile | social | CGT | CFDT |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.