Action spectaculaire de militants d’extrême-droite à Lyon, Gabriac interpellé (MàJ)

Action spectaculaire de militants d’extrême-droite à Lyon, Gabriac interpellé (MàJ)
LyonMag

Alexandre Gabriac, le président des Jeunesses Nationalistes, ainsi que d’autres membres du groupuscule ont investi pendant près de 3h le toit de l’hôtel de la Part-Dieu mardi, avant d’être délogés et interpellés par les forces de l’ordre. Le Préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a réagi mardi en début d'après-midi à cette action.

Plusieurs membres du groupe des Jeunesses Nationalistes, dont leur dirigeant, Alexandre Gabriac, exclu du Front National, sont montés sur le toit de l’hôtel IBIS, sur la place Charles Béraudier, à la Part-Dieu (3e arrondissement), vers 10h30 mardi matin. Ils ont déployés une banderole sur laquelle était inscrit : "Interdiction, rafle : stop ! Maîtres chez nous". Ils ont indiqué qu’ils ne bougeraient pas sans avoir parlé à un "membre du gouvernement." A la mi-journée, le Préfet Carenco a donné ordre d’intervenir pour les déloger, et les interpeller. Le GIPN, déjà mobilisé, a procédé à l’évacuation, les militants n’ont opposé aucune résistance et ont été interpellés. Parmi eux, Alexandre Gabriac, conseiller régional et exclu du Front National en avril 2011.
C’est la deuxième fois que les Jeunesses Nationalistes investissent le quartier de la Part-Dieu. Le 23 juin dernier, 70 militants avaient été interpellés après s’être rassemblé illégalement dans la gare SNCF, alors que la Préfecture avait interdit une Marche des Souchiens, pour éviter tout débordement.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mdrrr le 11/04/2018 à 12:47
Yongho a écrit le 11/05/2013 à 15h09

Hé ! Et si vous alliez dans un stade ou autre terrain avec vos homologues intégristes islamistes, on ferme tout ça puis on repasse dans quinze jours ... Et vous vous tatanez la gueule tant que vous voulez.
Chiche ?
Cela ferait des vacances pour les autres ... Ceux qui veulent vivre en paix avec leurs voisins, qu'ils soient homos, hétéros, bi, laics, musulmans, catholiques ou tout autre tendance ...

ils seraient capables de bien s'entendre

Signaler Répondre

avatar
Porcelet le 11/04/2018 à 11:46

Un extrémiste Nazi, de plus, élu conseiller municipal !
Au pays des droits de l'homme...

Signaler Répondre

avatar
Yongho le 11/05/2013 à 15:09
Etonnat a écrit le 10/07/2012 à 21h54

Le GIGN pour 4 pelés d'extrême droite qui agitent une banderole.
Alors que pour des centaines d'intégristes islamistes qui paradent tous les vendredis à Villeurbanne, pas un policier.

Hé ! Et si vous alliez dans un stade ou autre terrain avec vos homologues intégristes islamistes, on ferme tout ça puis on repasse dans quinze jours ... Et vous vous tatanez la gueule tant que vous voulez.
Chiche ?
Cela ferait des vacances pour les autres ... Ceux qui veulent vivre en paix avec leurs voisins, qu'ils soient homos, hétéros, bi, laics, musulmans, catholiques ou tout autre tendance ...

Signaler Répondre

avatar
rgn le 27/07/2012 à 17:32

On n'en fait pas autant contre les clandestins, à qui on distribue, en plus, A.M.E. et l'équivalent du R.S.A. !!!

Signaler Répondre

avatar
pml le 25/07/2012 à 08:53
Etonnat a écrit le 10/07/2012 à 21h54

Le GIGN pour 4 pelés d'extrême droite qui agitent une banderole.
Alors que pour des centaines d'intégristes islamistes qui paradent tous les vendredis à Villeurbanne, pas un policier.

C'est vrai que c'est incompréhensible.

Signaler Répondre

avatar
69003 le 24/07/2012 à 21:27

En tout cas hélas ils ont reussi leur coup, à savoir faire parler d'eux

Signaler Répondre

avatar
Etonnat le 10/07/2012 à 21:54

Le GIGN pour 4 pelés d'extrême droite qui agitent une banderole.
Alors que pour des centaines d'intégristes islamistes qui paradent tous les vendredis à Villeurbanne, pas un policier.

Signaler Répondre

avatar
kim le 10/07/2012 à 18:27

avatar
Charles le 10/07/2012 à 18:17

Bravo à eux pour cet acte courageux!

Signaler Répondre

avatar
gazouillis le 10/07/2012 à 17:16

ah ! le Préfet Carnco

c'est drôle qu'on émet un topic concernant cet homme opportuniste, il est systématiquement censuré

c'est du beau LYON MAG ! vous qui prétendez être la presse objective ... ! il va en falloir un peu plus !
une facette que je découvre et qui s'affirme chaque jour d'avantage

Signaler Répondre

avatar
Unlyonnais le 10/07/2012 à 14:02

Hôtel Athena et non IBIS place Charles Béraudier ?!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.