TCL : un tramway nommé retard

TCL : un tramway nommé retard
Le tramway T1 a connu d'importants déboires mardi - Photo Lyonmag

Les passagers de la ligne T1 qui ont eu le malheur de vouloir se rendre à Confluence ce mardi midi n’ont pas été déçus du voyage.

11h57, les panneaux indicateurs précisent que la prochaine rame du T1 arrive dans 4 minutes. Sur le quai, les passagers se pressent. Sur les rails, une rame du T2, qui fait son terminus à Perrache, est toujours à l’arrêt. Rien d’inhabituel, sauf que ce jour là, le T2 reste à quai, sans explication aucune, provoquant du coup un inouï embouteillage  de rames : le T1 qui doit passer et le T2 suivant. 5 minutes passent, toujours pas d’annonce.

Les passagers en attente tentent de voir ce que fait le chauffeur du T2 perturbateur par sa fenêtre de cabine, mais celui-ci guette les affichages d’aiguillage et décroche plusieurs fois son téléphone de bord. Dans les haut-parleurs, qui font pourtant tourner en boucle de façon régulière des annonces pour inciter les usagers à "ne pas encourager la mendicité sur le réseau" ou à se méfier des voleurs de téléphones portables, silence radio. Les commentaires des passagers, que la bienséance empêche de relater ici, commencent à se fleurir d’expressions sans équivoques.
Un mouvement toutefois : le chauffeur du T2 sort de sa cabine, l’air embêté.

Toujours sans s’adresser aux passagers en attente, il se dirige vers le boîtier qui se trouve à côté des feux de signalisation indiquant la position des rames sur le site et tente de l’ouvrir. Cela ne change rien. "Comment fait-on pour se plaindre de ce genre d’évènements ?", demande  un passager irrité à un agent de renseignements des TCL. "Ecrivez aux TCL, ils sont obligés de vous répondre, sinon ils ont une amende", lui indique ce dernier. Mais cela ne fait pas démarrer le tram pour autant. Encore trois autres minutes passent. Le T2 qui bouchonne démarre enfin.

Les passagers en attente, ravis, voient donc leur T1 tant attendu qui se met en position en face du quai. Naturellement, puisque entre temps trois ou quatre rames de métros sont arrivées, le tramway, déjà copieusement garni, est immédiatement bondé. Mais il démarre. Pour s’arrêter 25 mètres plus loin.
A l’entrée de la voûte qui mène vers le cours Charlemagne, après le virage connu des habitués de cette ligne pour être souvent synonyme de tangage important de la rame et parfois de chutes évitées de justesse. "Ah non pas encore !", entend-on dans la rame. "Qu’est-ce qu’ils foutent !" Là encore, dans la rame où la promiscuité crée des liens de mésaventure, les noms d’oiseaux  ne sont pas publiables ici. Et là encore, les passagers, dont beaucoup sont debout dans les couloirs, ne sont à aucun moment tenus informés de quoique ce soit, pourtant le tram reste arrêté encore quatre minutes dans la pénombre.

La raison ? Toujours cette rame de T2, qui est arrêtée en plein milieu du tunnel, immobile. Elle allume finalement ses feux, et se met à avancer à contresens de circulation. Elle s’engage alors sur l’aiguillage qui lui permet de regagner l’autre voie, puis son aire de terminus. Face à ce face à face inattendu, le calme reste toutefois de mise parmi les voyageurs. Quand une scène incroyable se produit. Le conducteur du tram T1 sort de sa cabine, armé d’une tige métallique jaune. Il  ouvre sans un mot la porte extérieure, la laisse entre-ouverte et va manuellement opérer sur l’aiguillage dans le tunnel. Il en fait de même avec le tableau de commande, puis retourne à son poste. Un coup de téléphone de bord plus tard, il relance la machine. Mais les passagers ne sont pas encore, au propre comme au figuré, sortis du tunnel.

Une fois l’arrêt Suchet passé, ce qui devait arriver arriva. "Tu ne parles pas comme ça ! Fais pas la grande si t’as pas de flingue !", hurle un homme à l’attention d’une jeune femme proche de lui. "Mais comment voulez-vous que je bouge sans vous toucher ?", lui répond-elle. L’agresseur hausse le ton, dans une marée de voyageurs passifs face à son énervement et propos plus que féroce et continue d’invectiver la jeune femme jusqu’à sa descente à l’arrêt Sainte-Blandine. C’est en méditant ce dernier épisode que les passagers du T1 arrivent à Confluence avec vingt-cinq minutes de retard mais sans autres explications que le sempiternel "Terminus, tous les voyageurs descendent de la rame".
Ce problème d’aiguillage il faut le reconnaître assez rare fait suite à une série de dysfonctionnements massifs sur les lignes de métro, notamment sur la ligne D. Des incidents qui ne sont en revanche jamais pris en compte financièrement par les TCL, pour lesquels les tarifs, eux, ne font qu’augmenter d’année en année (en 4 ans, l’abonnement a par exemple pris sept euros).

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
WAalain le 28/03/2013 à 14:12

Perrache -> Confluence, ça fait tout au plus 10 minutes à pied.

A quoi bon attendre le T1 ? Marcher est très bon pour la santé (parait-il).

Signaler Répondre

avatar
marremarre le 22/03/2013 à 08:53
Fabien a écrit le 20/03/2013 à 10h35

Toujours la même rengaine : ça ne fonctionne pas parce que c'est du public (RATP), ça ne fonctionne pas parce que c'est para public (TCL).
Ici on a une personne qui souligne que c'est la délégation à une société privée qui crée le problème.
Non.
Les pannes, ça arrive, partout, pour tout le monde, n'importe quand.
Et toujours les mêmes usagers qui se plaignent d'être en retard et de payer une fortune.
Qu'ils prennent donc l'autoroute, cela coutera plus cher, et ils n'auront personne contre qui se retourner lorsqu'ils arrivent en retard à cause des bouchons ou accidents de la circulation, manifestations bloquant les routes etc.
C'est tellement facile de se plaindre des services publics, quand, dans le même temps, on crie aux tarifs et impôts trop élevés.

moi je dit qu'ils n'ont qu'a venir juste une seule journée faire le metier de chauffeur tcl. on verra ce qu'ils en penseront apres...

Signaler Répondre

avatar
marremarre le 22/03/2013 à 08:46
voireuil a écrit le 19/03/2013 à 18h30

Voilà ce qu'est une boîte semi-publique.
En résumé, prenez la voiture!

et votre voiture ? elle ne tombe jamais en panne? ba la c'est pareil une panne d'aiguillage. c'est pas le materiel ni la faute du conducteur. putin mais arreter de tous metre sur la faute de chauffeur ça devien vraiment plus que delirant là

Signaler Répondre

avatar
Antonio delaVega le 20/03/2013 à 16:47

"Ce problème d’aiguillage il faut le reconnaître assez rare" C'est une blague? Ce "journaliste" prend-il réellement le tramway? C'est sans arrêts qu'il y a des problèmes à Perrache.
Perrache-> "Confluence" = un peu plus de 10 minutes en se bougeant le cul (ces gros). Les bobos de Confluence ferait mieux de chausser leurs baskets. Ils ont voulu leur tram en place du métro, ils en payent aujourd'hui l’addition.

Signaler Répondre

avatar
Wow ça c'est de l'info le 20/03/2013 à 12:52

C'est vrai que cet article est ridicule. J'étais la lors de la brouille entre le mec (un taré) et la fille, pas de quoi en faire un article. Si chaque fois qu'un fou invective une personne dans la rue il faut en faire un article... On était là au cas ou il aille plus loin mais bon on allait pas intervenir face à des propos incohérents d'un fou que seule la fille en question semblait prendre a cœur. Donc votre jugement sur la passivité des passagers... Vous n'avez vraiment rien d'intéressant â dire à Lyon mag

Signaler Répondre

avatar
Fabien le 20/03/2013 à 10:35

Toujours la même rengaine : ça ne fonctionne pas parce que c'est du public (RATP), ça ne fonctionne pas parce que c'est para public (TCL).
Ici on a une personne qui souligne que c'est la délégation à une société privée qui crée le problème.
Non.
Les pannes, ça arrive, partout, pour tout le monde, n'importe quand.
Et toujours les mêmes usagers qui se plaignent d'être en retard et de payer une fortune.
Qu'ils prennent donc l'autoroute, cela coutera plus cher, et ils n'auront personne contre qui se retourner lorsqu'ils arrivent en retard à cause des bouchons ou accidents de la circulation, manifestations bloquant les routes etc.
C'est tellement facile de se plaindre des services publics, quand, dans le même temps, on crie aux tarifs et impôts trop élevés.

Signaler Répondre

avatar
Marico le 20/03/2013 à 10:16

C'est fascinant, ces commentaires. Usagers, vous n'avez jamais essayé de vous poser des questions ? Vous demander si, par hasard, le chauffeur (une personne comme vous et moi, salariée, qui rentre chez elle le soir comme tout le monde) n'aurait pas plus d'infos que vous ? Le chauffeur a-t-il été formé pour faire des annonces aux usagers ? En a-t-il seulement le droit ? Si ça se trouve, on ne lui demande pas de faire de l'info voyageurs.

Un problème d'aiguillage, c'est matériel. Comme l'a très bien dit rofbushido, voter à gauche ou à droite, changer de maire ou de chaussettes n'y fera pas grand chose. Si nous étions tous un peu moins bêtes et un peu moins étroits d'esprits, nous comprendrions que les TCL ne marchent pas contre nous. On dirait vraiment que vous pensez tous que TCL, c'est juste un truc pour faire CH... les usagers.

Si tout le monde était calme, compréhensif et prenait son trajet en main (marcher jusqu'à Confluence pour désengorger le tram, pour ceux qui le peuvent évidemment), si tout le monde était sympa avec les chauffeurs au lieu de les insulter, si tout le monde imaginait que les chauffeurs, des usagers agressifs, ils en voient des tonnes par jour, si tout le monde cédait sa place aux anciens, si tout le monde n'empêchait pas la fermeture des portes du C3, si chacun faisait un MINIMUM d'efforts, bah je vous assure que les TCL ne seraient pas autant une plaie à vivre au quotidien.

Signaler Répondre

avatar
rofbushido le 19/03/2013 à 20:05
fred69 a écrit le 19/03/2013 à 19h20

Merci la délégation du service public a des sociétés privées, décider par mr collomb, rivalta...
Voilà en 2014 vous savez ce qu'il vous reste a faire et vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas!
Revenons a une gestion public de nos transport urbain, une gestion direct.

expliquez moi le rapport entre une gestion direct et un probleme d'aiguillage???
on peut etre pour ou contre la gestion du service public a lyon ca c'est un autre probleme. meme si les le transport urbain lyonnais avait une gestion direct comme vous dites, on ne pourrait eviter les problemes d'aiguillages (car c'est ce qui s'est passé sur cette exemple) .
une aiguille qui ne fonctionne pas ne fonctionnera pas que ce soit une societe privée ou une gestion public

Signaler Répondre

avatar
fred69 le 19/03/2013 à 19:20

Merci la délégation du service public a des sociétés privées, décider par mr collomb, rivalta...
Voilà en 2014 vous savez ce qu'il vous reste a faire et vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas!
Revenons a une gestion public de nos transport urbain, une gestion direct.

Signaler Répondre

avatar
rofbushido le 19/03/2013 à 18:52

oui article totalement ridicule d'autant plus que je suis tout a fait certains que ca a fait super plaisir au conducteur du tram de rester bloquer 25 minutes a se faire insulter alors qu'il n'y ai pour rien. ,il s'est regalé a devoir au milieu de la foule essayer de resoudre une situation pour pouvoir continuer oui il a adoré prendre du retard devoir se mettre en situation de stress quand on connait les conditions de conduite au milieu des voitures et des pietons.
mais bon c'est toujours facile de voir ce qui ne marche pas et de ne pas voir que la plupart du temps ca fonctionne bien avec des conducteurs qui font tout ce qu'"ils peuvent avec les moyens mis a leurs dispositions

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 19/03/2013 à 18:30

Voilà ce qu'est une boîte semi-publique.
En résumé, prenez la voiture!

Signaler Répondre

avatar
Marico le 19/03/2013 à 18:04
usager a écrit le 19/03/2013 à 16h22

Je paye mon abonnement une fortune, j'arrive ne retard et je me fais engueuler. vous trouvez ça risible?

Une fortune, il ne faut pas pousser. Au maximum, c'est 56€ par mois. La majorité des usagers sont soit étudiants, soit salariés, donc c'est 28€ max. Allez voir dans d'autres villes, le prix n'est pas forcément moins élevé, surtout pour la qualité des infrastructures. Je vous mets au défi de trouver moins cher, surtout pas en voiture !

Signaler Répondre

avatar
tcl centre du monde le 19/03/2013 à 17:39

On peut toujours faire confiance a lyonmag pour avoir de l'information neuve et pertinente!! A croire que les rédacteurs travaillent en collaboration avec l'équipe du groland...

Signaler Répondre

avatar
usager le 19/03/2013 à 16:22
Marico a écrit le 19/03/2013 à 16h17

Vos lecteurs vont commencer à croire que vous marchez systématiquement contre les TCL... Vous ne relatez que les faits négatifs, clairement orientés contre TCL. OK, ils ne sont pas tous blancs et on est loins de la perfection, mais la conclusion de votre article est risible. Vous pourrez vous abstenir la prochaine fois.

Je paye mon abonnement une fortune, j'arrive ne retard et je me fais engueuler. vous trouvez ça risible?

Signaler Répondre

avatar
Marico le 19/03/2013 à 16:17

Vos lecteurs vont commencer à croire que vous marchez systématiquement contre les TCL... Vous ne relatez que les faits négatifs, clairement orientés contre TCL. OK, ils ne sont pas tous blancs et on est loins de la perfection, mais la conclusion de votre article est risible. Vous pourrez vous abstenir la prochaine fois.

Signaler Répondre

avatar
A. Peule le 19/03/2013 à 15:34

Hier, j'ai mangé une pomme!

Signaler Répondre

avatar
Bip bip le coyotte le 19/03/2013 à 15:30

Ah ben pour de l'actu voilà de l'actu... Merci Lyon Mag, je sais de quoi je vais pouvoir parler au PMU ce soir, sinon vous avez pas une information sur la rupture de double cheese au Macdonald's Sans Souci ??
Décevant !

Signaler Répondre

avatar
LOL le 19/03/2013 à 15:26

Ils font bien des articles sur la neige en hiver! ceci dit, les TCL sont eux aussi indignes parfois d'un service public, le dire est normal. Si vous voulez vous laissez faire, faites.

Signaler Répondre

avatar
Déçu le 19/03/2013 à 15:24

Cet article est digne de la presse d'aujourd'hui à savoir : indigne. Si votre fond de commerce c'est la frustration des gens : Triste et décevant.

Signaler Répondre

avatar
Marianne Belou le 19/03/2013 à 15:14

Je rêve ou vous avez VRAIMENT fait un article sur un tram en retard ?? N'y a-t-il pas des sujets plus intéressants en ce moment dans l'actualité ? Heureusement que vous ne faites pas 50 lignes à chaque retard de la SNCF, sinon vous ne vous en sortiriez plus ! Article ridicule !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.