Rhône : le préfet délégué à la Sécurité écarté en conseil des ministres

Rhône : le préfet délégué à la Sécurité écarté en conseil des ministres
Stéphane Rouvé - LyonMag

Stéphane Rouvé paye-t-il les débordements à répétition dont a été victime l'agglomération lyonnaise ces derniers mois, des troisièmes mi-temps des matchs de l'Algérie à la manifestation plus récente contre la banalisation du Front National ?

Toujours-est-il que le préfet du Rhône délégué à la Sécurité a été nommé préfet hors cadre mercredi lors du conseil des ministres.
Début janvier, Stéphane Rouvé devra donc quitter Lyon et attendre d'être nommé dans ses nouvelles fonctions. Ce qui pourrait durer longtemps, car les "préfets fantômes" comme on les appelle sont souvent dans cette situation car ils ont été saqués.
Stéphane Rouvé, arrivé à la préfecture du Rhône en avril 2013, continuera à percevoir sa rémunération, même s'il n'exerce aucune fonction. Une pratique dénoncée en septembre dans un rapport de la Cour des Comptes.

Le nom du successeur de Stéphane Rouvé n'est pas encore connu.

X

Tags :

rouvé

securite

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
reulin reulin le 03/02/2015 à 21:21

chers lecteurs l. illuminati a tout dit, tout laisser entendre tout laisser comprendre,et à analyser mr le préfet

Signaler Répondre

avatar
L illuminati le 18/12/2014 à 15:34

Cher prfet ce n est justice maintenant la roue vient de tourner. c t en juin dernier bon entendeur. bon courage pour vos nouvelles fonctions

Signaler Répondre

avatar
look further le 18/12/2014 à 14:10

en gros vous expliquez que le mec il paye pour des manifs qui datent d'il y a 8 mois et pour une manif qui aurait dégénéré n'importe où ailleurs et qui a somme toute été largement contenue..... regardez ailleurs lyonmag.com !!!!

Signaler Répondre

avatar
Zac le 18/12/2014 à 14:06

Toute cette plèbe qui parle sans rien savoir et qui n'ont certainement pas plus d'instruction civique qu'une moule de Bouchot.

Signaler Répondre

avatar
KARLOS le 18/12/2014 à 12:51

M. ROUVE paye effectivement son incompétence comme vous le décrivez fort bien dans votre article et c'est normal. Ce qui l'est moins, c'est qu'il va rester chez lui et continuer à toucher son salaire, environ 8000€ / mois (salaire d'un préfet de police selon mes recherches sur internet).

Signaler Répondre

avatar
Logik le 18/12/2014 à 09:13

Même à Paris ils ont été contraints de voir les complicités de la Préfecture du Rhône avec les racailles islamophilogauchistes

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 18/12/2014 à 09:09

Et Carenco reste bien au chaud pendant ce temps ?
Ca va faire 2 personnes payées à rien faire...

Signaler Répondre

avatar
electricien le 18/12/2014 à 09:00

carenco vient de griller un de ses fusibles

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 18/12/2014 à 08:50

Les nanars reviennent!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.