La Vénissiane arrêtée pour avoir voulu faire le jihad en Syrie présentée à un juge antiterroriste

La Vénissiane arrêtée pour avoir voulu faire le jihad en Syrie présentée à un juge antiterroriste
Photo LyonMag

La jeune Vénissiane arrêtée mardi après avoir voulu partir faire le jihad en Syrie a été déférée à un juge antiterroriste jeudi.

Elle pourrait être mise en examen. Une information judiciaire a été ouverte pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, et l'adolescente de 17 ans a été placée sous contrôle judiciaire.

Pour rappel, deux Françaises de 15 et 17 ans avaient été arrêtées mardi, alors qu'elles avaient prévu de partir faire le jihad en Syrie. Ces deux adolescentes, l'une de Vénissieux, l'autre de Tarbes dans les Hautes-Pyrénées se connaissaient grâce aux réseaux sociaux. Ce sont les proches des deux jeunes qui avaient prévenu la préfecture de leurs dérives.

La préfecture du Rhône et la mairie de Vénissieux n'ont d'ailleurs toujours pas communiqué sur cette affaire.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.