Abribus intelligents, 4G, Vélo’v électrique, JCDecaux voit grand pour Lyon

Abribus intelligents, 4G, Vélo’v électrique, JCDecaux voit grand pour Lyon
LyonMag

A la fin de l’année 2017, la Métropole de Lyon devra faire un choix.

La concession de son mobilier urbain et des Vélo’v prendra fin avec JCDecaux, et un nouvel appel d’offres aura lieu.
La société, qui avait réalisé un coup de génie avec le vélo partagé entre Rhône et Saône apparaît comme favorite à sa propre succession, d'autant que personne d'autre ne s'est encore publiquement manifesté.
Mais JCDecaux prend le temps de préparer au mieux sa probable candidature, avec des nouveautés qui changeraient à nouveau le quotidien des Lyonnais.

On savait déjà que le Vélo’v électrique, ou plutôt à assistance électrique, était la prochaine étape à Lyon. Un prototype de JCDecaux a d’ailleurs été dévoilé à l’occasion de l’anniversaire du Vélo’v cette année. Avec son autonomie de 10km, il pourrait convertir davantage de personnes aux déplacements urbains en vélo, et permettrait de franchir quelques montées qui deviennent rapidement des murs à bord des Vélo’v trop lourds.

Mais le Progrès révèle ce dimanche que JCDecaux a d’autres plans pour la Métropole. A commencer par des abribus intelligents. Déjà installés à Annecy, bientôt à Paris, ils permettent aux usagers de choisir leur itinéraire en transports en commun. Mais indiquent aussi le nombre de Vélo’v restants dans les stations environnantes et des informations pratiques sur Lyon. Sans oublier la prise pour recharger son smartphone et les panneaux photovoltaïques qui permettent aux abribus connectés de se prendre en charge.

JCDecaux a enfin dévoilé son intention d’installer de mini-antennes relais dans le mobilier urbain pour étendre plus facilement les réseaux 3G et 4G. Le groupe mondial prétend également, en se basant sur des tests effectués à Amsterdam, que le risque pour la santé est minime voire insignifiant.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
un contribuable désabusé le 06/07/2015 à 16:11

c'est la solution 1 ou la 2 avec laquelle il va s'enrichir le plus, ce corrompu de première ?

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magouille le 06/07/2015 à 16:00

Collomb va encore faire des cadeaux aux copains...

Signaler Répondre

avatar
Agora41 le 06/07/2015 à 00:44
Nostromo a écrit le 05/07/2015 à 17h01

Comment ne pas être séduit ? Des abris bus interactifs et autonomes en énergie, des prises pour Smartphone et des vélos à assistance électrique
Par contre quand je vois la dégradation actuelle des abris bus conventionnels ou des velov, je pose une question : Qui va payer ?
Les gens de Decaux ne vivant pas de l'air du temps, j'imagine qu'ils vont demander une contribution à la ville et là, je ne suis pas d'accord
S'ils se paient sur la commercialisation des espaces publicitaires, pourquoi pas

Ces abribus seront, j'en suis certain, disposés dans le centre-ville et la Part-Dieu uniquement, vu le coût l'intérêt d'en disposer en périphérie ne se présente pas. Pour les abris classique, je serait curieux de savoir si le modèle "Arrivetz" sera conservé en 2017.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 05/07/2015 à 17:01

Comment ne pas être séduit ? Des abris bus interactifs et autonomes en énergie, des prises pour Smartphone et des vélos à assistance électrique
Par contre quand je vois la dégradation actuelle des abris bus conventionnels ou des velov, je pose une question : Qui va payer ?
Les gens de Decaux ne vivant pas de l'air du temps, j'imagine qu'ils vont demander une contribution à la ville et là, je ne suis pas d'accord
S'ils se paient sur la commercialisation des espaces publicitaires, pourquoi pas

Signaler Répondre

avatar
castor le 05/07/2015 à 10:25

À quand la portée GSM-E-3G-4G dans le métro ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.