Vénissieux : l'élection municipale invalidée, et maintenant ?

Vénissieux : l'élection municipale invalidée, et maintenant ?
DR

Mardi, le tribunal administratif de Lyon a annulé l'élection municipale de mars 2014 à Vénissieux remportée par la communiste Michèle Picard. En cause, la liste Vénissieux fait front menée par Yvan Benedetti qui comportait le nom de plusieurs personnes sans avoir obtenu leur consentement au préalable. Peu de temps après l'élection, Christophe Girard, le candidat Divers Droite, ainsi que le préfet du Rhône avaient déposé des recours pour faire annuler l'élection ou celle de la liste mise en cause.

Les Vénissians qui ont pris connaissance de l'annulation de l'élection municipale se retrouvent désormais dans une ville sans maire. En attendant une décision de justice, une "délégation spéciale" de sept membres nommée par le préfet remplira les fonctions du conseil municipal.

Michèle Picard a annoncé qu'elle envisageait de déposer un recours auprès du Conseil d'Etat. Elle dispose d'un mois pour le faire. Si le recours est accepté, la décision du tribunal administratif sera suspendue, voire annulée, et elle pourrait réintégrer le conseil municipal avec les conseillers, à l'exception d'Yvan Benedetti et Estelle Gagon, déclarés inéligible pour un an. Dans le cas contraire, une nouvelle élection aura lieu à Vénissieux. C'est au préfet de fixer les dates.

Autre paramètre à prendre en compte, celui du Grand Lyon et du Sytral. Une nouvelle élection à Vénissieux entraînera la suppression momentanée des postes des élus vénissians à la communauté urbaine. Bernard Rivalta, président du Sytral, devra donc laisser son siège. Tout en n'ayant pas l'assurance de le retrouver ensuite après le nouveau scrutin.
Quel impact pour les transports en commun de l'agglo, et bientôt du Rhône ? L'avenir nous le dira.

Tags :

vénissieux

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Robert le 10/10/2014 à 17:56

AUCUN IMPACT POUR LES TRANSPORTS EN COMMUN.

PAS BESOIN DE CET INDIVIDU POUR FAIRE ROULER BUS.

Signaler Répondre

avatar
eza le 10/10/2014 à 17:32

tout ce monde là va se remettre ensemble

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 10/10/2014 à 10:29

Après les cocorico des cocos en mars ça risque bien d'être plutôt coco ric-rac en carême !!!

Signaler Répondre

avatar
Me Pierrick Gardien le 09/10/2014 à 17:04

avatar
Gnafr0n le 09/10/2014 à 16:39

Carenco va pouvoir nommer ses pions à la mairie, en attendant... bien joué. Il est très habile, même s'il est incompétent dans ses fonctions de préfet.

Signaler Répondre

avatar
Ni fleurs ni couronnes le 09/10/2014 à 16:21

Je sens que l'on va avoir encore une CARENCOLADE de choix pour sauver le frère maçon BERNARD

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.